Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Conseil culinaire et
Accords mets-vins


Atelier enfants et adultes 

 

Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

Blog de cuisine pour enfants
Trois petits tours et cuisinons !


PARTENARIAT 
Maison d'hôte les Santolines 

 

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer
 
twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg

PANEM ET CIRCENSES !

Jeux glou et miam
de la blogosphère
 

Jeux à retrouver ici

12 octobre 2012 5 12 /10 /octobre /2012 06:58

babka.jpgLa babka est un gâteau brioché polonais traditionnellement préparé lors des fêtes pascales. Il n'est pas pétri mais réalisé à base de levure de boulanger, il a la forme du kouglopf mais n'a pas la texture filante typique d'une brioche "classique". Il est généralement truffé de raisins secs et poudré de sucre glace ou d'un glaçage citronné ou chocolaté. Cette babka aux pruneaux est juste poudré de blanc, parfaite pour le goûter comme le petit déjeuner car elle n'est pas trop sucré. NB cette babka est un mix entre ces deux recettes.
Ingrédients

- 260 grammes de farine
- 1 sachet de levure sèche de boulanger
- 60 grammes de sucre
- 2 bonnes pincées de sel
- 2 oeufs
- 100 grammes de beurre
- 8 cl de lait
- 30 grammes d'amandes concassées
- 80 grammes de pruneaux (pesés dénoyautés)
Préparation
Faire fondre le beurre dans le lait chaud (mais non bouillant), ajouter les oeufs battus dans le mélange tiédi. Mélanger farine, amandes, sucre, sel et levure, ajouter le lait tiède et mélanger. Incorporer les pruneaux hachés.
Enfourner à 180°C environ 40 minutes, démouler et laisser refroidir. Poudrer de sucre glace, si vous aimez...babka2.jpg

Partager cet article

Repost 0
24 juillet 2012 2 24 /07 /juillet /2012 06:36

Je récidive avec mes recettes sucrées à base de courgette pour tenter d'en faire manger à une demoiselle. Après le gâteau au chocolat et à la courgette et le cake sucré à la courgette et au citron, je me suis demandé si l'on pouvait faire une brioche avec de la courgette. Par curiosité, j'ai donc testé cette recette, en la réalisant à la main, et non en machine à pain. Pas mal du tout, même si vu la quantité et la "personnalité" de la courgette dans cette recette, je ne comprends pas trop l'intérêt mais c'est faisable ; tout au plus la brioche est-elle ponctuée de petites touches vertes. Joli à l'oeil... N'empêche, la chéché a mangé de la courgette dans la brioche !
Ingrédients
- 150 grammes de courgette râpée
- 550 grammes de farine
- 200 ml de lait
- 1 oeuf
- 60 grammes de sucre
- 60 grammes de beurre fondu
- 1 sachet de levure de boulanger (instantané)
- 1 cuillère à café de sel
Préparation
Mélanger farine, sucre et levure, Puis incorporer lait, beurre fondu, courgette râpée, sel et oeuf.
Pétrir 10 minutes environ. Laisser lever dans une étuve.
Dégazer et mouler dans un moule à cake ou à brioche. Laisser lever à nouveau.
Badigeonner de jaune d'oeuf et enfourner 20/25 minutes à 190°C. briochecourgette.jpg

Partager cet article

Repost 0
22 juin 2012 5 22 /06 /juin /2012 14:53

Pour la fête de l'école, il faut quelque chose qui rassasie et qui se mange facilement, sans risquer des tâches sur les vêtements. Mais il faut aussi que cela plaise autant aux parents qu'aux enfants ! Alors, je ne sais pas si cela plaira aux adultes mais je suis fan de fougasse et focaccia pour ce genre d'événement. J'ai donc préparé une fougasse "blanche" à la mozzarella et aux herbes et une focaccia "rouge"  à la tomate et au chorizo.
Quelle différence entre fougasse et focaccia ? A peu de chose près, c'est la même chose, la fougasse étant le nom français de l'italienne foccacia : il s'agit d'un pain à l'huile d'olive qui se mange ordinairement à l'apéritif mais qui peut servir de base à des pizzas, couvertes d'une garniture plus copieuse. Une différence est la présentation : la fougasse présente des entailles, la focaccia des creux et des bosses (dans les creux se cachent divers ingrédients, dont l'huile d'olive !). A noter, la pâte de certaines focaccias peut être réalisée à base de pomme de terre...
fougassefocaccia_feteecole.jpg
Ingrédients

pour la pâte
- 1kilo de farine
- 2 cuillères à café de sel
- 2 cuillères à café de levure sèche de boulanger instantanée
- 100 grammes d'huile d'olive
- 600 grammes d'eau filtrée ou eau de source
pour la garniture "rouge"
- quelques pétales de tomates séchées
- 2 rondelles de chorizo, haché finement
- 3 ou 4 cuillères à soupe de sauce tomate (ici, maison)
- thym, romarin, sarriette, origan...
- huile d'olive
- fleur de sel
pour la garniture "blanche"
- 2 boules de mozzarella
- QS olives
- thym, romarin, sarriette, origan...
- huile d'olive
- fleur de sel

Préparation
Mélanger les ingrédients de la pâte et pétrir 5 minutes. Laisser lever dans une étuve ou dans un endroit chaud et pas trop sec, à abri des courants d'air. dégazer et former les fougasse et foccacia sur deux plaques couvertes de papier sulfurisé.

Répartir la garniture sur chaque fond de pâte, et réaliser creux ou entailles ; arroser d'huile d'olive et enfourner à 180°C environ 20/25 minutes. Au sortir du four, arroser à nouveau d'huile d'olive et parsemer de fleur de sel. Déguster tiède ou totalement refroidi...

Partager cet article

Repost 0
28 janvier 2012 6 28 /01 /janvier /2012 07:04

Fin du mois de janvier, il n'y a pas eu de troisième galette des rois (enfin si, mais c'était la soeur jumelle de la première, la "yin-yang"), alors une garniture amandine dans une brioche s'imposait pour quitter les saveurs irrésistibles de la frangipane... J'ai jeté mon dévolu, comme beaucoup, sur le kringle, cette superbe brioche en forme de couronne d'origine estonienne. La blogosphère peut remercier Iza qui nous l'a fait connaître. Elle m'avait tapé dans l'oeil, la voici faite (et refaite ! Quand on aime, on ne compte pas). Merci Iza ! kringleestonien.jpg

Ingrédients
- 300 grammes  de farine
- 12 cl  de lait tiède
- 1 cuillère à café de  sucre en poudre
- 1 œuf
- 30 grammes  de beurre
- 10 grammes de levure lyophilisée (ici un peu moins de 20 grammes de levure fraîche)
- 1 pincée de sel
pour la garniture amandine
- 40 g de beurre
- 3 à 4 cuillères à soupe de sucre en poudre
- 2 cuillères à soupe de poudre d'amande
- quelques gouttes d'amande amère
- du sucre glace pour saupoudrez la brioche
Préparation
Mélanger la levure dans le lait tiède avec le sucre. Laisser reposer 10 minutes environ.

Mélanger la farine, le sel et le beurre coupé en petits morceaux. Ajouter le mélange levure+lait+sucre, puis l'oeuf.

Pétrir 5 à 10 minutes. La pâte doit être élastique et homogène. Couvrir et laisser lever la pâte dans un endroit chaud 1 heure 30 environ.
Préparer la garniture en mélangeant le beurre fondu, le sucre, la poudre d'amande et l'extrait d'amande amère.

Dégazer et abaisser la pâte en rectangle. Badigeonner la pâte de garniture puis roulez la pâte comme pour une bûche.
Couper le rouleau sur sa longueur et torsader les deux brins ainsi obtenus.

Former une couronne et placer sur une plaque recouverte de papier de cuisson. Laisser lever au chaud  au moins 30 minutes.  Badigeonner le kringle de lait et enfourner à 180°C environ 20-25 minutes. Poudrer de sucre glace.

 

Partager cet article

Repost 0
21 décembre 2011 3 21 /12 /décembre /2011 06:41

Nous revenons en Allemagne avec, pour changer de la version classique que j'avais empruntée à Christine Ferber l'an dernier, ce Stollen au pavot, Mohnstollen (dont je n'ai pas saisi s'il s'agissait d'une spécialité de Cologne ou, plus vraisemblablement de Silésie, région proche de la Pologne). Les fruits secs ou confits cèdent la place à une pâte de pavot gourmande et aromatique dans un "pain" parfumé à l'orange.mohnstollen.jpgNB la recette provient toujours du livre Backen für Weihnachten (Ed Gu), mais j'ai modifé les proportions de lait qui me semblait important et j'ai cuit le pavot pour épaissir la préparation. Je préparerais bien également un Quarckstollen, à base de Quarck, ce fromage blanc très crémeux et dense. A suivre...
Ingrédients
- 500 grammes de farine
- 1 cube de levure fraîche de boulanger
- 200 ml de lait tiède
- 100 grammes de sucre blond
- zeste d'1/2 orange
- 1 oeuf
- 125 grammes de beurre mou
- 1 pincée de sel
pour la pâte de pavot
- 125 grammes de pavot
- 100 ml de lait
- 30 grammes de sucre
Préparation
Emietter la levure dans le lait tiède avec une cuillère à soupe de sucre, 50 grammes de farine et laisser reposer 30 minutes. Mélanger avec le reste de farine, le reste du sucre, l'oeuf, le zeste d'orange et le beurre. Pétrir 10/15 minutes puis laisser lever dans un endroit tiède, couvert d'un linge propre, environ 1 heure ou plus.
Entretemps, mixer le pavot et laisser gonfler dans le lait frémissant, hors du feu. Ajouter le sucre et faire épaissir sur feu doux. Laisser refroidir.
Abaisser la pâte sur un plan de travail fariné et déposer le pavot dessus. Façonner en Stollen. Dorer au jaune d'oeuf ou au lait, puis enfourner à 200°C une petite heure en surveillant la coloration. Poudrer de sucre glace sitôt sorti du four et laisser refroidir.mohnstollen2.jpg

Partager cet article

Repost 0
30 novembre 2011 3 30 /11 /novembre /2011 06:00

Les kanelbullar sont la version suédoise (originelle donc) des cinnamon rolls, dont une délicieuse recette se trouve ici, une brioche parfumée à la cannelle. Cette épice est associée aux fêtes de fin d'année et notamment à Sainte Lucie, qui marque, avec le Solstice d'hiver, le retour de la lumière. On la retrouve notamment dans le glögg, vin chaud aux épices et fruits secs, le riz au lait à la cannelle de Noël et donc, les kanelbullar !
Dans cette version, la brioche suédoise à la cannelle s'enrichit aussi de confiture à la clémentine , avec une note de fleur d'oranger ; une couleur provençale avec une touche québécoise de sucre d'érable,
 pour Pia, Pascale et Anna qui nous proposent de fêter Sainte Lucie en leur compagnie... NB la base de la recette est inspirée de celle d'une suédoise d'adoption.
kanelbullar.jpgIngrédients

pour la pâte à Kanelbullar (pour 6 à 8)
- 300 grammes de farine blanche (T65)
- 12 grammes de levure fraîche
- 40 grammes de beurre doux
- 50 ml de lait entier
- 50 ml de crème fleurette
- 1 jaunes d' oeuf
- 25 grammes de sucre roux
- 2 grosses pincées de sel
- 1/2 cuillère à café de cannelle
- 1 cuillère à soupe d'eau de fleur d'oranger

pour la garniture
- 30 grammes de beurre
- 50 grammes de confiture de clémentine (ou d'orange..)
- 1/3 cuillère à café de cannelle
- café, sucre d'érable
Préparation
Mélanger la farine et le sel. Faire tiédir le lait et la crème, ajouter la levure,  le sucre, le beurre et la cannelle, puis le jaune d'oeuf tout en fouettant le mélange
Verser ce mélange sur la farine et pétrir environ 5 minutes afin d'obtenir une pâte souple non collante. Laisser lever 40 minutes dans une étuve.
Mélanger beurre mou, confiture et cannelle
Sur un plan de travail farine, abaisser la pâte en un rectangle. Etaler la garniture à la confiture, plier le rectangle en 2 et étaler à nouveau ce rectangle (sans faire resortir la farce).
Couper des bandes de 2,5 cm d'épaisseur environ et rouler en escargot en pinçant l'extrémité pour sceller la pâte .
Badigeonner de lait ou café (ou les deux), poudrer de sucre d'érable et enfourner à four chaud (250°C) durant 10 minutes.
Les sortir dés qu'ils sont dorés et laisser refroidir avant de déguster tiède ou froid.

Partager cet article

Repost 0
15 novembre 2011 2 15 /11 /novembre /2011 06:42

Des briochettes toute bêtes, toute simples, avec un fond de frigo, juste pour avoir un truc différent à se mettre sous la dent le matin... L'occasion de faire un coucou à une autre blogueuse qui prend ses distances (pas par choix semble-t-il), puisque la recette a été dénichée sur son blog (après le clin d'oeil d'hier... La blogosphère culinaire se fait et se défait au gré des (més)aventures humaines...).
NB Over-blog connaît des difficultés avec les envois d'avis d'articles quotidiens, voici ce que vous avez sans doute manqué :

Tartelette butternut et chocolat
Trollinger, Lemberger et Riesling, les vins du Neckar
Radis noir, raifort, pomme, crème fouettée au gingembre comme une rémoulade destructurée 

Ingrédients
- 350 grammes  de farine
- 175 ml de lait tiède
- 50 grammes de sucre 
- 1 cuillère à café de sel 
- 15 grammes de levure fraîche
-  1/2 jaune d'oeuf 
- 40 grammes de beurre mou
- 2 càs de fleur d'oranger

 pour dorer : le 1/2 jaune restant, 1càs d'eau de fleur d'oranger, 1 càs de lait

Préparation
Délayer la levure dans le lait tiède et le sucre. Laisser reposer 10 minutes.

Mettre le lait dans un récipient. Ajouter le 1/2 jaune, 2 cuillères à soupe d'eau de fleur d'oranger, puis la farine, le sel, mélanger. Puis, ajouter le beurre mou et pétrir 5 bonnes minutes.

Sortir le pâton, le mettre dans un grand récipient, recouvrir de papier film et laisser lever au frais (ou pas, j'ai testé les deux façons), 2 heures.

Au bout de 2h, sortir le pâton, le diviser en petites boules et en garnir des moules à briochettes.

Laisser lever au chaud 30 minutes.

Badigeonner avec le mélange reste de jaune d'oeuf/eau de fleur d'oranger/lait.

Mettre au four th5 (165°C), pour 20 à 25 minutes (démarrage à froid, mais j'avais z'oublié ! Donc surveiller la cuisson !). briochettes.jpg

Partager cet article

Repost 0
10 octobre 2011 1 10 /10 /octobre /2011 06:13

Certains jeux, défis ou concours culinaires ont lieu sur la blogosphère, de blog à blog ; parfois, ils naissent sur les réseaux sociaux comme Twitter, ou ici, Facebook. L'idée est venue de Paprika qui a proposé de réaliser une brioche ludique et colorée, avec un dessin surprise à la tranche. A priori réalisée dans un moule à cake, le dessin est supposé se reproduire de tranche en tranche. J'ai procédé ainsi pour mon premier essai, un "chat" (il faut faire preuve d'imagination), puis j'ai récidivé dans un moule rond, genre moule à charlotte, pour confectionner une brioche-arbre, nettement plus simple à réaliser. Elle aurait du être plus dodue et gonfler mais la pâte s'est collée au torchon et elle s'est ensuite ratatinée, du coup mon arbre épanoui ressemble plus à un pin parasol, dommage... Amusant exercice de style, pas encore tout à fait au point. A refaire ! Et n'hésitez pas à aller voir les oeuvres des copines sur en lien chez Paprika.briochearbre.jpg

Ingrédients
- 350 grammes de farine
- 40 grammes de sucre semoule
- 1 jaune d'oeuf
- 23 cl de lait tiède
- 1 cuillère à café de sel
- 2 cuillères à soupe de beurre ramolli
- 12 grammes de levure boulangère fraîche
- 1 cuillère à café de cacao amer en poudre
- 1/2 cuillère à café de colorant en poudre naturel vert
Préparation

Délayer la levure avec le lait tiède. Mettre la farine, le sucre et le sel dans un saladier. Versez-y la levure délayée et le jaune d'oeuf. Mélanger puis malaxer 5 minutes. Incorporer le beurre mou et travailler la pâte énergiquement, jusqu'à ce qu'elle se décolle du saladier lorsqu'on la soulève à la main. Séparer la pâte en 3 boules inégales, une première boule de 30g environ que l'on mélange au cacao , une deuxième boule de 200 g quin reste telle que et une troisième avec ce qui reste de pâte, mélangée au colorant vert.

Mélangez une cuillère à soupe de beurre fondu avec le colorant rouge, ajoutez-le à la 1ère boule de 50 g, malaxez jusqu'à pénétration totale de la couleur dans la pâte.
Mettre chaque boule dans 3 récipients, recouvrer d'un torchon propre et laisser lever 2 heures dans un endroit tiède.
réaliser un petit boudin du pâton marron. Dans un moule à charlotte beurré, déposer le pâton blanc, y creuser un trou au centre et y loger le boudin marron (le tronc), poser au-dessus la boule verte (le feuillage de l'arbre). Laissez lever 1h dans un endroit tiède.
Enfourner à 180°C environ 30 minutes (ici, la brioche a été oubliée un peu plus...). TRancher la brioche et découvrir le dessin !

NB La première brioche avait été réalisée à base de cet appareil à navette, dans un moule à cake et était supposé représenter un chat !briochechat.jpg

 

Partager cet article

Repost 0
28 juin 2011 2 28 /06 /juin /2011 05:51

livregwynethpaltrow.jpgVous n'avez certainement pas manqué la sortie en librairie du livre de cuisine de Gwyneth Paltrow, mais celle-ci tient aussi un blog, GOOP, où figure notamment une chouette recette de pain plat grillé que j'aime beaucoup (et dont tout le monde ici raffole) ; il rappelle un peu le pain sarde, carasau ou pistoccu et certains pains orientaux/indiens. Je n'ai pas repris la base de l'actrice (héritée de Bill Granger dans Bon Appétit !), mais je l'ai adapté avec ma recette de pain au levain Jules. Toutefois, je vous donne les indications de Gwyneth Paltrow si vous voulez tester, même si le principe reste une pâte à pain très fine et passée sous le grill du four. C'est TRES croustillant et parfait pour accompagner des salades estivales ou les chèvres marinés. NB ce pain plat grillé a tellement de succès que je stocke ma pâte à pain au frais couverte d'un torchon et que j'en fait tous les jours en ce moment ! Celui d'hier soir était à l'huile parfumée au citron (celle des citrons confits) et à la menthe, parfait avec du fromage de brebis frais...
Ingrédients
pour la base
- 1 cup 1/4 d'eau tiède

- 1 cuillère à café de levure sèche de boulanger instantanée
- 3 cups  de farine + un peu pour abaisser la pâte
- 2 cuillères à café de sel
- 2 cuillères à café d'huile d'olive
pour la garniture
- huile d'olive
- au choix : thym, romarin, sarriette, graines (de sésame, de pavot), piment, coriandre...

Préparation
Dissoudre la levure dans l'eau tiède et et laisser reposer 10 minutes.

Mélanger farine, sel avec le levure réhydratée, remuer avec une cuillère en bois, puis ajouter l'huile d'olive. Sur un plan de travail fariné, travailler la pâte 5 à 10 minutes, jusqu'à ce que la pâte soit souple et élastique, non collante. Verser dans un bol huilé et couvrir d'un torchon propre. Laisser lever durant une heure et demi ; le pâton doit doubler de volume.

Séparer la pâte en 6 pâtons et les abaisser très finement puis les passer sous le grill 1 à 2 minutes de chaque côté. A la sortie du four, arroser d'huile d'olive et parsemer de graines ou d'herbes, à votre choix.painplatgrille.jpg

Partager cet article

Repost 0
11 mai 2011 3 11 /05 /mai /2011 06:16

Des mini baguettes faciles à emporter et à manger ; une saveur douce, à peine acidulée, une mie moelleuse mais dense, avec de la mâche, qui renferme au choix, nougats ou pralines en version sucrée (mais aux fruits secs c'est délicieux, ou pourquoi pas aux fruits confits !) ; lardons ou chorizo en version salée, parfait pour les pique-nique. Voici mon clin d'oeil à la Fête du pain 2011. Une gourmandise seule ou tartinée de la confiture d'hier... Je vous souhaite une belle journée ensoleillée !

minibaguettebisesucreesalee.jpgIngrédients
- 500 grammes de farine bise T80
- 220 grammes d'eau tiède
- 10 grammes de sel
- 10 grammes de levure
- 20 grammes de sucre
- 30 grammes de lait
- 75 grammes de beurre
- 100 grammes de levain naturel
- 40 grammes de nougat blanc
- 30 grammes de poitrine de porc
Préparation
Diluer la levure et le levain dans l'eau tiède, avec le lait et le beurre.
Mélanger la farine, le sel, le sucre, puis ajouter le liquide, mélanger et pétrir (ajouter éventuellement un peu de farine).
Laisser doubler de volume.
Rabattre la pâte et façonner en baguettes en incorporant, puis déposez les dans le filet à baguettes.
Laissez de nouveau doubler de volume.
Inciser, badigeonner de lait et/ou café, puis enfourner à 230°C pendant une vingtaine de minute environ. minibaguettebisesucreesalee2.jpg

Partager cet article

Repost 0

Article ? Recette ?