Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Conseil culinaire et
Accords mets-vins


Atelier enfants et adultes 

 

Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

Blog de cuisine pour enfants
Trois petits tours et cuisinons !


PARTENARIAT 
Maison d'hôte les Santolines 

 

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer
 
twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg

PANEM ET CIRCENSES !

Jeux glou et miam
de la blogosphère
 

Jeux à retrouver ici

23 mars 2007 5 23 /03 /mars /2007 20:49
Ce n'est pas la fougasse salée (enrichie de lardons, d'olives ou de petites choses salées), il ne s'agit pas non plus de la sacro-sainte pompe à l'huile (même si cette dernière est réservée aux 13 desserts de Noël, j'en fait quand même souvent). Non, il s'agit d'une version sucrée des premières qui rappelle fortement la seconde ! La fougassette sucrée des petits déjeuners...


Ingrédients (6 petites fougasses sucrées)
- 300 grammes de farine
- 10 grammes de levure de boulanger
- de sucre
- une cuillère à soupe d'eau de fleur d'oranger
- trois cuillères à soupe d'huile d'olive
- zeste d'un demi citron
- une pincée de sel

Préparation
Préparer le levain en mélangeant la levure avec un peu d'eau tiède et 50 grammes de farine. Laisser reposer 2 heures, couvert d'un linge. Mélanger la farine, le sucre, le sel, le levain, le zeste de citron, l'eau de fleur d'oranger et pétrir quelques minutes. Fariner et laisser lever à couvert environ 3 heures. Etaler la pâte en rectangles (8x15 cm environ), entailler de 5/6 coups de couteau, couvrir et maisser reposer à nouveau 1 heure. Cuire enfin à 200°C environ 15 minutes (on peut dorer à l'oeuf pour colorer la pâte). A préparer la veille pour le petit déjeuner du lendemain !


Partager cet article

Repost 0
18 mars 2007 7 18 /03 /mars /2007 06:37

Le petit déjeuner allemand est richissime : pain, poisson fumé, viandes et charcuteries, fromages et j'en passe. L'Allemagne est aussi l'autre pays du pain, le premier consommateur européen ! Et une palette extrêmement étendue de spécialités boulangères. Mais pour le petit déjeuner, le plus courant ce sont les "Brötchen", petits pains littéralement et physiologiquement !

Ceux là sont réalisés au Quark (prononcez "kvark"), un fromage blanc épais et acidulé, moins riche et gras qu'en France, l'idéal pour les gâteaux et une découverte (ou re-découverte) pour la panification. A défaut, j'ai utilisé de la faisselle... Certains ajoutent du beurre mais comme la faisselle est plus onctueuse (pour ne pas dire plus grasse !)...
C'est ma participation "petit déjeuner" au tour du monde culinaire de Caro...

Ingrédients
- 500 grammes de farine
- 30 grammes de levure boulangère
- 250 grammes de Quark (ou fromage blanc)
- 20 cl de lait tiède
- 1 cuillère à soupe de sucre (roux)
- 1 pincée de sel

Préparation
Mettre la farine dans une terrine, au centre verser le mélange levure/lait, commencer à pétrir puis ajouter le sucre et le fromage blanc, enfin la pincée de sel. Couvrir et laisser lever dans un endroit chaud pendant une bonne heure. Diviser la pâte et former des boules, poser sur une plaque beurrée ou couverte de papier sulfurisé, enduire à volonté de jaune d'oeuf, de lait, de beurre/sucre. Enfourner à 200°C pour 25 minutes environ.
Résultat : des Brötchen très moelleux. Inutile de dire que c'est encore meilleur avec des salaisons germaniques... A défaut et comme c'est aussi la St Patrick, tentez-les avec du fromage frais et du hareng, au petit déjeuner !



Partager cet article

Repost 0
17 février 2007 6 17 /02 /février /2007 20:25
En voguant sur vos blogs, j'ai succombé au test des pâtes à pain toutes prêtes. Je n'aurai probablement envisagé cette solution, j'avais un a priori négatif...  Ma foi, cela n'a pas si mal, n'est-ce pas  ? Pour ce premier essai, j'ai tout divisé par deux pour réaliser six petites boules de pain brioché à la noix de coco.


Ingrédients
- 150 grammes de farine à pain Francine
- 1 demi-cuillère
- 1 demi cuillère à soupe de sucre
- 1 sachet de levure sèche
- 100 grammes de lait
- 15 grammes de beurre
- 2 cuillères à soupe de noix de coco

Préparation
Mêler la farine, le sel, le sucre, creuser un puit et y déposer la levure, ajouter le lait tiède et peu à pau, le beurre moux. Pétrir 5 minutes puis laisser reposer 15 minutes. Ajouter 2 cuillères à soupe de noix de coco, confectionner les boules et laisser reposer 1 heure sous un linge. Cuire à 180°C environ 10 à 15 minutes.

Partager cet article

Repost 0
15 février 2007 4 15 /02 /février /2007 07:37




















Alors qu'est-ce que c'est à votre avis (voyons s'il ressemble à son modèle...), le jaune d'oeuf devait "sculpter" les muscles saillants de la tête mais cela s'est quelque peu déplacé à la cuisson. Vous y voyez quelque chose ?
Voici la recette empruntée au site supertoinette.

Ingrédients
- 600 grammes de farine
- 10 grammes de sel
- 10 grammes de sucre
- 20 grammes de levure (fraîche ou sèche)
- 25 cl d'eau tiède
- 30 grammes de sésame

Préparation
Mélanger la farine, le sucre et le sel. Creuser le centre et y ajouter de l'eau et la levure. Attendre une dizaine de minutes. Quand des bulles apparaissent à la surface, la levure est prête.
Pétrir en ajoutant de l'eau tiède au fur et à mesure (en images ici, mais je n'ai pas respecté l'ensemble du fraisage...). Laisser reposer une à deux heures.
Quand la pâte a bien gonflé, l'aplatir pour obtenir une galette et disposer une grosse moitié de sésame. Pétrir à nouveau afin de bien répartir les graines dans tout le pâton. Donner lui sa forme définitive et couvrir de sésame, badigeonner de jaune d'oeuf et laisser reposer encore une bonne heure.
Cuire à 210°C durant 20 à 30 minutes.

Une autre vue ?

Partager cet article

Repost 0
11 février 2007 7 11 /02 /février /2007 15:37
















Un escargot au lait ? Un pain au lait en forme d'escargot ! Une participation au KKVKVK n°17, bien sûr...
C'est un double façonnage car pour la surprise, il devait être truffé depetits pains au lait façon "cartes à jouer", donc careau, coeur, trèfle et pique. Mais cela a gonflé et ce sont des pains "bibendum" qui sont apparus sur ma plaque de cuisson.

Ingrédients
- 450 grammes de farine
- 11 grammes de levure boulangère sèche
- 250 ml de lait tiède
- 50 grammes de beurre
- 1 cuillère à café de sucre

Mélanger les ingrédients, pétrir et laisser reposer 2 heures. Façonner puis cuire 35 minutes à 190°C.

Rappel en images du façonnage...






























Les "couleurs de cartes à jouer", avant cuisson :








         Et après, voici les pains enflés !



Normalement, l'escargot aurait du être "gavé" de coeur, trèfle, pique, carreau mais d'autres l'avaient devancé !! Voilà donc l'escargot et sa coquille rebondie, remplie d'un unique petit pain au lait...

Partager cet article

Repost 0
8 février 2007 4 08 /02 /février /2007 20:42


Alors je m'y suis aussi collée ! Mais pour le façonnage, vous repasserez ! J'ai déjà fait du pain blanc et une fois un pain de seigle (qui était réussi, mais je n'ai pas gardé la recette, zut !), des brioches ou spécialitées briochées. Mais là, jai eu suffisamment de mal à mélanger la pâte (on ne peut même pas dire "pétrir").
J'attends le verdict de Sandra et de toutes celles (ceux) qui ont un avis sur la recette originale... que voici !

Ingrédients
- 300 ml d'eau
- 150 grammes de farine de seigle
- 100 grammes de farine de blé
- 25 grammes de levure
- 1 cuillère à café d'huile d'olive
- 1 cuillère et demi de sel

Préparation
Mélanger l'eau, le sel, l'huile, les farines et la levure émiettée. Pétrir (à ce stade là c'est déjà impossible, la pâte était archi collante) et laisser reposer 1 heure. Bon alors, après ce temps la pâte avait bien gonflé, pas de souci de fermentation donc. Mais pas plus de pétrissage que lors de l'opération précédente ! Toujours aussi gluant, j'ai ajouté un peu de farine pour tenter quelque chose mais en vain ! Il aurait fallu que j'en mette au moins 100 grammes de plus !!
Alors en désespoir de cause, j'ai laissé tel que. Et au bout d'une heure supplémentaire, rien n'avait véritablement bougé. Alors, j'ai enfourné à 220°C environ trois quarts d'heure.

Ma fois, pas térrible visuellement mais très bon ! Sérieusement, bien aéré, bonne saveur de seigle mais pas trop forte (avec ce que j'ai rajouté de farine blanche !). Résultat pas mal, mais pas beau. Et pas de quoi faire un pain fantaisie avec cette recette : comment le truffer d'abricots secs ou de noix ?
Voici encore une photo élargie cette fois :

Partager cet article

Repost 0
14 janvier 2007 7 14 /01 /janvier /2007 09:00
Dans la famille, la brioche vendéenne était une tradition pascale ; cette recette est inspirée de celles de ma grand-mère et du "voisinage". On utilisait alors la "gnôle" maison distillée et mise en bouteille dans la cave de mon grand-père ; à défaut, j'emploie de l'eau-de-vie, du kirsch ou d'autres alcools disponibles dans ma cuisine ! Certains y mettent aussi du rhum ou encore du cognac... Le geste important : le tressage de la pâte.

Ingrédients

- 500 g de farine
- 100 g de sucre
- 125 g de beurre

- 2 oeufs
- 20 g de levure de boulanger
- 125 cl de lait

- 1 cuillère à soupe d'eau de fleur d'oranger
-
1 cuillère à soupe d'eau-de-vie

Préparation

Faire fondre le beurre et le sucre dans le lait, laisser refroidir. Délayer la levure dans un peu d'eau tiède, ajouter les oeufs battus, l'eau de fleur d'oranger et l'alcool, le lait refroidi, puis la farine, par petite quantité. "Brasser", mélanger rapidement jusqu'à ce que la pâte se décolle. Elle doit être bien souple sous les doigts, vivante. Laisser reposer une à deux heures. Tresser et laisser à nouveau reposer deux heures. Faire cuire à 190/200°C (en fonction du four) environ une demi-heure (on peut préalablement dorer à l'oeuf). Couvrir de papier aluminium dès qu'elle est suffisamment dorée à votre goût et poursuivre la cuisson.

Partager cet article

Repost 0

Article ? Recette ?