Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Conseil culinaire et
Accords mets-vins


Atelier enfants et adultes 

 

Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

Blog de cuisine pour enfants
Trois petits tours et cuisinons !


PARTENARIAT 
Maison d'hôte les Santolines 

 

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer
 
twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg

PANEM ET CIRCENSES !

Jeux glou et miam
de la blogosphère
 

Jeux à retrouver ici

10 janvier 2017 2 10 /01 /janvier /2017 07:32

Urbain Dubois (1818-1901) est un chef peu connu du grand public qui officia dans de grandes tables réputées avant d'entrer au service du prince Alexeï Fiodorovitch Orlov, ambassadeur de Russie en France, et de créer la recette fameuse du veau Orloff (orthographe francisée). Dans sa version originale, le veau Orloff se compose d'un rôti de veau, traditionellement dans la selle, prétranché et garni entre les tranches et sur le dessus d'une sauce Maintenon, puis il est reconstitué et glacé au four. La sauce Maintenon est une sauce Soubise (du nom du Maréchal sous Louis XV qui a donné son nom au méariage béchamel et fondue d'oignons déjà évoquée ici ou là pour la purée Soubise) à laquelle on a ajouté une duxelle de champignons. La recette originale comporte également des truffes.
NB Auguste Escoffier glaçait le veau Orloff à la sauce Mornay (béchamel au fromage et au jaune d'oeuf).


 

 

Prince Alexeï Fiodorovitch Orlov

Prince Alexeï Fiodorovitch Orlov

Cette recette était l'une de celles proposées pour s'accorder aux vins de Visan lors de cette masterclass au salon Vinisud, aux côtés notamment d'un plat médiéval de Taillevent, du rouget en écaille de pomme de terre de Paul Bocuse ou encore du coulant au chocolat de Michel Bras ; elle se marie idéalement avec le Visan rouge 2010 « Notre Dame » du domaine Père Clément. La sucrosité de l'oignon, la saveur typée de la truffe ainsi que les champignons, enrobent le fruit épicé d'un vin aux tannins bien fondus.
NB 
la recette a été largement modifiée depuis, on trouve généralement un rôti de veau tranché intercalant des lamelles de fromage et bacon (on trouve également des recettes de "porc Orloff"), plus grand chose à voir avec la recette d'Urbain Dubois que voici...

Ingrédients
- 1 rôti de veau (dans la selle idéalement)
- 3 ou 4 gros champignons de couche (environ 200 grammes)
- 10 grammes de truffe noire (entière ou brisure ou pâte de truffe)
- 1 échalote
- beurre
- sel, poivre

pour la sauce soubise

- 2 ou 3 oignons moyens (200 grammes)
- 40 grammes de beurre
- 100 grammes de lait
- 30 grammes de farine

- 10 grammes de fécule
- muscade, sel
Préparation
Cuire le rôti entier et laisser reposer.
Faire revenir puis étuver les oignons dans coloration. Préparer la béchamel assaisonnée de muscade et salée, incorporer la fondue d'oignon.
Tailler les champignons en duxelle, faire revenir au beurre avec l'échalote émincée finement, saler, poivrer. Ajouter à la sauce Soubise.
Entailler le rôti (deux écoles : sur la longueur ou dans l'épaisseur, prétranché), tartiner entre les "tranches" de sauce Maintenon, ajouter des lamelles de truffe. Puis reconstituer le rôti, ajouter la sauce Maintenon sur le dessus et glacer au four (à 210/220°C)

Veau Orloff, recette originelle d'Urbain Dubois

Partager cet article

Repost 0
19 décembre 2016 1 19 /12 /décembre /2016 10:47

Le cardon ou carde est LE légume de Noël dans le Lyonnais et en Provence. On le déguste traditionnellement en gratin, parfois avec des anchois voire même des truffes ! Mais on peut aussi le déguster avec un oeuf poché comme dans cette crème de morue. Aujourd'hui je propose de pocher des tranches de foie gras dans le bouillon de cardes. Une façon originale et très digeste, pour qui n'est pas rebuté par l'amertume légère du bouillon. Mais personnellement, j'ai apprécié le fondant gourmand du foie gras, la saveur de la carde (entre artichaut et salsifis) et la légère amertume, corsée du poivre Voatsiperifery, très aromatique, fruité et boisé.  
Ingrédients
- 4 cuillères à soupe de cardon coupé en morceaux
- 1 tranche de foie gras
- 5/6 baies de poivre Voatsiperifery
- QS de bouillon*
- fleur ou cristaux de sel
*Le bouillon de cuisson d'une botte de cardes, au blanc (sel, jus de citron ou vinaigre blanc, 1 cuillère à soupe de farine)
Préparation
Cuire les cardes pelées dans l'eau salée additionnée de farine et jus de citron ou vinaigre blanc.
Prélever, le double de la quantité de bouillon requise (un bol ou une assiette à soupe chacun), réduire de moitié, rectifier l'assaisonnement en sel, infuser la moitié du poivre concassé. Tenir chaud. Escaloper le foie gras, saler, poivrer du reste de poivre Voatsiperifery. 
Au moment du service, poser les morceaux de cardon, poser le foie gras et verser le bouillon chaud. Servir aussitôt.

Foie gras poché et bouillon de cardon, poivre Voatsiperifery

Partager cet article

Repost 0
5 décembre 2016 1 05 /12 /décembre /2016 16:03

Après avoir testé l'aubergine laquée au miso, puis le cèpe et la prune, voici un test fait l'an passé mais que je n'avais jamais pris le temps de poster : le foie gras de canard laqué au miso. Il en va de même d'une autre recette de foie gras à venir prochainement. D'ailleurs, j'en profite pour remettre le lien vers les modes de cuisson du foie gras, billet récapitulatif précieux que je réédite régulièrement...
J'ai choisi de laquer au miso clair, miso blanc soit japonais soit coréen, selon ce que vous trouverez. Pour mémoire, vous pouvez découvrir ici ce qu'est le miso ici et quels sont les différents miso existants.  Le fois gras est posé sur du pain qui va absorber le gras que perdra le foie au laquage et parsemé de cébette et de cacahuètes concassées ; je l'ai accompagné de cébettes sautées mais vous pouvez trouver une autre façon de le servir...
Cette recette de foie gras laqué au miso est doublement inspirée de Hiroki Yoshitake, chef de Sola, et de Bruno Verjus, chef de Table, où j'ai déjeuné cet été.

 

Foie gras laqué au miso

Ingrédients
- 2 escalope de foie gras
- 2,5 cuillères à soupe de miso blanc

- 1 cuillère à soupe de sucre complet (ou mélange sucre/mirin)
- 2 cuillères à soupe de tamari (sauce soja)
- QS cassonade
- QS cacahètes et cébette 

- sel, poivre ou piment

Préparation
Escaloper le foie gras. Poêler d'un côté, puis déposer sur les tranches de pain.
Dissoudre le sucre avec le miso et la sauce soja, badigeonner le foie gras, poudrer de cassonade et caraméliser au chalumeau. Parsemer de cacahuètes et cébettes. Accompagner de cébettes sautées dans gras du foie, déglacer à la sauce soja.

Foie gras laqué au miso

Partager cet article

Repost 1
19 novembre 2016 6 19 /11 /novembre /2016 09:50

La moelle de boeuf est une gourmandise dont je ne laisse pas la part au chien, qu'il ronge l'os, laissez moi son contenu, cette substantifique moelle animale, grasse, fondante, qui coule et emlit la bouche d'une texture moelleuse et charnue.
Moelle de boeuf, betterave, raifort : un plat dense et dépouillé à la fois, éminemment terrien-terreux, la betterave, en plusieurs façons, apportant sa fraîcheur juteuse, le raifort, le juste coup de fouet pour "puncher" l'ensemble.
Ingrédients 
- 1 betterave
- 2 os à moelle
- raifort en pâte
- 1 cébette (ou jeune poireau, fin)
- 1 trait de jus de citron
- huile d'olive
- sel, poivre
Préparation
Emincer le tiers de la betterave, arroser d'huile dolive, sel, poivre, réserver.
Tailler un autre tiers en brunoise, faire confire dans l'huile d'olive à feu très doux, saler.
Rôtir les os comme indiqué ici et extraire la moelle.
Tailler quelques rondelles et frire à l'huile pour en faire des chips.
Servir les betterave, la moelle, parsemer de cébette ciselée, avec un peu de raifort, mêlé d'un trait de jus de citron. 

Moelle de boeuf, betterave, raifort
Moelle de boeuf, betterave, raifort

Partager cet article

Repost 0
13 novembre 2016 7 13 /11 /novembre /2016 17:21

L'idée de ce dimanche soir est une reprise de cette base de farce à la sobressada pour pâtisson et oignon doux des Cévennes.
Ingrédients
- 1 pâtisson
- 2 gros oignon doux des Cévennes
- chapelure (facultatif)
- sel
pour la farce
- 200 grammes de chair à saucisse (deux grosses saucisses)
- 50 grammes de sobressada
- 2 cuillères à café d'herbes en mélange (origan, thym, romarin...)
- 1 cuillère à soupe de tomates séchées

- 1 oeuf
- 1 gousse d'ail
- huile d'olive
- sel, piment d'Espelette

Préparation
Creuser les oignons, réserver la chair en partie pour un autre usage. Faire revenir le tiers ou la moitié de cette chair d'oignon prélevée et l'ail, émincés, dans l'huile d'olive. Ajouter les herbes, les viandes et
tomates séchées émicées en mélangeant. Pimenter au goût. Laisser refroidir puis ajouter un oeuf battu. Farcir les légumes et enfourner à 210/220°C environ 1 heure/1h15, en surveillant la fin de cuisson. 

L'idée du dimanche soir : farce à la sobressada pour pâtisson et oignon doux des Cévennes

Partager cet article

Repost 0
11 novembre 2016 5 11 /11 /novembre /2016 11:34

Retour des abats en ce 11 novembre, n'y voyez aucun lien de cause à effet. IL y a juste trop longtemps que je n'ai pas publié de nouvelle recette. Même si celle-ci a quelques semaines déjà.
On trouve encore des poivrons rouges, des jaunes, des verts. Contrairement aux autres légumes d'été. C'est la dernière trace de chaleur estivale, quand le froid d'automne survient. Les mêler aux courges est un délice de saison. Mais pour aujourd'hui, je propose un accompagnement de rognons d'agneau déglacés à la mélasse de grenade. Et là encore, les grenades locales n'étant pas tout à fait mûres à point, on peut imaginer parsemer bientôt ce plat de quelques arilles roses. Accord avec un rosé d'ici, vineux, s'impose...
Ingrédients (pour deux)
- 4 rognons d'agneau
- 1 poivron rouge
- 1 oignon rouge
- 1,5 cuillère à soupe de mélasse de grenade
- huile d'olive
- sel, piment d'Espelette
Préparation
Faire revenir oignon rouge et poivron émincés dans l'huile d'olive, saler, pimenter, réserver.
Faire revenir les rognons d'agneau dans un peu d'huile d'olive, déglacer avec 1 cuillère à soupe de mélasse de grenade, saler et servir avec le poivron, arroser d'un peu de mélasse de grenade et parsemer de piment d'Espelette. Servir aussitôt !

Rognons d'agneau à la mélasse de grenade, poivron et oignon rouge

Partager cet article

Repost 0
12 septembre 2016 1 12 /09 /septembre /2016 06:04

Les températures sont toujours estivales et appellent de la fraîcheur la plupart du temps. D'où cette salade de queue de boeuf (cuite, effilochée et congelée initialement, mais à défaut, il faudra se mettre au fourneau pour une cuisson douce...) à la courgette et à la roquette (cultivée ou sauvage, cette dernière étant plus piquante que la première).
Bon début de semaine !

Ingrédients (pour deux personnes)
- 60 grammes de queue de boeuf effilochée environ (voir ici la cuisson et "l'effilochage")
- une petite courgette
- une poignée  de roquette
- quelques feuilles de basilic
- 1 cébette
- 1/2 gousse d'ail

- huile d'olive
- vinaigre de cidre (ou de vin)
- sel, poivre ou piment doux
Préparation
Faire revenir la courgette dans l'huile d'olive avec une demi gousse d'ail. Laisser refoidir.
Mélanger avec la viande, de la roquette, et assaisonner avec une vinaigrette à l'huile d'olive, ajouter le basilic ciselé et la cébette émincée, saler et poivrer ou pimenter. Servir frais.

Salade de queue de boeuf, courgette, roquette

Partager cet article

Repost 0
20 août 2016 6 20 /08 /août /2016 12:07

Un peu dans l'esprit italien du vitello-tonnato voici un terre-mer iodé, une fraîche salade de veau et concombre, anchois, salicorne et citron. Acidulé, salé, frais avec le concombre, très agréable en bouche, pour amateur du genre... Bon week-end !
Ingrédients
- 1 escalope de veau
- 1 cuillère à soupe de salicornes (ou plus, selon le goût)
- 1 anchois au sel (ou 3 filets à l'huile, selon la taille)
- 1 concombre
- 1 cuillère à soupe de jus de citron
- 1 cuillère à café de citron confité haché
- QS pignons torréfiés
- huile d'olive
- sel (ici gomasio aux algues), poivre blanc
Préparation
​Dessaler l'anchois.
Cuire les escalopes à l'huile d'olive, saler. Les tailler en lamelles; mélanger avec la salicorne coupée en morceaux et le concombre émincé au rasoir, façon tagliatelles. Ajouter 2 cuillères à soupe d'huile d'olive, le jus de citron, le citron confit, poivrer légèrement et ajouter les anchois dessalés, bien essuyés et hachés grossièrement. Bien mélanger, poivrer au goût et parsemer d'éclats de pignons.

Salade de veau et concombre, anchois, salicorne et citron

Partager cet article

Repost 0
29 juillet 2016 5 29 /07 /juillet /2016 09:46

L'été avance avec son cortège de rencontres, de découvertes, de moments vécus qui me tiennent éloignée de ce blog, où je glisse un oeil de temps à autre, me disant, quand même, il faudrait bien poster les belles choses que j'ai cuisiné ou ces petites choses simples, fraîches et astucieuses que j'ai aimées... Comme cette salade de boeuf et concombre, gingembre et menthe, sans prétention mais si vite faite et si rafraichissante !
Ingrédients
- 1 steack
- QS sauce soja
- 1 cm de gingembre (râpé à la microplane)
- 1 concombre
- 1 cuillère à café de menthe ciselée + quelques feuilles
- huile d'olive
- sel parfumé type gomasio (ou pas), poivre au goût (facultatif)
Préparation
Tailler le concombre en tagliatelles, saler, réserver au frais pour faire dégorger un peu.
Faire mariner la viande dans la sauce soja et le gingembre, 20 minutes environ.
Saisir la viande taillée en lamelles (que l'on peut ensuite retailler plus fin). Arroser de la marinade, laisser refroidir. Mélanger avec le concombre, ajouter la menthe fraîche, vérifier l'assaisonnement et réserver au frais. Parsemer de quelques feuilles de menthe ciselée au moment. 

Peut se préparer la veille, s'emporter sur la plage, en pique nique etc...


 

Salade de boeuf et concombre, gingembre et menthe

Partager cet article

Repost 0
6 mai 2016 5 06 /05 /mai /2016 16:10

Il est grand temps de reprendre le chemin de ce blog un peu délaissé... Des envies voyageuses, de pique nique, de cuisine fraîche, mentholée, citronnée me prennent au fur et à mesure que le soleil et la chaleur s'installent. Retour tranquille, simple et gourmand, un peu moyen-oriental avec ces boulettes de boeuf, sauce au yaourt, tabbouleh. Les boulettes de viande c'est un peu l'art d'accommoder les restes, une cuisine populaire et basique, presque "vide placard". Mais ces demoiselles adorent et l'on varie souvent les ingrédients, les accompagnements sur ce thème cher à Dorian... Boeuf et cochon (pour adoucir et graisser la chair qui serait sinon un peu trop sèche), beaucoup de fraîcheur dans la sauce et la salade, un tabbouleh à ma façon, respectant plus ou moins les proportions d'herbe mais ici plus rapide et avec un peu moins d'huile puisque le boulgour est cuit à l'avance. Rappelons que le boulgour cru "cuit" traditionnellement dans le jus de citron et l'huile d'olive...

Boulettes de boeuf, sauce au yaourt, tabbouleh à ma façon

Ingrédients
pour les boulettes
- 400 grammes de boeuf haché
- 1 saucisse soit 150/160 grammes de chair à saucisse
- 1 cuillère à soupe d'herbes (feuilles de céleri branche, persil, menthe)
- 2 ou 3 cuillères à soupe de sauce soja
- 1 à 2 gousses d'ail
- 1 vert de cébette
- sel, poivre (ou piment d'Espelette)
pour la sauce
- 1 pot de yaourt à la gracque
- jus d'1/2 citron environ (adapter au goût)
- 1 cuillère à café de vert de cébette
- sel, poivre ou piment d'Espelette
pour le tabbouleh
- 1 poignée de boulgour
- 1 botte de menthe
- 1 citron
- 2 ou 3 tomates cerises (facultatif)
- 5 cuillères à soupe d'huile d'olive
- 1 ou 2 cébettes
- sel
Préparation
A l'avance, faire gonfler le boulgour dans l'huile d'olive et le jus de citron (ou le cuire dans l'eau salée et mélanger avec 2 ou 3 cuillères à soupe de jus de citron et 2 ou 3 cuillères à soupe d'huile d'olive). Emincer la cébette et ciseler les herbes, ajouter les tomates coupées en petits morceaux. Réserver au frais.
Pour la sauce, mélanger le yaourt, le jus de citron, la cébette émincée,saler poivrer ou pimenter. Réserver au frais.
Mélanger la chair des deux viandes, ajouter l'ail et la cébette émincés, les herbes ciselées, la sauce soja, pimenter, saler légèrement. Confectionner les boulettes et les faire revenir dans l'huile d'olive, servir avec la sauce au yaourt et le tabbouleh. Bon appétit !

Partager cet article

Repost 0

Article ? Recette ?