Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Conseil culinaire et
Accords mets-vins


Atelier enfants et adultes 

 

Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

Blog de cuisine pour enfants
Trois petits tours et cuisinons !


PARTENARIAT 
Maison d'hôte les Santolines 

 

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer
 
twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg

PANEM ET CIRCENSES !

Jeux glou et miam
de la blogosphère
 

Jeux à retrouver ici

25 octobre 2015 7 25 /10 /octobre /2015 17:02

L'idée du dimanche soir est encore une fois liée aux soupes, que voulez-vous, c'ets de saison ! Anti-gaspillage aussi puisqu'il s'agit ici de recycler un reste de riz (une autre idée  récemment testée est ce gratin de riz). Rien de tel pour épaissir une soupe, à la place de la pomme de terre... Pensez-y aussi en cas de gastro-entérite avec du bouillon de légumes...
Ici c'est céleri-riz qui a amusé les filles pour l'assonnance. Une soupe qui tient au corps, délicieusement parfumé de céleri-branche, avec un soupçon de citron pour aciduler le tout !
C'est parti pour cette soupe de céleri au riz :
Ingrédients
- 150 grammes de riz cuit
- 2 branches de céleri
- 350 grammes de bouillon de volaille (idéalement maison)
- 1 trait de jus de citron
- huile d'olive
- sel, poivre
Préparation
Faire revenir le céleri coupés en morceaux dans l'huile d'olive. mouiller du bouillon de volaille et ajouter leriz cuit. Mixer, saler, poivrer, ajouter un trait de jus de citron. Servir aussitôt.

Idée du dimanche soir : soupe de céleri au riz

Partager cet article

Repost 0
18 octobre 2015 7 18 /10 /octobre /2015 16:04

Ou l'art d'accommoder les restes une fois de plus, pour éviter le gaspillage alimentaire. Une courgette, la rescapée, l'ultime dans une soupe poireau-pomme de terre que vient enrichir un reste de béchamel. Es-ce bien la peine de vous donner une recette ? C'est bien parce que c'est vous...
Ingrédients
- 2 poireau
- 1 ou 2 pommes de terre
- 1 courgette
- 1/2 oignon
- 4 ou 5 cuillères à soupe de béchamel
- sel
Préparation
Tailler les légumes en morceaux, verser de l'eau, saler. Cuire à feu moyen, mixer et tenir au chaud. Au moment de servir, mélanger la béchamel sans remettre sur le feu. Mixer le cas échéant. Servir chaud.

 

L'idée du dimanche soir : de la béchamel dans la soupe !

Partager cet article

Repost 0
15 octobre 2015 4 15 /10 /octobre /2015 17:52

Le mistral étant de retour, les températures ont chuté sérieusement, justifiant l'avènement de mets réconfortants et chaleureux, comme des soupes et potages. A propos connaissez la différence entre potage, soupe, consommé etc ? Vous lirez ici ces différences et là, une petite histoire de soupes...
Ce soir, c'était régalade assurée avec ce bouillon de crevettes grises à la citronnelle, avec quelques vermicelles si on aime...

Ingrédients
- 1 bonne poignée de crevettes grises
- 1 cuillère à soupe d'oignon émincé
- 1 cébette
- 5 cm de bâton de citronnelle
- 1 petite poignée de vermicelles
Préparation
Décortiquer les crevettes grises. Mettre les parures dans un peu d'huile d'olive avec l'oignon émincé. Faire revenir, voire caraméliser et décoller les sucs en mouillant à couvert, ajouter la citronnelle coupée en 4/5 morceaux. Faire bouillonner et réduire de moitié.
Cuire les vermicelles dans l'eau bouillante salée.
Passer le bouillon et verser sur les crevettes décortiquées, ajouter vermicelles et cébette émincée.
Bon appétit !

 

Bouillon de crevettes grises à la citronnelle

Partager cet article

Repost 0
24 septembre 2015 4 24 /09 /septembre /2015 06:34

Une pizza sans prétention, très tomatée pour profiter des dernières tomates dont on se régale tellement elles sont sucrées et concentrées et saveur. A nous encore quelques jours les salades de tomate ! Et une bolognaise en cours également... Cette pizza aux deux tomates et poitrine de porc, se compose en fait de trois préparations tomatées, mais la première ne compte pas vraiment, c'est la base de toute pizza (sauf la blanche) : passata (ou sauce tomate), tomate séchée et tomate fraîche, des Principe Borghese
 

pizzalardontomate-copie-1.jpg

Ingrédients
- pâte à pizza (eclelde votre choix, maison ou à défaut du commerce)
- QS coulis, sauce tomate ou passata (maison ou du commerce)
- 12 tomates fraîche environ (Principe Borghese par exemple)
- 5/6 pétales de tomate séchée (maison ou du commerce)
- 1 tranche de poitrine de porc salée
- 1 boule de mozzarella
- origan séché
- sel
- huile pimentée (facultatif), à proposer avec la pizza
Préparation
Abaisser la pâte à pizza, couvrir de passata ou de sauce tomate, ajouter origan, dés de lard, tomates séchées grossièrement hachées, tomate fraîches coupées en deux. Enfourner à 230/240°C environ 15 minutes. Ajouter la mozzarella coupée en tranches, repasser 5 minutes dans le four.

pizzalardontomate2.jpg

Partager cet article

Repost 0
19 septembre 2015 6 19 /09 /septembre /2015 16:13

Les couteaux de mer ont été le choix de ce matin pour notre déjeuner, accompagnés de carotte violette, crue et cuite. Un peu une marotte que de mêler le même légume préparé de différentes façons pour enrichir une assiette de textures différentes : le croquant du cru, le fondant tendre du cuit. Et ces carottes sont si jolies avec leur effet bicolore. Ces couteaux de mer, carottes violettes, vinaigrette lime-shiso changent un peu des versions aillées-persillées. Elles ont été dégustées avec un Mâcon-Davayé blanc 2010 du domaine de la Croix Senaillet, agréable et frais, un vin sur les agrumes, bien en accord avec le plat.
Pour en savoir plus sur les couteaux de mer, cliquez ici. D'autres recettes à base de ce coquillage ? Avec des girolles et de l'estragon ici ou dans une paella pourquoi pas...

 

Couteaux de mer, carottes violettes, vinaigrette lime-shiso

Ingrédients
- 10 couteaux de mer
- 2 carottes violettes

- 2 cuillères à soupe d'huile d'olive
- 1 cuillère à soupe de jus de citron vert
-1 feuilles de shiso ou pérille (+ petites pour la décoration)
- 1 pincée de cumin
- pourpier (facultatif)
- sel
Préparation
Tailler une des carottes violettes en lamelles fines à la mandoline, l'autre en tronçons. Cuire ces derniers à la vapeur.
Mélanger huile d'olive, jus de lime, saler, émulsionner. Passer les carottes crue et cuite à l'huile citronnée, réserver. Ajouter cumin et shiso à la vinaigrette citronnée.
Sauter les couteaux de mer pour les ouvrir, en garder deux, couper les autres en tronçons de 1 cm environ, mélanger avec la vinaigrette, disposer avec les carottes crue/cuite dans les assiettes, arroser de vinaigrette, Ajouter pourpier et feuilles de shiso ou pérille. Servir aussitôt.

Couteaux de mer, carottes violettes, vinaigrette lime-shiso

Partager cet article

Repost 0
14 septembre 2015 1 14 /09 /septembre /2015 06:07

Seconde soupe de la saison, toute rouge, toujours à base de tomate mais enrichie de lentilles et pasta pour tenir au corps, avec des moules pour le plaisir... Toute simple mais très bonne, cette soupe toute rouge aux moules a eu beaucoup de succès !
Ingrédients
- 2 tomates moyenne mondées
- 50 grammes de lentilles corail
- 50 grammes de spaghetti d'épeautre à la tomate (rouges)
- 1/2 oignon
- 250 grammes de moules
- 1 pincée de curcuma
- pimenton
- sel
Préparation
Cuire lentilles oignon émincé et tomates en morceaux à couvert dans l'eau légèrement salée. Mixer grossièrement une fois cuit. Ajouter les spaghetti coupés (2 cm de long environ), le curcuma et une bonne pince de pimenton.
Ouvrir les moules, natures ou avec ail, herbe etc... Décoquiller. Garder le jus des moules et les ajouter à la soupe, rectifier l'assaisonnement. 
Servir la soupe toute rouge avec les moules, poudrer de pimenton. Bon appétit !

Soupe toute rouge aux moules

Partager cet article

Repost 0
9 septembre 2015 3 09 /09 /septembre /2015 06:20

Entre le coup de frais un peu brutal de ces derniers jours et le retour du mistral, les soirées sont plus nettement "automnales". La saison des soupes serait-elle déjà là ? Pour réchauffer deux fillettes (et leur maman), voici une soupe de tomates et fenouil rôtis toute simple, où le fenouil apporte une note discrète, un peu comme un exhausteur de saveur. A servir avec des croûtons, ici de pain de petit épeautre d'un jeune paysan boulanger qui vend au Jas bio, et/ou un peu d'huile d'olive !
Ingrédients
- 8 tomates allongées type Roma
- 1/2 bulbe de fenouil
- 1 oignon
- huile d'olive
- sel, poivre
Préparation
Couper les tomates en deux les poser côté peau dans un plat allant au four, Emincer le fenouil et les oignons. Arroser d'uile d'olive et saler. Enfourner une demi heure environ à 180/190°C. Ajouter de l'eau, mixer et rectifier l'assaisonnement en sel et poivre. Servir avec des croûtons et/ou un filet d'huile d'olive.

Soupe de tomates et fenouil rôtis

Partager cet article

Repost 0
6 septembre 2015 7 06 /09 /septembre /2015 08:49

Parmi de belles pièces de viande, on trouve chez mon boucher d'Orange, François Murat, des volailles dodues à souhait. Cette fois-là, une pintade bien grasse avec un foie gros comme ma main. De là à penser foie gras... Je l'ai donc préparé comme tel, à base de saké, sel, poivre, un peu comme ici, mais en préparation minute. J'ai accompagné ce "foie gras" de pintade de tomates confites aigre-douces.
A défaut vous pouvez bien sûr utiliser du foie gras de canard ou du foie de lotte...
Ingrédients (pour deux personnes)
- foie d'une pintade (sel, poivre, 1 cuillère à café de saké) 
- 10/12 tomates cerises (ici jaunes en forme de poire)
- 1 cuillère à  café de mirin
- 1 cuillère à café de vinaigre de riz
- 2 cuillères à soupe de saké
- 1 cuillère à café de sauce soja
- graines de
sésame 
- piment d'Espelette (facultatif)
Préparation
Saler, poivrer et masser le foie de pintade au saké, réserver au frais une heure environ.
Faire caraméliser les tomates dans le mélange saké, sauce soja, mirin, vinaigre de riz.
Torréfier des graines de sésame à la poêle, à sec.
Enrober les tomates confites/caramélisées de graines de sésame et servir avec le foie de pintade poudré de piment d'Espelette.

 

Foie de pintade comme du foie gras, tomates confites aigre-douces

Partager cet article

Repost 0
18 août 2015 2 18 /08 /août /2015 11:06

Je m'épanche rarement sur ce blog et parle peu de ma vie privée. Mais je ne peux passer ces retrouvailles avec Sophie, une amie de lycée, après 25 ans d'absence. Nous avons passé une journée ensemble hier, dégusté le pho cuisiné à 4 mains avec Bich-Trân, une autre copine d'origine vietnamienne rencontrée il y a 4 ans à Gigondas sur Table, première édition.
Le pho est un pot-au-feu vietnamien, dont on trouve une recette sur le blog, mais celle de Bich-Trân est plus sobre en terme d'ingrédients : cannelle-badiane-graines de coriandre, oignon brûlé piqué de clous de girofle, carotte pour "sucrer" légèrement et naturellement le bouillon, plat de cote avec os, viande gélatineuse à pot au feu, puis tende de tranche tranchée fin et crue idéalement, sur laquelle on versera le bouillon, ciboule et coriandre fraîche. Le pho a été dégusté en plusieurs repas (2 kilos de viande et un faitout plein de bouillon !), avec l'une puis l'autre de ces deux amies "retrouvées".

 

Des retrouvailles, un pho et une sauce coréenne by Pierre Sang Boyer

Puis, mon amie Sophie m'a confiée la recette d'une sauce coréenne délicieuse (idéale avec tout ! crudités, légumes, viandes, poisson...) qu'elle a réalisé en cours de cuisine avec Pierre-Sang Boyer. Car elle est aussi passionnée de cuisine. Pas de hasard... Au-delà de ces deux recettes, ce sont bien des histoires d'amitié que je vous confie aujourd'hui, que je partage du plus profond de mon être. Deux recettes des plus précieuses, donc...

Préparation
- 1/2 cuillères à soupe de miso brun
- 1,5 cuillères à soupe de nuoc mam ou sauce poisson coréenne
- 1 cuillère à soupe de vinaigre de riz
- 1/2 cuillère à café de miel
- 1/2 cuillère à soupe d'huile de sésame
- 1/2 cm gingembre
- graines de sésame ou arachides torréfiées, au goût (facultatif)
Préparation
Diluer le miso dans avec la sauce poisson, le vinaigre de riz et le miel, ajouter le gingembre émincé et émulsionner avec l'huile de sésame. Servir par exemple avec uen salade de courgette crue, une effilochée de boeuf, poudrée de graines de sésame et parsemée de coriandre fraîche.

 

Des retrouvailles, un pho et une sauce coréenne by Pierre Sang Boyer

Partager cet article

Repost 0
21 avril 2015 2 21 /04 /avril /2015 07:26

Les asperges vertes sont au meilleur de la saison. Sur les conseils de Claude Elissalde, je les ai accompagnées d'une fondue de parmesan d'après une recette de Pascal Barbot, le génial chef de l'AstranceC'est divin et pourrait accompagner pas mal d'autres mets, le chef ajoute une touche d'eau de vie de poire qui agit comme en exhausteur du parmesan et se révèle subtilement en bouche, un délice ! En revanche la sauce est fragile, elle est à réaliser à la minute. Je l'avais gardée au chaud et elle a grainé un peu. A contrario, elle refroidit vite et fige à vitesse "V".
NB j'ai testé la recette avec un oeuf et en diminuant les autres ingrédients d'autant.

Ingrédients
50 grammes de beurre
- 100 grammes de parmesan
- 5 oeufs
- 1 
cuillère à café d'eau de vie de poire
Préparation
Monter à 70°C les oeufs, le beurre et le parmesan au bain-marie comme un sabayon. Stopper alors la cuisson et ajouter l'eau de vie de poire. Servir, entre autres, avec des asperges vertes.

Asperges vertes, fondue de parmesan d'après Pascal Barbot

Partager cet article

Repost 0

Article ? Recette ?