Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Conseil culinaire et
Accords mets-vins


Atelier enfants et adultes 

 

Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

Blog de cuisine pour enfants
Trois petits tours et cuisinons !


PARTENARIAT 
Maison d'hôte les Santolines 

 

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer
 
twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg

PANEM ET CIRCENSES !

Jeux glou et miam
de la blogosphère
 

Jeux à retrouver ici

1 septembre 2012 6 01 /09 /septembre /2012 06:45

Il y a longtemps maintenant que je voulais tester la jolie recette de tatin revisitée d'Irisa, tatin de petites pommes farcies, ici de fruits rouges, myrtilles et groseilles... Sur une base simplifiée de pâte feuilletée du commerce. C'est vraiment délicieux, on retrouve la saveur légère du miel qui a caramélisé les pommes, l'acidulé et la saveur des baies, très gourmand, à la fois créatif et simple, et simplement très bon ! Tout le monde a apprécié. Il faut juste tomber au moment de ces petites pommes, ici Reine des Reinettes, une variété tout à fait adaptée !
Ingrédients
- 1 pâte feuilletée
- environ12/15 petites pommes Reine de Reinette
- 10 grammes de beurre
- 1,5 cuillère à soupe de miel (miel assez doux, ici toute fleur)
- QS groseilles et myrtilles
Préparation
Peler et évider les pommes. Les faire caraméliser dans le mélange beurre/miel. Beurrer un moule à tatin ou moule à manqué, y poser les pommes et farcir de baies fraîches, ici groseilles et myrtilles. Couvrir d'un cercle de pâte fuilletée et enfourner environ 25 minutes à 190°C. Laisser tiédir et démouler la tarte. Déguster tiède, c'est meilleur !
tatinpommesfarciesfruitsrouges.jpg

Partager cet article

Repost 0
28 août 2012 2 28 /08 /août /2012 06:49

Pizza sucrée aux baies d'été, cela vous tente ? Avec des mûres, framboises, groseilles, cassis et le parfum de la pistache pour une note supplémentaire de gourmandise. Selon la chaleur locale, vous la dégusterez tiède ou fraîchement refroidie, toute croustillante encore, savoureuse et fruitée.
Ingrédients
pour la pâte
- 250 grammes de farine en mélange (environ 150g blé-100g froment)
- 12 g de levure fraîche de boulanger
- 15 cl d'eau
- 1 cuillère à soupe d'huile d'olive
- 1 cuillère à café de sel
pour la garniture
- 80 grammes de fromage frais
- 1 belle cuillère à soupe de pâte de pistache
- 1 cuillère à soupe de pistaches
- QS huile d'olive
- QS mûres, framboises, cassis, groseilles blanches
Préparation
Mélanger les ingrédients de la pâte, pétrir 5 bonnes minutes et réserver sous un torchon humide dans une étuve, ou au chaud et à l'abri des courants d'air. Laisser lever 2 heures. Dégazer et abaisser sur une tôle couverte de papier cuisson. Badigeonner d'huile d'olive et enfourner à 230°C le temps de dorer légèrement la pâte.
Mélanger le fromage frais et la pâte de pistache, étaler sur le fonds de pâte, ajouter les fruits frais, les pistaches concassées et remettre au four 3 ou 4 minutes. Laisser tiédir ou refroidir complètement avant de servir.pizzapistachebaies.jpg

Partager cet article

Repost 0
23 août 2012 4 23 /08 /août /2012 07:04

La feuille de figuier est délicieusement odorante : passez donc en été sous un bel arbre aux feuilles larges et voluptueuses, même sans fruit, le parfum est net, léger ou puissant selon les variétés. La taille des feuilles autorise leur utilisation comme papillote qui va conférer une saveur fameuse à l'ingrédient qu'elle renferme : fruits, poisson, viande ou pâtisserie, comme ce fiadone ou ce cake salé. Partant pourquoi ne pas l'utiliser pour parfumer une infusion, en faire un sirop, et donc un sorbet ? Ce sorbet aux feuilles de figuier offre une saveur presque florale, délicate plutôt addictive. Voisinage évident avec la figue-fruit, plutôt blanche ou grise (la violette est trop puissante) mais on pourra cogiter à un autre mariage d'amour...
Objet d'une devinette sur facebook, la base de ce sorbet a donné du fill à retordre, mais c'est finalement Murielle qui a trouvé la bonne réponse. Ceci dit, Brigitte n'était pas très loin en suggérant la feuille de géranium. NB en Dordogne, sa grand mère "cuisait les chataignes dans la cocotte en fonte tapissée de feuilles de figuiers", Brigitte a précisé la recette (qui ne figure pas sur son blog) : "enlever la première peau des chataignes au couteau, les blanchir quleques minutes puis mettre un vieux torchon mouillé au fond de la cocotte en fonte, recouvrir de plusieurs couches de feuilles de figuier humide, disposer les chataignes, recouvrir de feuilles et rabattre le torchon, couvrir et cuire sur feu doux ou au four ! Boire un vin blanc nouveau bien râpeux" ! Merci Brigitte, à faire à l'automne !   
figuesorbetfeuillefiguier.jpgIngrédients
- 4 belles figues blanches ou 6 petites figues grises comme ici
- QS coulis de famboise (ici, Fruit de Monin, mais très peu, très sucré)
pour le sorbet de feuille de figuier
- 3 feuilles de figuier
- 300 grammes de sucre
- 500 ml d'eau minérale
Préparation
Faire chauffer l'eau, le sucre juste pour faire fondre ce dernier, porter à ébullition 2 minutes, éteindre et faire infuser les feuilles de figuier à couvert, jusqu'à refroidissement complet. Filtrer et réserver au frais. Placer au congélateur en remuant à la fourchette ou mixant pour éviter la formation des cristaux.
Servir le sorbet avec des figues fraîches juste nappées d'un peu de coulis de framboise.

Partager cet article

Repost 0
21 août 2012 2 21 /08 /août /2012 07:18

Ce n'est pas tant l'attrait absolu du "raw" ou "cru" (quoique...) que celui de la non cuisson qui m'a poussée vers ce "raw muffin". les chaleurs de cette seconde moitié d'août ne donne pas forcément enviede cuisiner, d'ouvrir le four, même poussée par la gourmandise. Aussi, pour cette nouvelle participation au Muffin Monday, 32ème du nom autour des fruits d'été chez petite Eva, je me suis orientée vers un mini "muffin" non cuit (mais peut-on encore l'appeler ainsi ?) : amande en poudre, cacao, myrtille entrent principalement dans la composition de cette chose dense, fruitée, profonde et longue en bouche, et même pas passée au déshydrateur ! Si vous, aussi êtes "raw", "tout cru" ou si pour le moins, l'allumage du four vous rebute un peu, suivez moi en cuisine avec une boisson fraîche... Pas d'énergie gaspillée pour la préparation, en revanche, le plein d'énergie pour l'organisme !
Ingrédients
- 180 grammes de poudre d'amande*
- 80 grammes de myrtilles + 3 par muffin
- 80 grammes de cerises séchées (ou raisins secs ou canneberges séchées)
- 20 grammes de cacao (cru, encore mieux)
- 20 grammes de sucre blond
*la quantité de poudre d'amande est fonction de la quantité de jus des myrtilles, la première est donc à ajuster en fonction de la seconde...
Préparation
Mixer les cerises séchées et les myrtilles fraîches, ajouter cacao, sucre et poudre d'amande. Tasser dans des moules à muffin en glissant 3 myrtilles au milieu. Déguster bien frais au petite déjeuner ou au goûter, énergie garantie !rawmuffincacaomyrtille.jpg

Partager cet article

Repost 0
7 août 2012 2 07 /08 /août /2012 06:21

Une accalmie à la chaleur écrasante, cette journée de lundi nous a honorés d'une bonne pluie rafraichissante. De quoi proposer un dessert en chaud-froid avec du caractère, de la gourmandise et de la texture ! Que diriez-vous d'une pêche grillée à la plancha, posée sur une tartine également grillée à la plancha, caramélisée avec un peu de beurre et un soupçon de miel, accompagnée d'une crème anglaise à la menthe et de groseilles bien fraîches ?
En bruschetta salée avec de la burrata, la pêche est aussi servie chaude ici. Et pour un 100% fraîcheur imaginée par Miss L, 6 ans, je vous recommande cette tomate crue farcie aux fruits.

pecheplanchagroseillecremenaglaisementhe.jpg

Ingrédients (pour deux)
- 2 tranches de pain
- 1 pêche jaune
- QS crème anglaise à la menthe
- 10 grammes de beurre
- 1 cuillère à soupe de miel doux
- quelques groseilles rouges
- feuilles de menthe
Préparation
Couper la pêche en 8. Griller à vif sur la plancha, griller à côté les tartines beurrées et tartinées d'un peu de miel en faisant caraméliser. Servir les morceaux de pêche sur les tartines, napper de crème anglaise à la menthe, de groseilles et feuilles de menthe.

Partager cet article

Repost 0
25 juillet 2012 3 25 /07 /juillet /2012 06:40

Sa soeur avait eu l'idée d'un lapin-fraise, Miss L, 6 ans, a souhaité farcir une tomate de fruits. Après tout, la tomate est bien un légume-fruit, dixit ! Et non, elle ne connaît pas la mythique recette d'Alain Passard... Je lui ai soumis la possibilité de peler la tomate, puis je lui ai demandé si la tomate et les fruits devaient être cuits, crus, confits... "Tout cru" a-t-elle décrété ; j'ai donc optempéré. Voici la recette à 4 mains sur une idée de Miss L : une tomate farcie aux pêches et groseilles, coulis de framboise. La tomate a intégré en partie la saveur du coulis et l'ensemble est plutôt agréable, plein de fraîcheur et très léger, fruité à souhait ! tomatefarciefruitsmissl.jpgIngrédients
- 1 grosse tomate mûre
- 1 pêche jaune ou blanche
- 2 grappes de groseille blanche et rouge
- 3 cuillères à soupe de coulis de framboise (Fruit de Monin)
- menthe fraîche
Préparation
Peler la tomate, couper son "chapeau", évider en faisant attention en prélevant la chair. Retourner la tomate évidée et laisser s'égoutter. Puis y verser une cuillère à soupe de coulis de framboise et réserver au frais.
Peler et couper la pêche en morceaux, mélanger avec le reste du couli et les groseilles. Réserver au frais.
Au moment du service, verser les fruits dans la tomate et décorer de feuilles de menthe. Bon appétit !

Partager cet article

Repost 0
6 juillet 2012 5 06 /07 /juillet /2012 15:00

Depuis plusieurs années, je réalise régulièrement du fenouil confit, une confiserie que je glisse dans des cakes, des sablés, des mousses... ; j'en dépose sur du riz au lait et il accompagne de temps en temps un sorbet ou une glace... Le fenouil (confit ou pas, voire les graines du fenouil sauvage) se marie divinement avec les fruits rouges, les baies d'été, le melon, les fruits jaunes de saison ; j'en fais donc régulièrement, tout comme la betterave confite, mais là, c'est surtout pour utiliser le sirop comme colorant...
Cette fois, le fenouil confit apporte une touche de gourmandise à une soupe de framboise, rehaussée par l'agastache à la saveur anisée-réglissée.soupeframboisegroseillefenouilconfit.jpg

Ingrédients
- 1 poignée de framboises
- 1 poignée de groseilles
- 250 grammes de purée de framboise (type smoothie bio Comtes de Provence)
- 4 morceaux de fenouil confit
- 2 ou 3 feuilles d'agastache
- 1 cuillère à soupe de jus de citron
Préparation
Détendre un peu la purée de framboise avec 50 ml d'eau, le jus de citron ; servir dans des coupes et ajouter les fruits frais, un peu d'agastache ciselée et le fenouil confit coupé en petits morceaux. Réserver au frais. Servir à température ambiante.

Partager cet article

Repost 0
1 juillet 2012 7 01 /07 /juillet /2012 16:35

La semaine dernière j'ai testé le duo abricot/rhubarbe, deux ingrédients qui jouent sur la même partition acidulée, j'ai renouvelé avec la rhubarbe de mon père et les abricots (très mûrs) de mon jardin. Vous pouvez y ajouter au choix des graines de fenouil, du gingembre ou encore de la mélisse, entre autres... Une compote sans prétention, gourmande, fruitée, colorée... Vous ajusterez la quantité de sucre à votre goût. Bonne rhubarbe et heureux abricots !

compoteabricotrhubarbe.jpg Ingrédients
- 500 grammes d'abricots
- 300 grammes de rhubarbe
- sucre au goût ou sirop d'agave
- graines de fenouil au goût, gingembre, mélisse... au choix !
Préparation
Cuire les abricots avec la rhubarbe, les graines de fenouil, le sucre, laisser compoter et mixer les fruits. Servir tiède ou frais, selon la météo !

Partager cet article

Repost 0
20 juin 2012 3 20 /06 /juin /2012 06:01

Après les fraises et des cerises, c'est désormais la saison des abricots, des nèfles du Japon, des groseilles et des framboises. Les premiers abondent dans le jardin et j'ai démarré les confitures : bassine de cuivre, louche, sucre de canne à gogo... l'équipement de l'artisan confiturier est de sortie ! Confitures d'abricots donc au programme de ces prochains jours, mais encore, jus et coulis d'abricots, conserves au naturel, abricots séchés... ainsi que des desserts fruités comme cette soupe d'abricot à la mélisse, "panna cotta" de chèvre à la réglisse, fruits rouges, ou des goûters (pour la fête de l'école notamment), comme cette tarte fine et colorée. Beaucoup de subtilité avec des saveurs complémentaires et harmonieuses. L'abricot aime les saveurs fromagères, douces, lactées, je vous suggère cette variation entre chèvre, abricot et nèfle du Japon, une version cheesecake abricot-fruit de la passion, ou avec du fromage frais de brebis comme le greuil sur un duo poivron/abricot.soupeabricotmelissefruitsrougespannacottachevrereglisse.jpgIngrédients (pour 4)
- 400 grammes d'abricots (dénoyautés)
- 3 cuillères à café de miel

- 1 cuillère à soupe de feuilles de mélisse ciselées
- 1 cuillère à soupe de jus de citron (ici vert)
- quelques giclées de coulis de framboise (Monin)
- QS groseilles, framboises
demi sphère de chèvre à la réglisse façon panna cotta
- 150 grammes de faisselle de chèvre
- 150 ml de lait
- 40 grammes de sucre
- 1/2 cuillère à café d'agar-agar
- 1/2 cuillère à café de réglisse moulue
Préparation
Chauffer le lait avec le sucre pour le faire fondre, ajouter l'agar-agar et prolonger la cuisson 2 minutes. Puis, hirs du feu, mélanger avec la faisselle et la réglisse. Mouler dans des demi-sphères et réserver une bonne heure au frais, au minimum.
Mixer les abricots avec la mélisse, le jus de citron verte et le miel. Réserver au frais.

Verser la soupe d'abricots dans des assiettes, ajouter la crème de chèvre à la réglisse, ajouter un trait de coulis de framboise et quelques fruits rouges.

Partager cet article

Repost 0
28 mai 2012 1 28 /05 /mai /2012 06:39

Nous avons beaucoup aimé la cherry pie, notamment sa pâte croustillante. La récidive que je vous propose est une tourte aux fraises et à la rhubarbe, strawberry and rhubarb pie, accompagnée d'une crème anglaise à la fleur de sureau, à défaut d'une véritable "custard". En effet, ayant refait de la crème glacée à la fleur de sureau, j'ai gardé un peu de crème anglaise pour accompagner le dessert, adoucir l'acidité de la rhubarbe. Et la fleur de sureau est délicieuse autant avec la fraise, comme dans ce dessert, qu'avec la rhubarbe.strawberryrhubarbpie.jpgIngrédients
- 70 grammes de farine
- 45 grammes de beurre
- 5 grammes de saindoux
- 50 ml d'eau froide
- 1/2 cuillère à café de jus de citron
- 1 pincée de sel
pour la garniture
- 80 grammes de toute petites fraises
- 3 petites tiges de rhubarbe
- 2 cuillères à soupe de sucre blond
- 1 cuillère à café de fécule de maïs
Préparation
Mélanger les ingrédients de la pâte, mettre en boule et réserver sous film alimentaire, au frais, environ une heure.
Cuire à sec la rhubarbe pelée et coupée en tronçons, avec une cuillère à soupe de sucre, puis laisser refroidir. Mélanger avec la fécule.
Foncer un moule beurré avec la pâte. Déposer la rhubarbe et les fraises, couvrir du reste de la pâte en soudant bien les bords.
Enfourner à 220°C 20 minutes, puis à nouveau 20/25 minutes en baissant à 180°C. Déguster tiède, avec la crème anglaise à la fleur de sureau.

Partager cet article

Repost 0

Article ? Recette ?