750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Conseil culinaire et
Accords mets-vins


Atelier enfants et adultes 

 

Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

Blog de cuisine pour enfants
Trois petits tours et cuisinons !


PARTENARIAT 
Maison d'hôte les Santolines 

 

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer
 
twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg

PANEM ET CIRCENSES !

Jeux glou et miam
de la blogosphère
 

Jeux à retrouver ici

16 juillet 2007 1 16 /07 /juillet /2007 09:04
Des soupes au pistou c'est comme tous les plats régionaux, familiaux, il y a autant de recettes que de foyers ! Aussi ma soupe au pistou n'est-elle jamais tout à fait la même... Mais il y a tout de même des éléments incontournables : cocos blancs ou roses (ou les deux comme ici), des petites pâtes (j'utilise des spaghettoni que je coupe en petits morceaux d'environ 2 cm), des légumes de saison (tomate, courgette, carotte, haricot vert, céleri branche... et même des pommes de terre !) et bien entendu lou pistou (aussi dénommé pistoule), la fameuse émulsion provençale à base d'huile d'olive, d'ail et de basilic. Du côté de Nice, on ajoute du parmesan (proximité géographique et culturelle avec l'Italie oblige...) mais ici point !

soupepistou.jpg
Ingrédients
- 50 grammes de cocos blancs (frais ou mi secs)
- 50 grammes de cocos roses
- 100 grammes de pâtes
- 2 ou 3 tomates
- 1 grosse courgette
- 2 petites pommes de terre
- 1 branche de céleri
- 50 grammes de haricots verts
- huile d'olive
- 1 petite gousse d'ail
- une grosse poignée de basilic frais
- sel, poivre

pistou2.jpg

Préparation
Mettre les cocos dans une grande quantité d'eau salée avec la branche de céleri coupée en petits morceaux. Faire cuire doucement une vingtaine de minutes. Ajouter les tomates mondées et épépinées, la courgette coupée en gros cubes, les pommes de terre en petits morceaux et les haricots verts coupés en bâtons de 2 ou 3 cm. Peu de temps avant la fin de la cuisson, ajouter les pâtes coupées comme les haricots verts, rectifier l'assaisonnement et préparer le pistou.
pistou.jpg















J'utilise la méthode traditionnelle au pilon mais à défaut mixer l'ail avec le basilic, saler, poivrer et monter à l'huile d'olive.
Mélanger un peu de pistou avec la soupe et
servir le reste séparement : chacun se resservira à sa convenance. Et surtout servir bien chaud ! En dépit des apparences, cette soupe chaude d'été est très désaltérante...

soupepistou2.jpg

Partager cet article

Repost0
5 juillet 2007 4 05 /07 /juillet /2007 09:15
Voilà quelques années, l'idée m'a prise  de mettre des figues fraîches dans ma salade verte... Grand bien m'en a pris, c'est une divine association qui a conquis tous mes proches. Un excellent mariage, un peu ioncongru au premier coup d'oeil mais il existe une véritable harmonie entre les divers ingrédients. C'est très simple, cela fait de l'effet, cela surprend, et puisque c'est divinement bon, cela séduit !

saladefigue.jpg
Ingrédients (pour 4 personnes)
- la moitié d'une belle laitue, d'une scarole, d'une batavia ou d'une feuille de chêne
- 6 belles figues
- 6 cuillères à soupe d'huile d'olive
- 2 ou 3 cuillères à soupe de vianigre balsamique
- sel, poivre
facultatif mais vivement conseillé, des pignons de pin torréfiés (mais là, en panne de...)

Préparation
- Préparer la vinaigrette balsamique, y mettre les figues coupées en gros morceaux. Laisser macérer. Au moment du service, ajouter la salade, les pignons de pin si vous en avez, c'est tout ! Simple mais savoureux !

Partager cet article

Repost0
30 juin 2007 6 30 /06 /juin /2007 09:22
Encore une idée de tian très gourmand...  Des courgettes fines, couvertes "d'épines" de thym, de pétales d'origan et de  morceaux de St Marcelin,  un délice tout simple qui peut se faire aussi avec du chèvre naturellement ou tout autre fromage pas trop  puissant  pour garder présente la saveur de la courgette...

tiancourgettestmarcelin.jpg
Ingrédients (par personne)
- 1 petite courgette
- 1 cuillère à café de thym frais
-
1 cuillère à café d'origan frais
- un quart de St Marcelin
- huile d'olive
- sel, poivre

Préparation
Couper la courgette en fines rondelles, les disposer dans un plat à gratin individuel, saupoudrer de thym et déposer les morceaux de St Marcelin, arroser d'un filet d'huile d'olive, saler (légèrement) et poivrer. Enfourner à 230°C environ 30 minutes. Le fromage est fondu sous la croûte superficielle qu'il a formée et la courgette est encore un peu craquante sous la dent. Deux textures complémentaires et toute la saveur du Sud !

Partager cet article

Repost0
23 juin 2007 6 23 /06 /juin /2007 05:00
tempurafenouiltapenade3.jpg
Parfois, on aime prendre son temps, flâner en cuisine, apprêter "tranquilou" et déguster ses plats en humant l'air du temps, les herbes et fleurs du jardin qui s'épanouissent au crépuscule... Mais la plupart du temps, il y a des minettes chouineuses, tapageuses, rieuses qui s'ébrouent autour de vous, réclament leur pitance et montrent les crocs si cela ne va pas assez vite. Dans ces cas-là, il faut galoper et passer la vitesse maximale, cuire à la va-vite et sur le vif, proposer quelque chose qui agréera ces demoiselles !


Avec les pâtes, on prend peu de risque, des crudités,  un oeuf dur ou une petite sardine qui dormait dans son jus font bien l'affaire... C'est juste que nous autres parents nous soignons parfois un peu plus la panse. Alors pasta oui mais pas que ! Et pour ces rigatoni al pesto rosso e parmiggiano, des petits bâtons de fenouil façon tempura sur leur lit de fausse tapenade (plutôt purée d'olives... avec un peu plus de temps on aurait pu avoir de la vraie tapenade) se sont avérés des compagnons jumeaux, deux rouleaux de pâtes dans un genre différent...

Cette tempura de doigts de fenouil est pour Lavande, mais ce n'est pas tout à fait la fin... Demain, in extremis, une dernière recette à découvrir...

tempurafenouiltapenade.jpg
Ingrédients
- 1 fenouil
- pâte à tempura et huile de friture (voir ici)
- 12 olives noires (ici de Nyons)
- une demi gousse d'ail
- huile d'olive
- thym
- sel, poivre

Préparation
Mixer les olives, l'ail, le thym et l'huile en conservant quelques morceaux d'olives concassés (j'aime les morceaux !)
Mettre l'huile à chauffer et les rigatoni à cuire. Tremper les bâtons de fenouil dans la pâte puis dans le bain de friture. Laisser gonfler et dorer, égoutter sur papier absorbant et réserver.
Quand les pâtes sont cuites, servir le fenouil sur la purée d'olives noires, accompagné des rigatoni sur lesquels on aura parsemé des copeaux de parmesan et déposé une cuillère à soupe de pesto rosso. Déguster aussitôt !

tempurafenouiltapenade2.jpg

Partager cet article

Repost0
16 juin 2007 6 16 /06 /juin /2007 16:25
Après une promenade du côté du Kerala, on revient en Provence avec cette association aubergine/morue qu'affectionnent les ceusss du Sud (NB on peut farcir aussi des poivrons rouges selon la même recette, c'est délicieux) ! Avec juste ce qu'il faut d'olives car les gens d'ici, surtout les paysans, disent que pour être en bonne santé, il faut manger une poignée d'olives tous les jours ! Une des base de la diète méditerranéenne, n'est-ce pas ?

auberginefarciebrandade.jpg

Voici ce dont vous aurez besoin pour cette simplissime et diététique recette d'aubergine farcie à la brandade de morue aux olives, panée au thym :

Ingrédients (donnés par personne)
- 1 petite aubergine
- 4 cuillères à soupe de morue
- 1
cuillère à soupe de lait
- 1
cuillère à soupe de mie de pain
- 4 ou 5 olives noires
- 1
cuillère à soupe de thym frais (ou séché, puisqu'il le sera de toutes façons !)
- huile d'olive
- sel, poivre

Préparation
Couper l'aubergine en deux et la creuser sans abîmer le fonds. Les plonger ainsi que la chair une dizaine de minutes dans une eau salée portée à ébullition. Mouiller le pain avec le lait, mélanger avec la brandade, la chair de l'aubergine, les olives coupées menu, saler légèrement et poivrer. Mettre la farce dans les fonds d'aubergine et placer celles-ci dans un plat à gratin légèrement badigeonné d'huile. Arroser les aubergines d'un filet d'huile, saupoudrer de thymen poudre et de panelure. Enfourner à 230/240°C environ 25 minutes. Servir légèrement refroidi, seul ou accompagné d'une salade verte car le plat est complet et parfait pour un dîner léger.

auberginefarciebrandade2.jpg

Partager cet article

Repost0
14 juin 2007 4 14 /06 /juin /2007 15:35
C'est une variante de la courgette farcie à déguster frais, des plats bienvenus par grosse chaleur... Un peu plus élaboré quand même avec un étage intermédiaire de poivrons et de la ciboulette à profusion... La recette de cette charlotte de courgette à la brousse est très fortement inspirée de la terrine d'Hélène (de Cannes) du blog Mais qu'est ce qu'on mange.

charlottecourgettebroussepoivron1.jpg

Ingrédients
- 2 courgettes
- 100 grammes de brousse (ici, de vache)
- ciboulette
- huile d'olive (bio de pays)
- 3 poivrons piquillos
- basilic
- sel, poivre
+ un petit reste de chèvre mi-frais, mais c'est facultatif...

charlottecourgettebroussepoivron.jpg
Préparation
Tailler les courgettes dans leur longueur, épaisseur de 1 mm environ. Les ébouillanter dans l'eau salée durant 7/8 minutes, les égoutter sur du papier absorbant. Mélanger la brousse et le chèvre, ajouter la ciboulette ciselée ( 3 ou 4 cuillères à soupe), saler et poivrer, ajouter un filet d'huile d'olive. Tapisser un moule des languettes de courgettes, déposer une couche de brousse, puis une couche de poivrons, à nouveau de la brousse et terminer par les courgettes. Poser une assiette sur le moule, ajouter un poids et entreposer au réfrigérateur une bonne heure. Servir bien frais parsemé de basilic avec un coulis de poivron (ou une concassée de tomate au basilic).

charlottecourgettebroussepoivron2.jpg

Partager cet article

Repost0
12 juin 2007 2 12 /06 /juin /2007 09:30
Cela fait plusieurs jours déjà qu'elle me réclame  une pizza, mais laisser reposer la pâte ces derniers jours, trop long ! Et je suis tombée sur cette recette de pâte sans repos ! Comme souvent, j'ai mis plus de farine qu'indiqué... Est-ce du à la qualité variable des farines, il me faut souvent ajuster les proportions !
Ceci dit la pâte est parfaite pour satisfaire une famille d'affamés chouineurs et amateurs de pizza. Là, comment souvent, un peu de vide-frigo : Cette pizza express était aux poivrons piquillos, poisson marlin et olives noires.
Et la plus jeune (17 mois), pour qui la dégustation d'une pizza était une première, n'a pas laissé sa part !

pizzamarlinpoivron.jpg

Ingrédients
pour la pâte
- 230 grammes de farine (en ajouter un peu si besoin)
- 12 grammes de levure de boulanger
- 30 grammes de beurre (ou huile d'olive)
- 15 cl de lait
- une demi cuillère à café de sel fin
pour la garniture
- 200 grammes de marlin
- 200 grammes de caviar de tomates (re-merci Mamina !)
- quelques dés de tomate fraîche
- 2 poivrons piquillos
- 1 petit sachet de mozzarella di buffala
- 1 oignon coupé en lamelles et revenu dans l'huile d'olive
- olives noires au goût
- origan séché
- huile d'olive

Avant cuisson
pizzamarlinpoivron2.jpg

Préparation
Mélanger la farine, le beurre, la levure et le sel. Ajouter ensuite le lait (à température ambiante). Pétrir la pâte comme une pâte classique quelques minutes. Etaler la pâte sur une plaque huilée (ou couverte d epapier sulfurisé) et déposer la garniture : caviar de tomates étalé, marlin mariné et précuit (un reste !) coupé en petits morceaux, poivron en lamelles, dés de tomate fraîche, mozzarella coupée grossièrement, origan saupoudré.
Enfourner 15 minutes environ à 220°C. C'est prêt, en 30 minutes maximum ! Vive la pâte à pizza express !

Partager cet article

Repost0
11 juin 2007 1 11 /06 /juin /2007 17:51
Aperçue chez Sophie, la "fondue de cuisine", cette idée pleine de fraîcheur m'a immédiatement séduite, d'autant que c'est une recette simple, vite faire, vite prête pour la maman pleine d'aoccupations que je suis... Cette courgette farcie au chèvre et à la menthe, à déguster bien frais, côté cour ou côté jardin, peut s'accompagner d'un petit coulis de tomate ou d'une poivronnade pour lui donner un petit coup de fouet (non SM ! C'est juste pour la dynamiser un peu...). C'est light, c'est rapide et c'est bon, que demande le peuple ?

courgettefroidefarcie.jpg

Ingrédients
- 1 courgette ronde  par personne
- un mélange 50/50 de brousse (ici de vache) et de chèvre mi-frais (ici, de pays)
- menthe fraîche, au goût
- sel, poivre

Préparation
Cuire la courgette entière à la vapeur, découper le chapeau et creuser l'intérieur. Saler l'intérieur et réserver au frais. L'éponger si besoin est (ce qui est a priori toujours le cas). Mélanger la brousse et le fromage de chèvre, assaisonner et ajouter les feuilles de menthe ciselées. Fourrer le ventre rebondi de la courgette de cette préparation et lui remettre son chapeau, et comme il fait chaud, la mettre au frais jusqu'au moment du service !

courgettefroidefarcie2.jpg

Partager cet article

Repost0
27 mai 2007 7 27 /05 /mai /2007 08:24
La cuisine de feignante, cela a parfois du bon ! Une tarte salée, surtout avec des restes, c'est vite fait, vite prêt, vite avalé et en général, il y a assez peu de vaisselle ensuite !

Pour la pâte à tarte, j'ai opté pour la très légère de Lavande, aussitôt découverte, aussitôt testée... avec une garniture très simple de brocolis et tomate, à géométrive variable, avec un coin olive pour moi, olive/lard pour LUI et rien pour les minettes !

tartebrocolistomate.jpg

Ingrédients
pour la pâte (pour deux fonds de tarte de 26 cm de diamètre)
- 240 grammes de farine (semi complète ici)
- 1 oeuf
- 100 ml de crème liquide à 15%
- 1 cuillère à café de sel

pour la garniture
- 60 grammes de brocolis
- 2 petites tomates
- 2 cuillères à soupe de caviar de tomate (merci Mamina !)
- deux gousses d'ail
- une échalote
- 2 cuillères à soupe de thym (frais ici)
- 1 oeuf
- 10 cl de lait d'avoine

Préparation
Mélanger les ingrédients de la pâte à tarte et laisser reposer 30 minutes. Séparer en deux boules, étaler l'une d'elles (vous pouvez étaler les deux et rouler la seconde dans du papier sulfurisé pour congeler plus facilement)
Faire revenir l'échalote et l'ail. Ecraser le brocolis, le mélanger avec l'ail, l'échalote, le caviar de tomates (qui épaissit et donne de la saveur mieux que le concentré de tomates...), le thym, l'oeuf battu avec le lait. Peler et épépiner les tomates. Etaler la garniture sur la pâte et ajouter des morceaux de tomates. Ajouter ensuite des olives noires, de morceaux de lard ou de la mozzarella, du parmesan, etc... En matière de tarte salée, tout est permis !

tartebrocolistomate2.jpg

Partager cet article

Repost0
19 mai 2007 6 19 /05 /mai /2007 06:07
Les petits farcis battent le rappel, en voici un de plus pour Edith : des pommes de terres farcies à la ricotta, un texture bien moelleuse rehaussée par le parfum des feuilles aromatiques de la farce...
Je les ai servies avec un filet mignon emmailloté dans un habit d'herbes et de poitrine de porc, à la façon d'Audrey.


pommeterrefarciericotta3.jpg

Ingrédients

- 2 grosses pommes de terre
- 80 grammes de ricotta environ (doser en fonction de la taille des pommes de terre)
- 1 cuillère à soupe de basilic ciselé
-
1 cuillère à soupe de persil ciselé
- parmesan râpé
- sel, poivre

pommeterrefarciericotta.jpg

Préparation
Précuire les pommes de terre à la vapeur, les creuser et réserver. Mélanger la ricotta avec les herbes, assaisonner et fourrer les pommes de terre de cette farce. saupoudrer de parmesan et enfourner à 210°C pour un bon quart d'heure, faire gratiner quelques minutes et servir aussitôt.

pommeterrefarciericotta2.jpg

Partager cet article

Repost0

Article ? Recette ?