Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Conseil culinaire et
Accords mets-vins


Atelier enfants et adultes 

 

Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

Blog de cuisine pour enfants
Trois petits tours et cuisinons !


PARTENARIAT 
Maison d'hôte les Santolines 

 

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer
 
twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg

PANEM ET CIRCENSES !

Jeux glou et miam
de la blogosphère
 

Jeux à retrouver ici

25 avril 2007 3 25 /04 /avril /2007 12:00
Merci à vous tous et toutes de vos témoignages de sympathie, ce fut rude durant 3/4 jours et d'autant plus agréable de vous lire ! Même si je n'étais supposée quitter le lit que pour mettre les pieds sous la table... LUI s'est mis en quatre et a été aux petits soins, autant que les minettes lui en ont laissé le temps.
Le dos reste fragile mais la maison est dans un état ! Et surtout je brûle de reprendre le chemin des fourneaux...

On démarre doucement et simplement avec ce risotto d'épeautre aux deux poivrons et à l'origan frais...


Ingrédients
- 100 grammes de petit épeautre
- 1demi poivron rouge
- 1 demi poivron jaune
- 1 cuillère à soupe de persil
- 1 demi cuillère à soupe d'origan frais
- 1 échalote
- 1 gousses d'ail
- huile d'olive
- 20 cl de bouillon de légume
- sel, poivre

Préparation
Faire revenir l'échalote et les deux poivrons coupés en dés dans l'huile d'olive, ajouter le petit épeautre et l'ail émincé. Ajouter le bouillon au fur et à mesure, laisser mijoter et ajouter les herbes au dernier moment, 5 minutes avant de servir.

Partager cet article

Repost 0
18 avril 2007 3 18 /04 /avril /2007 16:30
Chaque semaine, Lavande titille notre créativité autour d'un légume choisi. Cette fois, c'est le petit pois qui va embellir nos assiettes et réjouir nos papilles. Deux recettes pour le prix d'une, en faisant le tri entre les plus fins, bien croquants à déguster crus (ici, c'est la coutume de les manger à la croque au sel, je ne les avais jamais manger ainsi avant d'arriver dans ma région d'adoption...), et les gros ronds, bien rebondis, pour le risotto ! Chaque plat accueillant une herbe de prédilection : la menthe (et oui encore !) pour l'amuse-bouche et la sauge pour le plat de résistance (et pour lequel on ne résiste guère...).


Petits pois crus mentholés en amuse-bouche
Je suis une inconditionnelle du mariage petits pois/menthe, les crus gagnant de la saveur avec elle ainsi qu'avec l'huile de noisette. La quantité ne permet guère plus de dégustation...
Ingrédients
- deux ou trois cuillères à soupe de petits pois fins et bien frais par personne
- une cuillère à soupe de feuilles de menthe douce
- une cuillère à soupe d'huile de noisette
- un trait de vinaigre de Xérès
- sel, poivre

Préparation
Mélanger les petits pois avec la menthe et la vinaigrette noisettée, rectifier l'assaisonnement et servir très frais.


Risotto de petits pois à la sauge
Si vous êtes familier de la saltimbocca, vous aurez une petite idée de ce que la sauge peut apporter à ce risotto, italianissime saveur un rien sauvageonne et un mariage assez réussi avec le petit pois... Qu'en pensent les italianophiles ?

Ingrédients
- 150 grammes de petits pois
- 100 grammes de riz arborio (ou rond à risotto)
- 10 cl de vin blanc sec
- 30 cl de bouillon de volaille
- 20 feuilles de sauge commune (selon leur taille et votre goût)
- huile d'olive
- 1 échalote
- parmesan (à votre goût)
- sel, poivre

Préparation
Faire revenir l'échalote dans l'huile d'olive, ajouter le riz et les petits pois. Procéder ensuite comme pour tous les risottos (ceux qui savent passent, les autres peuvent lire avec attention...) : mouiller avec le vin blanc, attendre l'absorption totale avant d'ajouter un peu de bouillon, qui sera à son tour absorbé, etc... jusqu'à cuisson complète du risotto. Un quart d'heure avant la fin de cuisson ajouter la sauge ciselée. Les carnivores  pourront ajouter du jambon cru (de préférence du Parme) au dernier moment et les plus gourmands, un peu de parmesan...


Partager cet article

Repost 0
17 avril 2007 2 17 /04 /avril /2007 09:26
C'est pour donner une suite à mes tests autour du cresson... En amuse-bouche le mois dernier, le cresson ce trouve cette fois-ci simplement mêlé à l'oeuf et le lait pour un flan tout léger !


Ingrédients
- 1/2 botte de cresson
- 1 oeuf
- 15 cl  de lait

Préparation
Mixer le cresson avec l'oeuf et le lait. Mettre au four 30 minutes à 160°C et servir chaud avec une coulis tiède de tomate et poivron, ou une concassée de tomates. Parfait pour accompagner un poisson ou de la volaille...

Partager cet article

Repost 0
15 avril 2007 7 15 /04 /avril /2007 08:01
En cuisine, mon inspiration est travaillée, elle tisse sa toile de vos blogs, des magazines, des menus et plats testés dans les restaurants. Mais, de temps à autre, il est des inspirations fulgurantes, de l'ordre de la génération spontanée. Une évidence qui surgit en quelques secondes. Ce fut le cas pour ces pommes de terre au four parce que le romarin que mon père m'avait apporté était bien sec, croquant pour tout dire...


Des pommes de terre au four au romarin ! Simplissime, alors pas besoin de recette détaillée, juste un truc gourmand en passant : les pommes de terre allaient être mangé en robe des champs, elles étaient donc précuites au moment de cet éclair culinaire. Je les ai juste pelées et coupées en gros morceaux, allongées sur un lit de brindilles de romarin séché, j'ai saupoudré de fleur de sel et posé des noix de beurre, le grill a ensuite fait son office, quelques minutes ! Pas vraiment des wedges ou alors destructurées, l'idée étant de donner de l'arôme aux pommes de terre, mais tout compte fait, nous les avons bel et bien croquées en même temps, ces brindilles craquantes de romarin !
Rien d'exceptionnel, et sûrement que vous avez déjà du goûté de telles pommes de terre, moi non auparavant...

Partager cet article

Repost 0
12 avril 2007 4 12 /04 /avril /2007 09:37
Je remercie Lavande de Lignes et Papilles de nous faire réfléchir, de nous pousser dans nos retranchements, de cogiter et de trouver, de se cultiver aussi... Car c'est en feuilletant le Larousse gastronomique à la page "épinard" que je suis tombée sur le subric !

Un subric d'épinards enrichi de pignons de pin et servi avec une béchamel légère au curry s'est avérée un légume sortant un peu de l'ordinaire, une sorte de croquette végétale plutôt agréable, rehaussée par le curry, un allié de goût !


Ingrédients
- 400 grammes d'épinards
- 2 cuillères à soupe bien bombées de pignons grillés
- 20 grammes de beurre
- 40 grammes de farine
- 20 cl de lait + 5 cl
- 1 oeuf
- 2 pincées de 4 épices
- curry
- beurre+huile pour la cuisson
- sel, poivre

Préparation
Faire précuire les épinards dans l'eau salée, les essorer et les presser afin d'en ôter tout le jus !
Préparer une béchamel avec le beurre et la farine, ajouter le lait, le 4 épices, saler, poivrer et faire épaissir. Mélanger les trois quarts avec les épinards et l'oeuf battu et laisser refroidir. Ajouter les pignons et confectionner des galettes. Ajouter au reste de béchamel 5 cl de lait et le curry à sa convenance.
Faire revenir les subrics dans l'huile et le beurre mêlés. Servir bien chaud avec la béchamel au curry.

Partager cet article

Repost 0
10 avril 2007 2 10 /04 /avril /2007 16:56
Un plat de pâte simple et bon, rien de tel après les agapes de ce week-end pascal !
Une ligne pour le clin d'oeil à Caro qui organise depuis plusieurs semaines un tour du monde culinaire. J'ai raté la Pologne mais pas l'Italie !!
Pour accompagner les orechiette al dente juste additionnées d'ail frit, de tomates séchées et de mozzarella marinée à l'huile d'olive et au basilic, une salade de roquette parmesane, avec une vinaigrette à l'huile d'olive et au vinaigre balsamique émulsionnée de parmesan râpé !

Ingrédients
- 300 grammes de pâtes (orecchiette)
- 3 gousses d'ail
- 5 gros morceaux de tomates séchées
- 100 grammes de mozzarella di bufala, salée, poivrée et marinée dans de l'huile d'olive, un peu de jus de citron et du basilic frais
- basilic frais (une dizaine de belles feuilles)
- pignons de pin grillés
- huile d'olive
- sel, poivre

pour la vinaigrette de la roquette
- huile d'olive
- parmesan râpé
- vinaigre balsamique
- sel, poivre

Préparation
Cuire les pâtes al dente. Faire frire l'ail haché grossièrement dans l'huile d'olive, l'ajouter au pâtes avec les tomates séchées taillées finement, le basilic ciselé et ajouter deux poignées de pignons de pin. Accompagner de la salade de roquette à la vinaigrette de parmesan.

Partager cet article

Repost 0
5 avril 2007 4 05 /04 /avril /2007 09:47
J'avais envie d'asperges et de truffe mais plus de brisures, juste un vague rogaton chinois acheté pour voir la différence... Aucune envie de mettre le-dit rogaton dans mes belles asperges vertes ! A défaut, premier test d'arôme (en l'occurrence naturel de truffe, je ne sais pas comment c'est possible mais à moins de publicité mensongère, c'est possible !) dans une sauce crémeuse parfumée à la truffe. C'est un pur bonheur, exactement ce que j'attendais, alors même que je n'ai pas de truffe, alors bien sûr ce serait meilleur avec de vraies rondelles de truffes, la texture un peu craquante avec le moelleux de l'asperge, sans aucun doute, mais encore une fois, à défaut...


Ingrédients
- une botte d'asperges vertes
- 10 cl de bouillon de volaille
- 10 cl de crème fraîche liquide
- 7/8 gouttes d'arôme de truffe
- 1 jaune d'oeuf
- sel, poivre

Préparation
Faire cuire les asperges à l'eau salée ou à la vapeur. Chauffer le bouillon avec la crème, ajouter l'arôme de truffe, un jaune d'oeuf et laisser épaissir à feu doux. Saler, poivrer et réserver. Quand les asperges sont cuites, les égoutter et servir avec la sauce que l'on aura juste réchauffée.

Partager cet article

Repost 0
1 avril 2007 7 01 /04 /avril /2007 11:53
Il y a déjà bien deux semaines que je souhaite tester le mariage poireau/moutarde que le pot au feu rapproche sans forcément assurer leur intimité... Là, c'est un tête-à-tête gourmand, puissant que j'ai imaginé sur fond de crumble salé. Cela aurait pu être une mousse ou un velouté, mais j'aime l'idée rustique du sable granuleux qui les entoure... Je lui ai adjoint une crème de poireau à la moutarde à l'ancienne, réalisée avec le vert des poireau. Rien ne se perd, etc...



Ingrédients
- 4 poireaux
- une cuillère à soupe de moutarde forte
- 15 cl de crème fraîche liquide
- 3 cuillères à soupe de moutarde à l'ancienne
- 50 grammes de beurre
- 60 grammes de farine
- 40 grammes de flocons d'avoine
- huile d'olive
- sel, poivre

Préparation
Cuire les poireaux à la vapeur. Mettre un fond d'huile d'olive dans un plat à gratin, y effeuiller les blancs de poireau et réserver la partie "ligneuse". Mélanger 10 cl de crème et la cuillère à soupe de moutarde forte et répartir sur les poireaux. Réaliser la pâte à crumble avec la farine, le beurre et les flocons d'avoine. Déposer la pâte sur le poireau et enfourner 3à minutes à 180°C. En fin de cuisson, mettre quelques minutes sous le grill.
Entretemps, mixer le vert de poireau avec 5 cl de crème liquide et la moutarde à l'ancienne. Servir bien chaud en même temps que le crumble.

Partager cet article

Repost 0
30 mars 2007 5 30 /03 /mars /2007 08:34
Papates douces et coriandre, je ne m'en lasse pas ! Elles sont cette fois accompagnées de vermicelles de soja cuits dans du lait de coco, le même qui apportera son fondant aux patates, et de rondelles de cives (ou cébettes)...


Ingrédients
- 2 papates douces
- 3 branches de cives (ou cébettes, ou encore ciboules...)
- deux belles cuillères à soupe de lait de coco
- brins de coriandre
- vermicelles de soja ( environ grammes)
- huile de tournesol (à défaut d'arachide qui convient à ce type de cuisine...)
- sel, poivre


Préparation
Faire sauter les patates douces dans l'huile, saler, poivrer et réserver quand les légumes sont encore un peu fermes. Dans la même poêle, faire revenir les cives taillées en rondelles fines. Faire chauffer le lait de coco allongé d'eau pour cuire les vermicelles de soja. Couper le feu et laisser gonfler à couvert 4 minutes (indications de la marque). Egoutter les vermicelles en récupérant le liquide cuisson. Remettre les patates douces avec les cives, ajouter la coriandre ciselée, le lait de coco et poursuivre la cuisson jusqu'à ce que les papates soient bien fondantes et servir avec les vermicelles de soja, bien chaud.



Partager cet article

Repost 0
28 mars 2007 3 28 /03 /mars /2007 11:50
Encore une poêlée de légumes de saison, pas la première, ni la dernière ! Le plat est très léger, idéal pour ceux qui sont éventuellement au régime ou pour compenser une bombance de la veille : pois gourmands, tagliatelles de courgette, rondelles de tomates zébrées, touches d'asperges, huile d'olive de Nyons... un délice végétal ! Le tout accompagnait un cabillaud tendre juste poché dans un court bouillon citronné et arrosé de la même huile d'olive.

Ingrédients
- 50 grammes de pois gourmands
- 1 courgette moyenne
- 2 ou 3 asperges vertes
- 2 ou 3 tomates cerises (ici  genre zebra green)
- 1 échalote
- 1 gousse d'ail
- de l'huile d'olive de bonne qualité (ici de Nyons)
- thym frais

Préparation
Faire revenir l'échalote dans l'huile d'olive, ajouter les asperges. Couper des bandes fines de courgettes à l'économe et verser dans la poêle, ajouter les pois gourmands et l'ail émincé. Couvrir et laisser étuver. A la fin de la cuisson, mettre les rondelles de tomates quelques minutes. Servir aussitôt !

Partager cet article

Repost 0

Article ? Recette ?