Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Conseil culinaire et
Accords mets-vins


Atelier enfants et adultes 

 

Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

Blog de cuisine pour enfants
Trois petits tours et cuisinons !


PARTENARIAT 
Maison d'hôte les Santolines 

 

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer
 
twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg

PANEM ET CIRCENSES !

Jeux glou et miam
de la blogosphère
 

Jeux à retrouver ici

17 janvier 2016 7 17 /01 /janvier /2016 16:54

Les épinards crus sont les bienvenus dans les smoothies verts et les jus : feuille tendre et facile à mixer une saveur de verdure plutôt légère qui se combine avec de nombreux autres fruits et légumes, notamment le kiwi. Epinard et kiwi se marie ici sous deux formes, à boire et à manger ! Deux idées à adapter à vos envies, c'est pourquoi je ne détaille pas les recettes.
Pour le smoothie, il suffit de mixer une belle poignée d'épinards, 3 kiwis, le jus d'un demi citron jaune, du miel ou du sirop d'agave et un peu d'eau. A prendre en cours de journée ou en début de repas, par exemple.
Pour la salade, une poignée d'épinards, 1 kiwi, de la vinaigrette au miel et des grains de sésame blond.

 

L'idée du dimanche soir : épinard et kiwi, deux possibilités

Partager cet article

Repost 0
12 janvier 2016 2 12 /01 /janvier /2016 07:09

La saison des oranges, fruits d'hiver et emblématiques de Noël, bat son plein, on en profite parmi la multitude d'agrumes qui s'offre à nous : limette, cédrat, pamplemousse, kumquats, mandarines... Cette tartelette tout orange se compose d'un curd orange, de segments de fruits et d'une gelée d'orange, pour un dessert très frais en bouche, gourmand à souhait et coloré ! L'intérêt de cette tartelette est que tous les ingrédients peuvent être préparés à l'avance, hormis les segments de fruits frais.

Ingrédients (pour 4)
- 2 oranges 

pour la pâte sucrée toujours celle-ci
pour l'orange curd
- 1 belle orange (ou 2 petites)
- 2 oeufs
- 80 grammes de sucre
- 10 grammes de beurre
- 1 cuillère à soupe rase de fécule

pour la gelée d'orange
​- jus d'1 belle orange (120/125 ml)
- 2 grammes de gélatine
Préparation
Préparer la pâte sucrée puis cuire à blanc les fonds de tartelette, réserver.
Pour le curd,
fouetter les oeufs avec le sucre, la fécule et le jus et le zeste d'orange. Faire épaissir sur le feu en mélangeant sans cesse, laisser tiédir et incorporer le beurre. Réserver.
Pour la gelée, chauffer le jus d'orange (juste ce qu'il faut !) et incorporer la gélatine préalablement ramollie dans l'eau froide. L
aisser tiédir et réserver au frais.
Dresser le curd sur les fonds de pâte sucrée, déposer les segments d'orange et la gelée d'orange. On peut déposer une meringue aux zestes d'orange, mais c'est décoratif et purement facultatif !

 

 

Tarte tout orange : orange curd, segments d'orange fraîche, gelée d'orange

Partager cet article

Repost 0
10 janvier 2016 7 10 /01 /janvier /2016 16:58

Ce dimanche, je vous propose d'utiliser un reste de crème pâtissière (qui ne se congèle pas). Peut-être en avez-vous si vous avez préparé des galettes à la frangipane ? Plus qu'une recette, comme souvent le dimanche soir, il s'agit davantage d'une astuce pour utiliser les restes, que l'on peut bien sûr employer pour divers fruits de saison. Rien de plus simple pour ce gratin de pomme à la crème pâtissière, un dessert chaud et gourmand de surcroît. Attention à la cuisson, ici c'est resté un tout petit peu trop longtemps, vous ajusterez...
Ingrédients
- 1 pomme ou deux
- reste de crème pâtissière
Préparation
Couper la pomme pelée et épépinée en lamelles fines, disposer dans un plat à gratin, couvrir de crème pâtissière et enfourner à 210/220°C 15/20 minutes le temps de gratiner. Laisser tiédir un peu avant de servir.

L'idée du dimanche soir : gratin de pomme à la crème pâtissière (cuisine des restes)

Partager cet article

Repost 0
6 janvier 2016 3 06 /01 /janvier /2016 07:01
Après la série des soupes salées, voici une soupe sucrée et une idée toute bête pour manger le kaki autrement "qu'à la coque", c'est à dire en plongeant la cuillère à même le fruit : une soupe, presque la même chose me direz-vous ? Certes, on plonge la cuillère de la même façon, mais on aura mélangé auparavant deux choses pour "réveiller" le kaki, qui sait être douçâtre, un peu mou, à qui il manque un peu de verdeur et de nervosité : de la liqueur de gentiane, primo. Ca tombe bien, LUI n'est pas là. IL exècre l'amer et hait franchement la gentiane Couderc ! Mais justement dosée, elle apporte quelque chose, un peu comme le Martini, le Campari et ce genre de boissons... Deuxio, du jus de citron, ou un autre agrume bien nerveux ! Réveille toi, joli kaki !
Les feuilletés, c'est pour le croquant et la gourmandise. Les mini torsades sont "cloutées" de miettes de gingembre confit... Accord réussi et soupe très agréable !
NB ce billet (initialement de novembre 2008) est une réédition associant astringence sucrée du kaki, acidulé su citron et amertume de la gentiane, en écho à l'article de lundi..




Ingrédients (pour 1 personne !)
- 1 kaki
- 1 cuillère à soupe de liqueur de gentiane
- 1/2 cuillère à soupe de jus de citron
pour les torsades au gingembre confit
- 1 dé de gingembre confit
- une chute de pâte feuilletée (environ 0,5cmx20cm)

Préparation
Couper la pâte feuilletée en fin bâtonnet, y piquer. des éclats de gingembre confit, torsader, dorer éventuellemnt avec un peu du jaune d'oeuf mêlé à un peu d'eau. Enfourner quelques minutes à 190/200°C. Quand ils sont dorés, laisser refroidir.
Mélanger la chair du kaki avec la gentiane et le jus de citron. Déguster assez frais avec les torsades feuilletées au gingembre confit.


Partager cet article

Repost 0
27 décembre 2015 7 27 /12 /décembre /2015 08:15

Si vous êtes comme moi, il peut vous arriver d'utiliser sur le pouce un fond de pâte feuilletée pour des tartelettes sucrées ou salées improvisées. Parfois il reste des chutes, en général on glace au beurre et sucre, on passe au four et cela donne des petites choses croutillantes pour le goûter. Cette fois, j'ai recyclé le feuilletage avec un peu de passion curd sur ces cercles de pâte feuilletée et des fruits frais exotiques : mangue, litchee, kiwi. 
L'art de recycler les restes... Pas vraiment besoin de recette, si ?
Ingrédients
- cercles de pâte feuilletée
- passion curd maison ou du commerce
- fruits au choix ici kiwi, litchee, mangue

Préparation
Enfourner les cercles de feuilletage 20 minutes environ à 190°C. Déposer un peu de curd dessus, accompagner de fruits frais, éventuellement de chantilly.

 

Dessert léger et fruité "recyclage" : feuilleté, passion curd, fruits

Partager cet article

Repost 0
1 décembre 2015 2 01 /12 /décembre /2015 06:59

Pour avoir déjà testé des duos poire-châtaigne (ici notamment) ou coing-châtaigne, ce sont de belles harmonies de saveurs que je reproduis régulièrement, sous différentes formes. Aujourd'hui, il s'agit d'un dessert à l'assiette plein de douceur et de gourmandise. Ce dessert coing-marron se compose d'un biscuit à la cuillère à la farine de châtaigne, de coing parfumé à la clémentine, d'une glace marron-tonka, avec un peu de sauce à la crème de marron pour les plus gourmands...

Ingrédients
pour le biscuit à la cuillère châtaigne (base prise chez Mercotte ici)

- 60 grammes de blancs d’œufs
- 35 grammes de sucre en poudre
- 30 grammes de jaunes d’œufs
- 20 grammes de fécule
- 20 grammes de farine de châtaigne
- QS de sucre glace
pour le coing parfumé à la clémentine
- 1 coing
- 25 grammes de sucre
- 1 clémentine

pour la glace marron-tonka
- 250 grammes de crème de marron
- 100 grammes de lait
- 1/2 fève tonka
- 2 cuillère à soupe de crème liquide

Préparation

Mélanger la crème de marron, le lait infusé avec la fève tonka râpée, ajouter la crème liquide et turbiner (ou placer au congélateur en remuant/mixant régulièrement),
Pour le biscuit, monter les blancs en ajoutant le sucre petit à petit dès qu’ils commencent à mousser. Incorporer les jaunes à la maryse puis ajouter la fécule tamisée avec la farine. Étaler sur un silpat ou sur une tôle couverte de papier sulfurisé et lisser. Poudrer de sucre glace, attendez 5 min, poudrer à nouveau et enfourner 15 minutes à 200° C.
Retourner la plaque sur une feuille de papier cuisson et démouler avec précaution en soulevant les 2 bords opposés du flexipat, ça vient tout  seul. Découper 4 cercles ou 4 rectangles, selon la forme souhaitée (ou autre...).
Couper le coing en gros morceaux, placer dans une casserole avec de l'eau, le sucre et lz zeste d'une demi clémentine. Quand l'eau estpresque évaporée, ajouter le jus d'une demi clémentine. 
Deposer encore tiède sur le biscuit, déposer uen quenelle de glace marron-tonka, un segment de clémentine et arroser de sauce composée d'un tiers de lait et deux tiers de crème de marron.

Dessert coing-châtaigne

Partager cet article

Repost 0
20 novembre 2015 5 20 /11 /novembre /2015 07:04

La semaine prochaine aura lieu la Fête du miel au Naturoptère de Sérignan du Comtat. J'y cuisinerai en atelier, avec vous si vous venez, des recettes d'Afrique du Nord et d'Asie à base de miel. En clin d'oeil, voici un cocktail vitaminé qui allie des épices énergisantes, le miel (celui de thym est particulièrement bienvenu en cas d'encombrement des bronches..), et d'agrumes en mélange : citron jaune - le super-agrume ! -, les premières clémentines de Corse et du pamplemousse blanc très doux (variété Royal sans pépin ?), Mon tout est savoureux en plus d'être sain ! Vous pouvez varier les plaisir sur la base citron-miel-cannelle en dosant plus ou moins les épices si vous aimez, en ajoutant d'autres fruits. Voici ma recette du jour de cocktail d'agrumes aux épices et au miel.
Restez connectés, on parlera de miel la semaine prochaine...
Ingrédients
- 1/2 pamplemousse blanc 
- 2 clémentines de Corse 
- 1/2 citron jaune
- 2 cuillères à soupe de miel
- 1 pincée de curcuma
- 1 pincée de cardamome
- 2 pincées de cannelle
Préparation
Peler les fruits en ôtant tout ziste (abélo, partie blanche et amère). Mixer avec le miel et les épices. Déguster de suite.

Cocktail d'agrumes aux épices et au miel

Partager cet article

Repost 0
17 novembre 2015 2 17 /11 /novembre /2015 07:06

C'est une pâtisserie de ménage que je prépare régulièrement à la saison des coings, à base de compote de pomme utilisé comem liant et pour remplacer le beurre, avec un seul oeuf. Parfait quand les ingrédients de base font défaut pour une raison ou une autre dans la cuisine. On peut préparer ce gâteau moelleux aux pommes, morceaux de coings et pavot avec de la farine de blé, de petit épeautre ou encore de châtaigne. Les premières photos sont anciennes (quelques années) je n'avais jamais publié la recette. Chose faite aujourd'hui.

Ingrédients
- 200 grammes de compote de pomme
- 1 petit coing
- 80 grammes de sucre blond
- 2 cuillères à soupe de pavot
- 180 grammes de farine
- 1 oeuf moyen
- 3 cuillères à soupe d'huile végétale* (huile d'olive)
- 1/2 sachet de poudre à lever
*Les premiers temps, j'utilisais l'huile de tournesol mais bio et non désdorisée, avec une saveur typée qui allait pas mal mais qui ne plaisait pas à tout le monde. Opter pour la désosodorisée ou pour une autre huile : olive, amande, pépin de raisin. par exemple

Préparation
Cuire le coing coupé en morceaux avec un peu d'eau et un cuillère à soupe de sucre blond.
Mélanger sucre, farine, pavot, poudre à lever et y incorporer la compote de pomme, l'huile d'olive, l'oeuf en mélangeant bien. Déposer les coings dans le fonds d'un moule (ici souple, sinon, moule graissé et/ou chemisé*) et enfourner environ 30 minutes à 180°C, jusqu'à ce que le gâteau soit cuit.
Laisser tiédir avant de démouler. Déguster tiède, avec un peu de crème éventuellement, ou refroidi.
*moule à manqué sur les premières photos, souple en forme de fleur pour la dernière, avec une légère sous cuisson comme parfois dans ce genre de moule...

 

Moelleux aux pommes, morceaux de coings et pavot

Partager cet article

Repost 0
11 novembre 2015 3 11 /11 /novembre /2015 15:20

Il existe les melons d'été, Cantaloup, melon brodé ou melon d'eau, et les melons d'hiver, parmi lesquels le Canari, le Santa Claus et le melon miel, utilisé ici. C'est une variété américaine  très populaire en Italie, honey dew ou rugiada di miele que j'ai trouvée au Jas bio, produite par Mario Salamo. De chair et de peau lisse vert très pâle, la saveur est proche de celle du concombre (rappelons que les melons sont des cucurbitcées !), légèrement sucrée. C'est un melon juteux, désaltérant, idéal compte tenu du temps extrêmement que nous connaissons en ce moment. En mélange ou pas avec les kiwis locaux...

Melon miel et smoothie à la verveine

Pour utiliser ce melon vert certes un peu fade, il convient de le préparer en salade de fruits composée, corsée d'épices ou d'herbes. Ou encore en smoothie comme ici, à la verveine par exemple, ou à la menthe.
Ingrédients
- 1/2 melon miel (rugiaga di miele), soit 700 gramems de chair
- 60 grammes de miel d'acacia (ajuster au goût)
-120 grammes d'eau filtrée (ajuster selon la texture de la boisson)
- 1 cuillère à soupe de verveine ciselée
Préparation
Mixer le melon miel coupé en morceaux avec le miel et la verveine fraîche, étendre d'eau, au goût.

 

Melon miel et smoothie à la verveine

Partager cet article

Repost 0
3 novembre 2015 2 03 /11 /novembre /2015 07:05

Jacques Genin est un pâtissier-chocolatier de talent au parcours atypique, un des rares autodidactes de cette profession ; il me tarde d'aller chez lui un jour avec les filles, nous l'avions croisé avec les filles devant sa devanture mais la boutique était fermée. L'une de ses pâtisseries phares est la tarte au citron, une autre est cette tarte au pomme délicate sur un feuilletage croustillant surmonté d'une compote de pomme et de lamelles très fines de pomme couvertes d'un caramel, seule touche de sucre. J'avais depuis longtemps envie de reproduire la recette que l'on peut trouver ici par exemple (à ceci près que l'on nous donne une crème d'amande alors que l'original me semble bien être à base d'une compote bien sèche, pour ne pas détremper la pâte). Quelle belle expression du fruit avec la texture croustillante, la touche de caramel, le fondant, exquis ! A refaire en version individuelle ou du moins en petit format, bien plus simple et moins "acrobatique" pour faire tenir les pommes !
Je trouve que sur la première photo, cela vous a un faux air du millefeuille champignon-foie gras de Pascal Barbot, pas vous ? 
Réédition d'un billet publié le 11/11/2014

tartepomme_jgenin.jpg

Ingrédients
- pâte feuilletée (du commerce ou "maison" classique ou inversée de Pierre Hermé ou inversée de Philippe Conticini)
- 10 belles pommes de type Golden
- 100 grammes de sucre blond
Préparation
Préparer une compte de pomme nature à base de 3 pommes Golden, mixer puis remettre sur le feu en laissant dessécher au maximum la compote, à feu  doux ; remuer pour que la compote n'accroche pas en fin de cuisson. Laisser refroidir complètement.
Peler les pommes, ôter le trognon et couper en tranches fines à la mandoline.

Sur un cercle de feuilletage, étaler la compote et superposer les tranches de pommes disposées en rosace, sur près d'une dizaine de rangs pour atteindre 4 cm de hauteur environ.
Enfourner à 200°C environ 30 minutes.

Entretemps, préparer un caramel. En arroser la tarte à la sortie du four.

tartepomme jgenin2

Partager cet article

Repost 0

Article ? Recette ?