Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Conseil culinaire et
Accords mets-vins


Atelier enfants et adultes 

 

Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

Blog de cuisine pour enfants
Trois petits tours et cuisinons !


PARTENARIAT 
Maison d'hôte les Santolines 

 

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer
 
twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg

PANEM ET CIRCENSES !

Jeux glou et miam
de la blogosphère
 

Jeux à retrouver ici

11 avril 2015 6 11 /04 /avril /2015 06:28

Voilà un moment que Jean-Paul  me parle de l'accord asperge-cardamome et marie ces deux là en cuisson avec ou sans sauce d'accompagnement... La cardamome est ici utilisée comme exhausteur de goût, elle relèverait de même probablement d'autres légumes de saison selon la même méthode : cuisson à l'anglaise, dans une grande quantité d'eau salée donc...
Je vous recommande chaleureusement cette façon, l'asperge gagne en fraîcheur et n'est pas phagocytée par la saveur puissante de la cardamome. Pour autant cette dernière peut servir à parfumer une crème d'asperge blanche...
NB les asperges ainsi cuites (aux esprits chagrins, je signale que s'il n'y a que 5 petites asperges blanches sur la photo, mais il y en a eu tout un plat, soit 6 belles asperges blanches par personne dimanche dernier...) sont délicieuses accompagnées encore tièdes d'une divine sauce maltaise, avec de l'orange sanguine tardive.

Asperge et cardamome, enfin !

Partager cet article

Repost 0
10 avril 2015 5 10 /04 /avril /2015 07:10

Rien ne se perd, tout se transforme. Avec les carapaces et les têtes de langoustines (celles de ce mets divin), préparer d'abord un fond ou une bonne bisque (comme avec ce homard). Réserver au frais pour un risotto. celui-ci était enrichi de zeste d'orange, cébette, aneth. Il a été servi avec  un croustillant de pied de cochon et du fenouil cru, taillé à la mandoline. Délice fondant, onctueux, croustillant et craquant, chaud et gourmand et plein de  fraîcheur à la fois ! Mélange de textures et de saveurs comme j'aime. Grand succès auprès de deux dégustateurs adultes et d'une grande fille (la petite a adoré le risotto mais a boudé le pied de cochon, normal...). Voici la marche à suivre pour ce risotto à la bisque de langoustine, croustillant de pied de cochon, fenouil cru.
Ingrédients
- 1 bulbe de fenouil
- 2 cuillères à soupe d'huile d'olive
- 1 cuillère à soupe de jus de citron 
- sel

pour le risotto
- 100 grammes de riz à risotto (Carnaroli)

- 300 ml de fond de langoustine concentré (maison)
- 2 pincée de zeste d'orange
- 1 échalote
- un demi verre à moutarde de vin blanc sec
- 1 cébette
- 1 cuillère à café d'aneth ciselée
- 1 trait de jus de citron

- huile d'olive + noisette de beurre pour mantecare
- sel, poivre

pour le pied de cochon
- 2 pieds de cochon
- sauge ou origan, thym, laurier...
- 1 gousse d'ail
- 1 cuillère à café de cumin 
- farine pour les galettes de pied de cochon
- gros sel
Préparation

La veille ou quelques jours avant, cuire les pieds de cochon à frémissement couvert d'eau salée avec ail et herbes pendant 3 bonnes heures. Quand la chair se détache, désosser les pieds, récupérer la chair, la hacher grossièrement, un peu de jus de cuisson (environ 3 ou 4 cuillères à soupe), bien mélanger et étaler dans du film alimentaire sur une épaisseur de 6/8 mm). réserver au frais 24 heures.
Le jour J, tailler le fenouil à la mandoline, assaisonner, réserver.
Préparer le risotto :
faire revenir l'échalote émincée dans l'huile d'olive et ajouter le riz. Quand il devient translucide, mouiller de vin, ajouter le zeste d'orange et laisser absorber le liquide ; saler. Ajouter le fumet de langoustine au fur et à mesure. Incorporer la cébette émincée, l'aneth ciselée, le jus de citron en fin de cuisson, hors du feu. Ajouter alors le beurre pour mantecare (émulsionner). 
Dans le même temps, emporte-piécer et fariner le pied de cochon gélifié et poser dans une poêle très chaude sans matière grasse pour dorer les galettes croustillantes.
Dresser le risotto, déposer un croustillant de pied de cochon, un peu de fenouil cru et décorer d'un brin d'aneth ou feuille de fenouil.

 

Risotto au fumet de langoustine, croustillant de pied de cochon, fenouil cru

Partager cet article

Repost 0
4 avril 2015 6 04 /04 /avril /2015 15:03

Après ce récapitulatif autour de l'oeuf, voici une nouvelle idée pour un brunch de Pâques ou une entrée : un champignon farci d'un oeuf, en l'occurrence un Portobello, champignon de couche, large idéal à garnir, très populaire outre Atlantique. J'ai profité d'en trouver dans mon magasin bio pour en cuisiner coiffé d'un oeuf, avec un pesto d'ail des ours (ou tout autre pesto de votre choix).
Ingrédients (pour 3)
- 3 champignons Portobello
- 3 oeufs
- QS de pesto d'ail des ours (ou genovese si vous optez pour la version classique au basilic)
- sel, poivre
- huile d'olive
Préparation
Ôter les pieds des champignons nettoyés, arroser d'un filets d'huile d'olive, saler et poivrer, légèrement. Clarifier les oeufs et réserver les jaunes. Battre les blancs à la fourchette et en garnir les champignons. Ajouter le pesto sur le pourtour Enfourner à 200°C une dizaine de minutes. Quand le blanc s'opaficie, ajouter le jaune et arroser d'un filet d'huile d'olive. Réenfourner pour quelques minutes. Déguster aussitôt et ajoutant un peu de pesto ou le mettant à disposition sur la table... 

Brunch ou entrée de Pâques : Portobello farcie d'un oeuf

Partager cet article

Repost 0
13 mars 2015 5 13 /03 /mars /2015 07:37

Les accords terre-mer sont intéressants à plus d'un titre : le caractère iodé des produits marins, notamment coquillages, "réveillent" les chairs carnées et ces duos très contrastés titillent délicieusement nos papilles, les font sortir de leur train-train gustatif. Dans le genre, boeuf et hareng font bon ménage (comme boeuf et huître ou boeuf et anguille fumée d'ailleurs). Je l'avais déjà testé dans cette version du pot-au-feu. Je récidive cette fois sous forme d'une salade tiède de boeuf et hareng au paprika, qui mêle textures fondantes/craquantes, sel, sucre léger de la betterave, épice du paprika. Délicieux ! Et puis un peu de couleur ne nuit pas, on a vraiment besoin de soleil et de saveurs légères et printanières maintenant...
Une autre recette
à base de hareng ? Celle ci au chou blanc oeuf mollet et cresson ou cette autre à la carmine, poutargue et agrume.
Ingrédients (pour deux)
- 40 à 50 grammes de boeuf cuit (reste de pot au feu ou bourguignon)
- 1 filet de hareng saur (doux ou dessalé, soit environ 30 grammes)
- 1 betterave chioggia
- 2 pommes de terre moyennes
- 1 cuillère à café de paprika
- 2 cuillères à soupe d'huile d'olive
- 1 cuillère à soupe de vinaigre de vin ou de cidre
- QS vert d'oignon nouveau ou ciboulette

- sel
Préparation
Tailler la betterave à la mandoline, la disposer en rosace dans les assiettes.
Cuire les pommes de terre, les peler et réserver au chaud.
Effilocher la chair de boeuf et couper le hareng en petits morceaux, mélanger avec les pommes de terre coupées en dés et déposer sur .
Mélanger l'huile, le vinaigre et le paprika, bien émulsionner, saler légèrement et arroser généreusement le mets. Déguster aussitôt, tiède, juste parsemé de ciboulette ou vert de cébette ciselé.

Salade tiède de boeuf et hareng au paprika

Partager cet article

Repost 0
4 mars 2015 3 04 /03 /mars /2015 07:03

Ma sandwicherie du mercredi revient avec le Croque-Monsieur qui fait un retour en force dans ma cuisine, après celui aux endives et à la fourme d'Ambert de la semaine dernière. Mais toujours du sobre, non gratiné à la béchamel, trop lourd à digérer pour ces demoiselles et qui pèse trop sur la balance pour leur maman ! Du basique pour elles : fromage ou beurre et jambon, cela suffit à leur bonheur ! Exception faite de cette version à l'italienne...
C'est également le retour du boudin noir, que j'adore. Ici celui de mon boucher-charcutier, mais il me faut aussi goûter celui d'Eric Ospital, après celui de porc noir de Bigorre. Mais place à ce
croque-monsieur boudin et mangue verte, noix de coco et combava (un duo dont je suis fan, comme dans ces rochers terriblement addictifs)

Ingrédients (par croque monsieur)
- 1 morceau de boudin noir
- 1/2 mangue verte, petite
- 1 cuillère à soupe de noix de coco torréfiée, juste dorée
- QS combava (pas trop c'est très aromatique !)
- 2 tranches de pain de mie
- piment d'Espelette (facultatif)
Préparation
Tartiner les tranches de pain de boudin noir. Poudrer de mélange coco-combava, pimenter au goût. Ajouter des lamelles de mangue verte.
Refermer le croque-monsieur et passer au grill. Bon appétit !



 

Sandwicherie du mercredi : croque monsieur boudin et mangue verte

Partager cet article

Repost 0
18 février 2015 3 18 /02 /février /2015 07:10

Depuis que leur grand-père leur a fait découvrir le bouillon-vermicelles, les filles apprécient que je leur en fasse de temps en temps, et comme au Jas bio c'est la saison des poules (les pondeuses de la ferme du Midi qui sont remplacées peu à peu par des jeunes poulettes...), on fait le plein de bouillon de poule  ! Profitez-en, les poules sont encore là pour environ 10 jours... 

La coutume familiale démarre avec la poule au pot du bon Roi Henri, et ses variantes comme celle aux truffes par exemple. Et avec le bouillon de poule délicieux, on prépare différentes soupes, à commencer par le bouillon-vermicelles ! Mais est-ce l'approche du Têt ? j'ai une envie de saveurs asiatiques depuis quelques temps... Alors un peu de gingembre et un peu de coriandre avec un peu de reste de rôti de porc émincé très finement, et voilà un bouillon de poule-vermicelles revisité !

Ingrédients
- 300 ml de bouillon de poule
- 1 poignée de vermicelles
- 1 reste de rôti de porc (ou de rosbeef)
- 1 cm de gingembre
- 3 brins de coriandre 
- QS de sauce soja
Préparation
Faire chauffer le bouillon de poule, ajouter le gingembre émincé et y cuire les vermicelles. 
Dans des bols, déposer du rôti de porc taillé très finement en chiffonnade, verser le bouillon aux vermicelles et ajouter la coriandre. Bon appétit !

Revisiter le bouillon de poule aux vermicelles...

Partager cet article

Repost 0
29 janvier 2015 4 29 /01 /janvier /2015 11:52

J'aime beaucoup la texture, le caractère iodé et la saveur des huîtres mais cela fait plusieurs années maintenant que je ne peux plus en manger beaucoup à la fois, et que je les apprécie d'autant mieux cuites que crues. J'aime les paner ou les frire en tempura à la japonaise, mais j'aime surtout les pocher dans un bouillon aromatique, comme dans cette version exotique inspirée d'Olivier Roellinger. Aujourd'hui, simplicité extrême d'un bouillon de chou au genièvre et huîtres juste pochées, chaud, parfumé, digeste, soit en amuse bouche soit en entrée chaude...

Ingrédients (pour deux personnes)
- 6 huîtres
- le 1/4 d'un petit chou vert 
- 250 ml d'eau filtrée
- 1 petite gousse d'ail
- 3 baies de genièvre
- piment d'ESpelette
- sel, poivre blanc
Préparation
Griller les baies de genièvre à sec dans une casserole, concasser. Ajouter l'eau, le chou émincé, l'ail, saler et cuire à feu moyen.
Quand le chou est cuit, rectifier l'assaisonnement et poivrer. Tenir au chaud.
Ouvrir les huîtres,
Dans les bols ou assiettes à soupe, déposer 3 huîtres par personne, ajouter une cuillère à soupe de chou et couvrir de bouillon bien chaud. Poudrer de piment d'Espelette et servir aussitôt.
NB vous pouvez ajouter un trait de jus de citron à la dernière minute, mais juste un trait ! 
huitresbouillonchougenievre.jpg 

Partager cet article

Repost 0
28 novembre 2014 5 28 /11 /novembre /2014 16:45

La plupart du temps nous mangeons le fenouil cru, il a la préférence de ses demoiselles par rapport au cuit. Une fois n'est pas coutume, j'ai tente la version soupe (en général les légumes moyennement appréciés ont leur chance), accompagnée pour ceux qui aime d'un peu de mascarpone et de poutargue, pour plus de gourmandise. Pour corser la saveur anisée, vous pouvez ajouter un trait d'anisette, ou pas.
Une autre version de soupe au fenouil ? Celle-ci avec un faux air de bouillabaisse.
soupefenouilmascarpone.jpg 

Ingrédients
- 1 gros bulbe de fenouil 
- 1 échalote
- 2 pommes de terre
- 1 cuillère à café de mascarpone
- QS poutargue en copeaux ou râpée
- 1 trait d'anisette (facultatif)
- huile d'olive
- sel, poivre 
Préparation
Nettoyer et émincer le fenouil, garder quelques lamelles crues. 
Faire revenir léchalote émincée et le fenouil dans l'huile d'olive, ajouter les pommes de terre, un peu d'anisette, saler, poivrer, mouiller à couvert et cuire à feu moyen jusqu'à ce que les légumes soient cuits. Mixer en gardant éventuellement des morceaux de fenouil cuit et rectifier l'assaisonnement. Servir bien chaud en ajoutant une cuillère à café de mascarpone, des lamelles fines de fenouil cru et de la pourtargue râpée (ou en copeaux).

Partager cet article

Repost 0
19 novembre 2014 3 19 /11 /novembre /2014 07:07

tyrion-lannister.pngLa seconde entrée du menu Game of Thrones après le pain noir au lard de Jon Snow, est dédiée à Tyrion Lannister, le frère de Jaime et Cersei, surnommé le Gnome ; c'est l'un des mets qui m'a donné le plus de fil à retordre à choisir, moins "évident" que d'autres. J'ai pensé tout d'abord aux champignons (les vénéneux qu'il ramasse dans A Dance with Dragons). Dans la série, on voit Tyrion parfois manger, mais tellement plus souvent boire, jusqu'à s'enivrer lors de sa nuit de noces ! Dans le livre, le premier des 77 plats servis lors du mariage du Roi Joffrey est une soupe crémeuse de champignons à l'escargot (au beurre) que Tyrion avale de bon appétit, d'autant qu'il n'a rien mangé de la journée et que le vin commence à lui tourner la tête. C'est finalement ce plat que j'ai décidé de cuisiner (un plat à rapprocher de ce risotto)...
Ingrédients
- 250 grammes de champignons de couche (de Paris)
- QS de bouillon de volaille (maison ici)
- 6 escargots par personne cuits
- 1 échalote
- 40 grammes de beurre environ
- ciboulette ou persil

- sel, poivre
Préparation
Faire revenir l'échalote dans un peu de beurre à feu doux, ajouter les champignons, saler, poivrer. Faire étuver quelques minutes et mouiller de bouillon. Mixer (ou pas). Faire revenr les escargots dans un peu de beurre à feu doux également. Ajouter le reste de beurre dans la soupe, en mélangeant bien. Servir la soupe dans des bols ou écuelles, ajouter les escargots et parsemer de ciboulette ou persil.
GOT_soupechampiescargotsTyrion.jpg

Une des nombreuses scènes où l'on voit Tyrion boire 


Partager cet article

Repost 0
18 novembre 2014 2 18 /11 /novembre /2014 07:11

jon_snow.jpegWINTER IS COMING ! Je vous propose dès aujourd'hui plusieurs billets sur le thème du livre et de la série Game of Thrones, des plats, du pain et des boissons, chacun identifié à un personnage... Les plats sont soit tirés du livre, de la série, soit imaginés comme aujourd'hui, soit symbolisent le caractère du personnage.

La première entrée de ce menu Game of Thrones est dédié à Jon Snow, fils illégitime d'Eddard Stark et l'un des membres de la Garde de Nuit... Ces guetteurs chargés de protéger les frontières nord des Sept Couronnes et gardiens du Mur, se nourrissent chichement, sobrement, et surtout de produits pouvant se conserver longtemps comme du lard séché et/ou fumé par exemple (sauf que j'ai utilisé ici de la poitrine fraîche), du pain noir (comme le Pumpernickel allemand) ; les légumes secs, ici de la purée de haricots blancs, apportent les féculents nécessaires aux longues nuits de veille. Alors, ce sera tartine de pain noir, purée de haricots blancs et lard grillé.
NB j'ai un peu triché aussi avec la purée de haricots que j'ai mixé en partie, pour avoir une texture très lisse en base, surmontée de cocos écrasés à la fourchette pour avoir un peu de mâche.
Ingrédients 
- 4 tranches de lard frais (ou demi sel, ou séché ou fumé)
- 400 grammes de haricots blancs (+laurier, sauge, 1 gousse d'ail)
- 4 tranches de pain noir Pumpernickel (ou pain de seigle ou seigle/sarrasin) 
- sel, poivre
Préparation 
Cuire les haricots à feu doux avec l'ail coupé grossièrement ou juste écrasé, le laurier et la sauge. Saler en fin de cuisson.
Poêler ou griller les tranches de lard frais, à feu vif, sans matière grasse bien sûr. Ôter éventuellement la couenne. Saler (sauf poitrine demi sel), poivrer.
Déposer la purée et l'écrasée de haricots blancs sur la tranche de pain noir, déposer les tranches de lard coupées en deux et servir aussitôt.

GOT_lardharicotspainnoir.jpg


Un extrait ? Avec la belle Ygritte...
 

Partager cet article

Repost 0

Article ? Recette ?