Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Conseil culinaire et
Accords mets-vins


Atelier enfants et adultes 

 

Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

Blog de cuisine pour enfants
Trois petits tours et cuisinons !


PARTENARIAT 
Maison d'hôte les Santolines 

 

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer
 
twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg

PANEM ET CIRCENSES !

Jeux glou et miam
de la blogosphère
 

Jeux à retrouver ici

20 juin 2015 6 20 /06 /juin /2015 09:26

Envie de viande grillée et de salade "fraîcheur", c'est de saison, mais avec un "twist" voyageur, des saveurs qui m'emmènent ailleurs... Dans les pays du Levant, l'ancienne Perse, les mille et une nuits... Même si celles-ci suggèrent davantage un mets doux, sirupeux au parfum de rose, dans mon imaginaire.
Partons donc en Syrie avec de la poitrine d'agneau grillée et une salade d'olives, une sauce au tahiné et de la semoule (ou du boulghour, hélas guère apprécié ici). Vous pouvez également servir cette salade d'oignon, cela fonctionne très bien !

 

Inspiration syrienne : poitrine d'agneau grillée et salade d'olives

Ingrédients
- 400/500 grammes de poitrine d'agneau avec os, coupée en morceaux
1 citron
- 1 cuillère à café de purée de sésame (tahiné)
- piment d'Alep (ou paprika)
- mélange d'herbe + 1 gousse d'ail pour la précuisson de l'agneau

- huile d'olive
- sel, poivre
pour la salade d'olives à la syrienne (recette originale ici)
- 150 grammes d’olives dénoyautées
- 150 grammes de tomates 
- 7 cuillères à soupe d’huile d’olive
- 2 cuillères à soupe de mélasse de grenade
- le jus d’un demi citron
- 1 cuillère à café de cumin
cuillère à café de concentré ou pâte de piment (mis moins...)
- 1
 oignon nouveau 
Préparation
Pocher la poitrine d'agneau dans de l'eau salée avec l'ail et des herbes (thym, romarin, sarriette...) environ 20/25 minutes à frémissement. Egoutter, réserver.
Préparer la salade dolives en coupant tomates et olives en petits morceaux, éminçant l'oignon et mélangeant avec les autres ingrédients. Réserver au frais.
Mélanger le tahiné avec 1 cuillère à soupe de jus de citron , sel et poivre. Réserver.
Dans un plat allant au four déposer les moirceaux d'agneau arrosés d'huile d'olive et poudré de piment d'Alep. Passer sous le grill du four.
Servir l'agneau grillé avec la sauce au tahiné, la salade d'olives et de la semoule, poudrer de piment d'Alep, déguster aussitôt.

 

Inspiration syrienne : poitrine d'agneau grillée et salade d'olives

Partager cet article

Repost 0
8 juin 2015 1 08 /06 /juin /2015 07:17

Les chaleurs très estivales de ce début juin incite à manger liquide, frais, léger, à s'hydrater, vives les bouillons de légume, les gazpachos, les boissons fraîches ! Aujourd'hui, je partage avec vous un délice iodé-sucré, légume craquant et herbe fraîche : un bouillon de crevette grise, courgette, estragon, léger et frais. La technique du bouillon de crevette grise est celle transmise ici par Stéphanie Le Quellec.
NB à déguster frais ou tiédi, selon la température extérieure...
Ingrédients
- 100 grammes de crevettes grises environ
- 1 courgette longue
- 1 brin d'estragon (4 feuilles selon la taille)
- 1 brin de thym citron
- 1 citron 
- 2 petites gousses d'ail nouveau
- sel, poivre
Préparation 
Mixer 70 grammes de crevettes grise avec une gousse d'ail, thym citron et estragon, ajouter 2 pincées de zeste de citron, couvrir d'eau et laisser cuire une vingtaine de minutes à frémissement. Passer au chinois, ajouter un trait de jus de citron, réserver.
Décortiquer le reste des crevettes grises. tailler les courgettes en longues lamelles à la mandoline. Disposer dans des assiettes creuses le bouillon, les crevettes, la courgette et parsemer d'estragon ciselé.

Léger et frais : bouillon de crevette grise, courgette, estragon

Partager cet article

Repost 0
27 avril 2015 1 27 /04 /avril /2015 06:37

Envie de saveurs marquées, salée-acidulée, un peu sucrée, un peu piquante voici un trio entre la brandade de morue, l'oseille et le radis rose pour une entrée fraîche, textures fondantes et croquantes. Attention pour cette recette il vous faut de la brandade de morue nîmoise, pas de la brandade parmentière : de la morue, du lait, de l'huile d'olive, rien d'autre ! L'oseille réveille la brandade et le radis en deux textures et saveurs se marie très bien avec les deux autres. 
Bonne semaine et à demain pour une recette en Camargue...
Ingrédients (pour deux)
​- 100 grammes de brandade de morue nîmoise environ (artisanale ou maison, voir la recette ici)
- 2 ou 3 feuilles d'oseille ciselée
- 1 trait de jus de citron jaune
- 7/8 radis roses
- 30 ml de mirin
- 30 ml de vinaigre de riz
Préparation
Emincer finement les radis dans la longueur à l'aide d'un rasoir à légumes en gardant deux radis entiers. Faire chauffer le mirin et le vinaigre de riz. Couper le feu et y plonger 3 ou 4 radis émincés. 
Mélanger la brandade avec le jus de citron et l'oseille ciselée. Déposer dans les assiettes, décorer de lamelles de radis mariné et cru, déposé à radis.

Brandade de morue à l'oseille, radis cru et mariné à la japonaise


Partager cet article

Repost 0
24 avril 2015 5 24 /04 /avril /2015 10:47

Le printemps a mis du temps à s'installer mais déosrmais tout dans la nature s'accélère, les fleurs, lilas, roses, fleurs de sureau, éclosent offant de sublimes parfums, après les asperges et les fraises, les courgettes sont déjà là, les pois gourmands aussi ! Pour fêter cette arrivée en trombe, j'ai refait le jardin comestible d'après René Redzepi que j'avais proposé pour la Fête du Printemps à l'Epicurium il a 3 ans. Thème repris cette année par le musée des fruits et des légumes que j'avais accompagné en ateliers et démonstrations culinaires les premières années (déjà 5 ans d'existence !)... Pour en savoir plus sur cette nouvelle édition à partager en famille, cliquez ici.
Ce
jardin comestible c'est tout simple et amusant comme tout à faire avec les enfants (ça tombe bien, ce soir c'ets les vacances chez nous !) : dans un pot, vous mettez une crème de chèvre, brousse ou fromage blanc selon le goût, Vous y piquez des légumes, herbes aromatiques potagères, salades sauvages, fleurs, selon votre inspiration (et l'éventuelle glane dans les prairies voisines, saines et sans pesticides...), enfin vous poudrer de "terreau" comestible : du pumpernickel ce pain allemand noir à base de seigle, et de graines diverses... A vos tabliers, petits cuisiniers !
Ingrédients
- radis, salades diverses (cultivées ou sauvages), herbes potagères (basilic, persil, ciboulette, estragon, pimprenelle...)
- QS pumpernickel, graines de lin, graines de sésame...
pour la crème de chèvre :
- 2 chèvres frais ou mi frais
- 100 ml de crème liquide
- 2 brins de ciboulette (facultatif)
- sel, poivre
*brousse, fromage frais ou fromage blanc salé et poivré si l'on préfère
Préparation
Mixer la crème avec le chèvre, saler, poivrer et ajouter éventuellement la ciboulette ciselée). Déposer dans un pot ou un verre, piquer divers végétaux au choix dans la crème, puis émietter un peu de pain noir et brun de seigle pour imiter le terreau, ajouter quelques graines. Déguster aussitôt !

 

Jardin comestible à quatre mains, et Fête du printemps à l'Epicurium

Partager cet article

Repost 0
20 avril 2015 1 20 /04 /avril /2015 06:34

Je mange peu souvent du boeuf cru mariné mais aussitôt vu le Bò tái chanh de Miss Tâm, j'ai eu envie de "cuire" mon boeuf ainsi dans le citron vert... La recette ci-dessous et inspirée de la sienne mais en est très éloignée faute de temps et d'ingrédients identiques, donc moins complexe en goût aussi. Reste la marinade au citron vert qui "cuit" le boeuf pour une salade légère, printanière et fraîche à souhait..
Ingrédients
- 2 steacks (idéalement dans le filet ou un morceau tendre, ici 220g)
- 80 ml de jus de citron vert (soir 2 ou 3 lime)
- 1 cuillère à café de nuoc mam
- 1 belles pincée de sucre
- 1 cebétte
- quelques feuilles de salade verte croquante de votre choix (ou en mélange)
- 2 cuillères à soupe de coriandre et mélisse ciselées
- quelques fleurs de bourrache
- 1 belle gousse d'ail 
- huile d'olive
- poivre blanc
Préparation
Emincer la viande assez finement, la faire mariner 30 minutes dans le jus de lime avec le sucre. 
Presser la viande pour l'essorer, mélanger alors avec du poivre concassé (au goût) et le nuoc mam.
Frire l'ail émincé dans l'huile d'olive, mélanger avec la viande (en prenant soin de mettre le minimum d'huile), réserver. Ajouter cébette, salade et herbes ciselées et rectifier l'assaisonnement. Ponctuer de fleurs de bourrache qui contribuent à l'esthétique mais aussi à la saveur et à la fraîcheur du plat. Déguster en terrasse si le soleil est là !

Boeuf mariné au citron vert façon Bò tái chanh

Partager cet article

Repost 0
9 avril 2015 4 09 /04 /avril /2015 06:31

Vous reprendrez bien un peu de cru ? Le chou fleur se croque en bouquet trempé dans une anchoïade ou s'émince à la mandoline comme ici. Je vous propose cette fois du chou fleur cru râpé en salade comme cette semoule de brocolis, avec des graines et amandes en prime, avant une recette végétarienne italienne franchement solaire pour demain (un peu de teasing ne nuit pas...). 
Ingrédients
- 80/100 grammes de chou fleur cru
- 1 cuillère à soupe de jus de citron 
- 3 cuillères à soupe d'huile d'olive
- 3 amandes (non mondées)
- 2 pincées de pavot
- 1 cuillère à café de graines germées (ici de tournesol)
- fromage sec de chèvre ou de vache (facultatif mais gourmand)
- sel, poivre, sumac
Préparation
Râper le chou fleur cru, arroser de jus de citron et d'huile d'olive, saler, poivrer. Ajouter le pavot, les amandes râpées ou concassées, parsemer de sumac et de graines germées, ajouter quelques copeaux de fromage sec de chèvre ou de vache. 

Chou fleur cru râpé en salade, fruits secs et graines

Partager cet article

Repost 0
6 avril 2015 1 06 /04 /avril /2015 07:03

Cette recette crue date de la quinzaine "raw", démontrant qu'on peut faire cru et festif et délicieux ! Avec de belles langoustines crues bien fraîches (on garde les parures, et on fait une entorse en mangeant les pinces cuites au four avec huile d'olive, un trait de citron, et on fait enfin une belle bisque). Certes on peut les mariner de différentes façons mais le kumquat relève joliment leur chair avec une saveur totalement addictive.
Ingrédients (pour deux)

- 6 langoustines
- 1 kumquat 
- QS jus de citron vert
- QS d'huile de pistache (ou amande)
Préparation
Décortiquer les langoustines et les tailler dans la longueur
Emincer le kumquat très finement (gardant une partie en rondelles très fines).
Au pinceau, déposer au pinceau huile de pistache et jus de citron vert sur les langoustines, parsemer de kumquat émincé et décorer de quelques rondelles de kumquat. Bon appétit !

Festif et cru : tartare de langoustine au kumquat

Partager cet article

Repost 0
29 mars 2015 7 29 /03 /mars /2015 06:43

Poursuivons cette parenthèse "crue" avec une salade de chou blanc à l'orange sanguine et aux kumquats, pleine de peps et vitaminée à souhait. Le poivre cubèbe ajoute une pointe mentholée et le sumac, cette épice moyen-orientale, apporte une note citronnée pleine de fraîcheur.
Ingrédients
- 80 grammes de chou blanc
- 2 ou 3 kumquats
- 1 petite orange sanguine
- 2 cuillères à soupe d'huile d'olive
- sumac
- poivre cubèbe
​- sel
Préparation
Râper ou émincer le chou, ajouter l'huile d'olive, poivrer légèrement et saler. Peler l'orange à vif, prélever les suprêmes et récupérer le jus. Mélanger avec le chou, ajouter les kumquats coupés en rondelles et poudrer de sumac. 

Salade de chou blanc à l'orange sanguine et aux kumquats

Partager cet article

Repost 0
23 mars 2015 1 23 /03 /mars /2015 07:39

Première recette pour cette cure "raw", la première est un poisson cru en tartare, parfumé et fondant en bouche. 
Le pageot est un poisson de saison typique de la Méditerranée, aux écailles rosées de la famille de la dorade. Sa chair d'une grande finesse est parfaite pour une préparation à cru comme ce tartare de pageot au chorizo et au céleri

Ingrédients
- 2 pageots (80 à 100 grammes de chair par poisson, et par personne !)
- 25 grammes de chorizo
- 1 branche de céleri
- 2 cuillères à soupe de jus d'orange
- 3 à 4 cuillères à soupe d'huile d'olive
- 1 cuillère à café de sauce soja

Préparation
Hacher la chair du poisson au couteau, tailler le céleri en fine brunoise, ainsi que le chorizo. Mélanger les ingrédients avec le jus d'orange, l'huile d'olive et la sauce soja. Rectifier l'assaisonnement. Laisser reposer une vigntaine de minutes et déguster. 

 

 

Tartare de pageot au chorizo et au céleri

Partager cet article

Repost 0
23 février 2015 1 23 /02 /février /2015 10:53

Avant de vous entraîner sur la pente mi-amère de l'endive braisée, place à l'endive crue, plus douce, craquante mais qui mérite d'être relevée en saveur. Les nouvelles variétés n'ont rien à voir avec celles de jadis, avec le vrai "chicon" d'antan, elles sont plus aqueueses et presque "fades". Un peu de Comté, de noix et une vinaigrette un peu relevée rehaussent cette salade d'endive. Et si au contraire du personnage de ce film vous aimez les endives braisées, revenez mercredi !
Ingrédients
- 1 ou 2 endives selon la taille
- 30 grammes de Comté environ (ajuster au goût)
- 2 ou 3 noix
- 2 cuillères à soupe d'huile d'olive
- 1 cuillère à soupe d'huile de noix
- 1 cuillère à soupe de vinaigre de cidre
-  1/2 cuillère à café de moutarde (facultatif) ou 1 trait de jus d'orange
- sel
Préparation
Tailler les endives en rondelles, le Comté en petits dés et concasser les noix. Préparer la vinaigrette, mélanger avec les autres ingrédients et rectifier l'assaisonnement. Bon appétit !

Salade d'endive au Comté et aux noix

Partager cet article

Repost 0

Article ? Recette ?