Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Conseil culinaire et
Accords mets-vins


Atelier enfants et adultes 

 

Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

Blog de cuisine pour enfants
Trois petits tours et cuisinons !


PARTENARIAT 
Maison d'hôte les Santolines 

 

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer
 
twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg

PANEM ET CIRCENSES !

Jeux glou et miam
de la blogosphère
 

Jeux à retrouver ici

7 juillet 2009 2 07 /07 /juillet /2009 07:14
Premier d'une petite série estivale sur les classiques apéritifs revisités, voici le premier, une tapenade, soit olives+câpres qui est la recette de base, auxquels j'ai ajouté des herbes, de l'anis et du fenouil potager... Pour qui aime ces saveurs méridionales, cette tapenade anisée est un délice !


Ingrédients
- 100 grammes d'olives noires (ici un reste d'olives nouvelles  de Nyons piquées)
- 30 grammes de câpres
- 50 grammes de fenouil cuit
- 2 belles pincées d'anis vert
- 1 brin de thym
- 1 bryn d'origan frais

Préparation
mixer finement la moitié des olives noires avec le fenouil, puis ajouter les autre singrédinets et mixer un peu moins finement afin de garder de la mâche, ce qui sera plus agréable en bouche qu'une tapenade trop lisse (enfin, c'est vous qui voyez...).


Partager cet article

Repost 0
18 juin 2009 4 18 /06 /juin /2009 06:01

Les sablés ratés, j'ai donné ! Alors quand Mamina nous en demande de très sablés, y a pas photo, il faut du beurre doux ou salé... Alors j'ai puisé l'inspiration du côté de la bretagne et de l'Afrique du nord pour une recette doublement voyageuse de sablés de sarrasin, aux  algues et citron confit accompagné de rillettes over-faciles au citron confit aussi et à la coriandre. Des sablés à la farine de sarrasin que j'adore, j'en avais fait ici de sucrés, mais Mamina m'en demandait des salés, alors j'ai obtempéré !

Les filles ont adoré les sablés peu salés : j'avais fait deux fournées les connaissant bien : une avec de la fleur de sel, l'autre sans ! Ils sont bien sablés, la saveur citronnée est subtile ainsi que celles des algues, mais ces dernières apportent una caractère esthétique et un peu de croquant sous la dent, ainsi que la fleur de sel (pour ceux qui aiment !)
.

Je vous rappelle l'existence d'une newsletter, plus ou moins hebdomadaire, à laquelle vous pouvez vous incrire (colonne de droite...)



Sablés aux algues et citron confit

Ingrédients
- 150 grammes de farine de sarrasin
- 100 grammes de farine de blé
- 50 grammes de semoule très fine (à dessert)
- 1 cuillère à soupe de levure
- 125 grammes de beurre doux
- 2 belles cuillères à soupe de citron confit haché grossièrement
- 3 belles cuillères à soupe de dulse séchée ou de l'algue nori
- 2 oeufs et 1 jaune d'oeuf
- 1 cuillère à café de sel
- fleur de sel

Préparation
Mélanger les farines, la semoule, la levure, le sel et sabler avec le beurre. Ajouter les oeufs et le jaune, mélanger puis incorporer les paillettes d'algue et le citron confit haché.
Enfourner à 180°C environ 30 minutes, jusqu'à ce que les sablés soient cuits et légèremùent dorés. Laisser refroidir et servir avec les rillettes ci-dessous.



Rillettes de sardines à la coriandre

Ingrédients
 120 grammes sardines à l'huile égouttées
- 30 grammes de citron confit
- 2 grosses pincées de cumin
- 1 cuillère à soupe de feuilles de corandre ciselées
- 1 cuillère à soupe bombée de petit suisse
- sel, poivre

Préparation
Mixer les ingrédients ensemble et réserver au frais. Servir avec les sablés ci-dessus !


Alors, un sablé sans beurre, vraimet sablé, qui s'émiette, qui croustille, qui s'effrite sous la langue, à votre avis, est-ce possible ? J'aimerais bien que les blogueurs(ses) breton(nes) nous renseignent où que les plus génieux dentre vous me disent : peut on oui ou non faire des sablés dignes de ce nom sans beurre ?
Ceux là sont bien beurrés mais il sont aussi bien sablés, n'est-ce pas Mamina ? Le sont-ils assez pour toi ?


Partager cet article

Repost 0
9 juin 2009 2 09 /06 /juin /2009 07:26
Est-ce parce que je vis en Provence mais je trouve encore des asperges. Or, j'ai l'impression étrange que la saison est d'habitude plus courte. Qu'importe si elle se termine bientôt, j'en aurai largement profité, et j'en profite encore, il y en a encore à la ferme où je me fournis ainsi que sur les marchés locaux.
L'aspergeade, vous vous en doutez, c'est simplement une tartinade d'asperges, celle-là est aux asperges blanches, chèvre et basilic, c'est fin, délicieux en crostino et se marierait divinement avec du jambon de Parme ! Rien ne vous empêche de le faire avec des vertes et d'y ajouter d'autres ingrédients, de varier les plaisirs... En plus, c'est très simple et rapide à faire, pas de quoi s'en priver !


Ingrédients
- 100 grammes d'asperges blanches cuites al dente
- 80 grammes de faisselle de chèvre égoutté (ou chèvre frais)
- 2 cuillères à soupe de feuilles de basilic
- sel, poivre

Préparation
Si les aspoerges sont déjà cuites, c'ets parfait, sinon, il n'y a plus qu'à !
Mixer les asperges avec le chèvre et le basilic. Saler et poivrer. Et puis, tartiner !

La première newsletter est partie hier, beaucoup d'infos dans les semaines à venir, alors n'hésitez pas à vous incrire !



Partager cet article

Repost 0
7 juin 2009 7 07 /06 /juin /2009 13:24
Finalement, les minettes ont préféré préparer des biscuits et glaces pour de faux (en pâte à modeler) et la mère modèle s'est mise en cuisine, seule, mais de façon TRES décontractée pour un repas qui fait plaisir mais sans prise de tête. Un repas-réconfort en français dans le texte !

Avec un micro apéritif, avec des olives et des "involtini" d'aubergines un peu à la façon de Choupette (comme ici par exemple), accompagné d'un cocktail à l'abricot (avec le temps épouvantable de ce week-end, ça tombe de l'arbre !). Puis, un plat de pasta, ruote aux légumes, thon et câpres. Enfin, si vous avez lu mon précédent billet, vous avez peut être deviné que le dessert pour une petite danseuse et sa maman serait une pavlova ? Elle devait être à la lavande et à l'abricot. Et oui, c'est le fruit du moment dans le jardin, avec les nèfles du Japon dont je vous parlerai bientôt...
Mais mon batteur a commencé à montrer quelques signes de faiblesses, alors, je me suis rabattue in extremis sur un quatre-quart renversé, toujours aux abricots et à la lavande... On ne change pas une équipe qui gagne !

PS N'oubliez pas la newsletter à droite, la semaine à venir risque d'être chargée en lecture !


Cocktail rhum-liqeur d'amande-abricot frais

Ingrédients
- 100 grammes d'abricots (soit 3 moyens)
- 7 ou 8 cl de liqueur d'amande
- 2 cuillères à soupe de rhum

Préparation
Mixer les abricots avec la liqueur d'amande, ajouter le rhum et servir frais.


Involtini d'aubergines à la brousse et à l'anchois

Ingrédients
- 1 aubergine longue mais pas trop grosse.
- 100 grammes de brousse (de brebis ou de chèvre)
- 1 pétale de tomate séchée
- 1 anchois au sel
- thym
- basilic
- huile d'olive (ici, celle des tomates séchées)
- poivre

Préparation
Mixer la brousse, la tomate séchée, l'anchois, le thym et poivrer. Ajouter le basilic ciselé et réserver.
Couper l'aubergine en tranches fines dans la longueur. Faire dorer à l'huile et poser sur du papier absorbant.
Déposer de la brousse sur chaque lamelle d'aubergine puis rouler.
On peut les servir tiède (le cas ici) ou froid.


Pasta aux légumes, thon et câpres

Ingrédients
- grammes de pâtes ruote (en forme de roues, ou de fleurs comme disent mes filles...)
- 1 petite courgette jaune
- 1 belle branche de céleri
- 1 pétale de tomate séchée
- reste d'aubergine (cf ci-dessus)
- 1 cuillère à soupe de câpres
- 1 boîte de thon moyenne
- 1 échalote
- 1 gousse d'ail
- 1 beau brin de thym
- huile d'olive
- sel, poivre

Préparation
Faire revenir l'ail et l'échalote émincés dans l'huile d'olive, ajouter environ 2 cuillères à soupe d'aubergine en morceaux, puis le céleri branche coupé fin, saler, poivrer. Puis, ajouter la courgette jaune coupée en gros dés, les câpres et ta tomate séchée hachée. Parsemer de thym et poursuivre la cuisson.
Cuire les pâtes al dente. Mélanger avec les légumes et ajouter le thon. Servir, dès que l'ensemble est bien lié et à la même température.


Quatre-quart renversé aux abricots et lavande

Ingrédients
- 10 abricots
- quelques sommités de lavande (3 ou 4 brins)
- 2+2 cuillères à soupe de miel de lavande
- 15 grammes de beurre doux
- 150 grammes de purée d'amande
- 150 grammes de sucre blond
- 150 grammes de farine
- 3 cuillères à café de levure
- 3 oeufs

Préparation
Mélanger le sucre et la purée d'amande, incorporer farine et levure, puis les oeufs battus.
Dans un moule à manqué beurré (ici moule en forme de coeur), verser le miel liquéfié si besoin. Parsemer de noisettes de beurre et de sommités de lavande. Puis, poser les oreillons d'abricots, creux vers le bas, et couvrir de l'appareil.
Enfourner à 190°C environ 40 minutes. Laisser tiédir et démouler.
Préparer un caramel de miel en ajoutant quelques sommités de lavande et en arroser le gâteau.
Peut se déguster tiède ou refroidi.


Partager cet article

Repost 0
6 juin 2009 6 06 /06 /juin /2009 07:22
Pour rigoler, voici deux flops relatif ou carrément retentissant, l'un date d'avant-hier, l'autre est beaucoup plus vieux, mais il reste des recettes de base et des idées, sans aucun doute à retravailler !

Le tout premier remonte à plusieurs mois, c'était pour un déjeuner avec mes beaux-parents, l'impression fut sans appel : joli mais pas terrible en goût ! Il s'agissait d'un sablé noir (pour le coup très sablé, voire trop sableux !), à l'encre de seiche, surmonté d'une jolie crème fouettée parfumée au tarama et poudré de miettes de poutargue.
Joli mais pas bon, ne comptez pas sur moi pour vous donner une recette ! En revanche, une petite photo, parce que, bon, quand-même, c'était joli...

La suivante en revanche, si elle n'est pas sablée, est plus goûteuse. Elle a le mérite d'être sans gluten et sans beurre (et oui, j'ai eu la vanité de penser que je pourrais faire un sablé, vraiment sablé, sans beurre !), parfait donc pour les apéritifs des gens allergiques, c'est à eux que j'ai pensé en cogitant sur cette recette. La base est une purée de fèves et petits pois, pour la texture (qui devait remplacer le beurre) et la couleur ! Pas mal en définitive avec une bonne saveur apportée par les graines de cumin et le piment.
Désolée Mamina, ces sablés ne seront pas pour toi... Je dois revoir ma copie !

Rappel : une newsletter sera envoyée dès qu'il y aura une petite dizaine d'inscrits supplémentaires (colonne de droite, un peu plus bas...). Mais je vous ferai grâce de ces recettes ratées !


Ingrédients
- 90 grammes de petits pois cuits
- 75 grammes de fèves cuites
- 1 jaune d'oeuf
- 1 cuillère à soupe d'huile d'olive
- 90 grammes de farine de petit épeautre
- 1/2 cuillère à café de sel
- 1/2 cuillère à café de cumin en poudre
- 1 belle cuillère à soupe de graines de cumin
- piment d'Espelette

Préparation
Mixer les petits pois et les fèves. Incorporer le jaune d'oeuf et la farine de petit épeautre. Ajouter le sel, le cumin en poudre, puis les graines de cumin. Bien amalgamer, confectionner un boudin et réserver au frais une bonne heure.
Couper les boucin en tronçons, poudrer de piment d'Espelette et enfourner à 180°C environ 20 minutes.
Laisser refroidir avant de déguster.
Finalement pas si mal mais un peu étouffe-chrétien...


Partager cet article

Repost 0
26 mai 2009 2 26 /05 /mai /2009 07:38
Hier, vous avez pu découvrir le premier volet de ce mezze végétarien : des champignons à la grecque, des feuilles de vigne farcies et du houmous de pois cassés, voici la suite des réjouissances !


Le caviar d'aubergine est un must dans les mezze, j'avais tendance à cuire l'aubergine à la vapeur et à tout mixer. Puis, on m'a dit, surtout pas, il faut griller l'aubergine au four et ne récupérer que la pulpe. Qu'à cela ne tienne, j'ai donc préparé un caviar d'aubergine dans les règles de l'art ! Pour le tsatsiki, ces concombres au yaourt parfumé à la menthe, j'ai remplacé le yaourt à la grecque par un mélange de petit suisse et de crème liquide. Pas orthodoxe, mais j'ai fait avec ce que j'avais sous la main...
Quant au pain lavash, on trouve des recettes avec yaourt ou sans, pour ma part, j'ai mis un peu de crème fraîche dans la pâte, ainsi que des graines de sésame noir sur la moitié des pains ! Et j'ai suivi ces précieux conseils de cuisson (et un "pas à pas" explicatif fort bienvenu)...
A déguster en sirotant une anisette d'ici, un arak libanais, un ouzo grec ou un raki turc...


Pain lavash au sésame noir

Ingrédients

- 225 grammes de farine
- 1/2 cuillère à café de sel
- 8 grammes de levure fraîche de boulanger
- 1 cuillère à soupe de crème fraîche (idéalement plutôt fromage blanc)
- 6 cl d'eau tiède
- grains de sésame noir

Préparation

Mélanger les ingrédients (sauf le sésame) et pétrir 5 minutes. Laisser reposer une heure sous un linge.
Faire 8 boules et laisser reposer encore 30 minutes. Abaisser chaque boule le plus finement possible. Pour les pains au sésame, il suffit de faire pénétrer les grains de sésame au rouleau dans la pâte.
Cuire dans une poêle sèche 1 minute sur la première face, 30 secondes sur la seconde, en éliminant toute trace de farine qui risque de faire brûler le lavash. Essuyer également régulièrement la poêle.


Tsatsiki


Ingrédients

- gramme de concombre
- 1 cuillère à soupe de crème fraîche liquide
- 1/2 petit suisse
- menthe fraîche
- sel, poivre
NB la recette "originale" comporte de l'ail écrasé...

Préparation

Mélanger le petit suisse et la crème, saler, poivrer et ajouter la menthe ciselée. Y ajouter le concombre taillé en petits morceaux, bien remuer et réserver au frais.


Caviar d'aubergine

Ingrédients

- 1 aubergine
- jus d'1/2 citron jaune
- 1 petite gousse d'ail
- 1 ou 2 cuillères à soupe d'huile d'olive
- sel, poivre

Préparation
Couper l'aubergine en 2 et placer côté chair da,ns un plat allant au four. Noircir la peau sous le grill du four, laisser tiédir et peler l'aubergine. Mixer la chair avec le jus de citron, l'huile d'olive, l'ai, saler et poivrer. Réserver au frais également.
Régalez-vous et bon mezze !


Partager cet article

Repost 0
25 mai 2009 1 25 /05 /mai /2009 07:43
Avec le retour des apéritifs et pique-nique, revient également l'envie des tapas et mezze qui font voyager autour du bassin méditerranéen et jusque dans les Balkans parfois ! Voici un mezze grecquo-libano-arménien, avec quelques influences bulgares, avec des ingrédients pas toujours orthodoxes mais beaucoup de gourmandise !


J'avais préparé des champignons "à la grecque", au paprika et graines de moutarde, du hoummous de pois cassés (pour liquider un paquet trop "hivernal"...), du caviar d'aubergine, du tsatsiki non aillé (des fois que des fillettes auraient goûté), des feuilles de vignes farcies au riz , le tout accompagné de pain lavash nature ou au sésame noir.
Pour les champignons à la grecque, j'ai suivi mon instinct et mes épices de placard, n'ayant pas les indispensables graines de coriandre. Même si après coup je les regrette bien... Bah, dans quelques temps, ma coriandre sera montée à graines et j'en aurai enfin !
Pour les feuilles de vigne, j'ai suivi les indications en images sur ce blog, et me suis un peu inspirée aussi de celui-ci. J'ai uilisé des feuilles de vigne  fraîches non traitées, cueillies chez Rose Combe...


Champignons à la grecque, d'inspiration bulgare

Ingrédients
- 250 grammes de champignon
- 2 cuillères à soupe de sauce tomate maison
- 1 petite échalote
- 1/2 cuillère à café de graine de moutarde
- 1 petit verre de vin blanc
- 1/2 cuillère à café de paprika
- quelques grains de poivre noir
- 1 feuille de laurier
- huile d'olive
- sel, poivre

Préparation
Nettoyer les champignons à l'eau vinaigrée. Les blanchir quelques minutes dans l'eau bouillante et les égoutter.
Faire revenir l'échalote émincée dans l'huile d'olive, ajouter le poivre, le laurier, les champignons, faire revenir doucement puis mouiller de vin blanc et de sauce tomate. Ajouter le paprika te les graines de moutarde et laisser cuire à feu moyen une demi heure environ. Laisser refroidir et réserver au frais. Déguster bien frais !
Feuilles de vigne fraîches


Feuilles de vigne farcies au riz (yalanci dolmas)

Ingrédients
- 15 feuilles de vigne
- 50 grammes de riz rond (ou long, apparemment ça marche avec les deux !)
- quelques filaments de safran
- 1 cuillère à café de menthe
- 1 cuillère à café de persil
- 1 échalote
- 3 belles pincées de cumin
- pignons de pin (facultatif)
- huile d'olive
- sel, poivre



Préparation
Ebouillanter les feuilles de vignes : amener l’eau à ébullition, plonger les feuilles de vigne pendant 2 minutes. Les plonger dans l'eau froide, les égoutter et les éponger sur du papier absorbant.
Préparer la farce : faire revenir l'échalote dans l'huile d'olive, ajouter les herbes ciselées, le riz, remuser en ajoutant le cumin, ajouter éventuellement les pignons concassés. Saler, poivrer.
Déposer une cuillérée de farce sur une feuille de vigne, rouler en rabattant bien la feuille. Attention à bien colmater les brèches !
Déposer 3 feuilles de vignes en les faisant se chevaucher dans le fond d'une casserole. Déposer les feuilles de vignes farcies en les serrant les unes contre les autres. Couvrir d'eau, ajouter un peu de gros sel et le safran. Déposer une assiette creuse à l'envers pour les manitenir en place et cuire à feu très doux environ 40 minutes.
Ôter les feuilles de vignes et les laisser refroidir avant de réserver au frais. Vous pouvez, si vous le souhaitez, arroser d'huile d'olive ou d'une sauce au yaourt aillée et citronnée, selon la tradition. Personnellement, je les ai servis seuls, mais avouons que cela manquait un peu de saveur...



Houmous de pois cassés

Ingrédients
- 150 grammes de pois cassés (déjà cuits, j'ai oublié de peser avant !)
- 2 cuillères à soupe de tahiné
- 1 cuillère à soupe d'huile de sésame
- 1 cuillère à soupe de jus de citron (à doser selon que vous aimez plus ou moins citronné...)
- sel, poivre

Préparation
Une fois les pois cassés cuits à l'eau salée, mixer avec le tahiné, l'huile de sésame, le jus de citron, saler et poivrer. Servir bien frais avec le pain lavash (recette à suivre !).
NB LUI a trouvé que le houmous aux pois chiches était bien meilleur, je rejoins cet avis, mais à défaut, les pois cassés (voire les lentilles) peuvent les remplacer !



Partager cet article

Repost 0
19 mai 2009 2 19 /05 /mai /2009 07:42
Un reste de fève et de l'avocat, du cumin et de la coriandre fraîche, voici un grignotage vite prêt, ludique, un trempage agréable pour des crevettes en robe de shiso...
La tenue des crevettes est inspirée de ce billet-là, Garance nomme le shiso "pérille", son autre dénomination.



Ingrédients
- 4 ou 6 crevettes roses
- autant de feuilles de shiso, des grandes...
- autant de brins de ciboulette
- une tasse à café de fèves déja cuites
- 1/2 avocat
- 1 trait de jus de citron
- 1/2 cuillère à café de cumin
- 1 cuillère à café de coriandre ciselée
- quelques gouttes de
- sel, poivre

Préparation
Mixer les différents ingrédients du "guacamole", ajuster l'assaisonnement. Enrouler les crevettes dans les feuilles de shiso, lier avec un brin de ciboulette.
Simple et chic, ludique et sain, autant pour les petits que les grands !


Partager cet article

Repost 0
18 mai 2009 1 18 /05 /mai /2009 07:00
Les menu "retour de chasse", vous connaissez ! Les repas "retour de pêche" aussi ! Ici, je vous propose un repas "retour de chez Rose Combe" !


Rose c'est la propriétaire de la ferme pédagogique de l'Oiselet, dont je vous ai maintes fois parlé ici (clic) ou encore là (clic) ! D'ailleurs, le site ne figure pas dans mon "carnet d'adresse" de blog, c'est un tort, car on peut aussi acheter des produits de la ferme, oeufs de poule, fruits de saison (du verger) et produits transformés : confitures, sirops naturels, et aussi du vin ! Il faudra donc y retourner pour faire un reportage en bonne et due forme car tout y est fameux et bio ! Le jus de raisin, une merveille : il a fallu stopper  mes minettes, sinon elles auraient descendu la bouteille à elles deux !

Melle E devant une des yourtes de l'Oiselet, dans laquelle elle ne dormira pas !


Ce week-end avait lieu les portes ouvertes pour les séjours à la ferme que Rose et son équipe organisent chaque été pour accueillir les enfants : ceux-ci y passent une petite semaine, dorment sous la tente, soignent les animaux de la ferme, cueille les fruits et légumes, puis les cuisinent ! A partir de 6 ans, c'est justement le cas de Melle E qui ira cette année profiter des joies de la vie champêtre en collectivité ! Le plus : la pédagogie, on y parlera de nutrition aux enfants ainsi que de biodiversité et d'écologie. Inutile de vous dire que Rose et moi partageons là des préoccupations identiques !
Pour ceux que cela intéressent, cliquer ici.

Récolte de chez Rose : bourrache, menthe, feuilles de consoude, fleurs de courgette, feuilles de vigne et même bâton de réglisse !

En repartant, l'adorable Rose a été horrifiée d'apprendre que j'avais acheté de la bourrache et de la mélisse (pour remplacer les plants de l'an passé, qu'IL a laissé mourir !). Elle m'en a donné des plants,  ainsi que des plants de menthe glaciale. C'était facile, il avait plu la veille et la terre était bien meuble.
Puis, elle m'a proposé de prendre quelques feuilles de consoude, la "sole végétale" (elle en a un peu la saveur), et des fleurs de courgette. J'ai pris aussi avec son autorisation quelques feuilles de vignes pour les farcir...

Feuilles de consoude

J'ai aussitôt voulu tester une recette de Véro (cuisine sauvage), que j'avais repérée : les tuiles de consoude. Excellent, croustillant et très parfumé, cela vaut bien des biscuits apéritifs ! Puis ,j'ai testé les autres feuilles de consoude panées, comme on ferait d'un poisson puisque la consoude, donc, c'est la "sole végétale" ! Et dans la foulée, j'ai pané les fleurs de courgette pour en faire de jolies mouillettes avec des oeufs de ferme bien frais (ils auraient pu venir de chez elle, mais je n'ai pas eu la présence d'esprit de lui demander s'il y en avait...). C'est tout aussi agréable et peut être moins gras qu'en tempura...

tuiles avant cuisson...

Tuiles de consoude

Ingrédients
- 4 feuilles de consoude
- 20 grammes de parmesan
- 1 grosse pincée de paprika
- 1 cuillère à café de sésame blond
- poivre

Préparation
Râper le parmesan, mélanger avec le paprika, le sésame, poivrer. Poser les feuilles de consoude sur une plaque couverte de papier sulfurisé, déposer uniformément le mélange précédent et enfourner à 200°C environ 10 minutes.


Puis, vinrent les feuilles de consoude panées, ainsi que les fleurs de courgettes panées...

Feuille de consoude panée

Oeuf coque, mouillette de fleurs de courgette panée


Ingrédients (pour deux)
- 4 fleurs de courgette mâle (celles qui ont une tige fine et pas le fruit au bout...)
- 2, 3 ou 4 oeuf frais de poule, selon l'appétit
- 1 autre oeuf pour la panure
- 1 assiette de chapelure/biscottes écrasées...
- huile d'olive
- sel, poivre

Préparation
Battre l'oeuf, tremper les fleurs de courgette et les feuilles de consoude, puis les rouler dans la chapelure. Réserver au frais environ 15 minutes.
Paner les fleurs de courgette et les feuilles de consoude dans l'huile d'olive, réserver sur papier absorbant.
Entretemps, cuire les oeufs à la coque, serevir aussitôt avec les mouillettes florales, et les autres grignotages...



Partager cet article

Repost 0
17 mai 2009 7 17 /05 /mai /2009 07:49
Le week-end dernier, nous sommes allés, par temps voilé, faire un pique nique en famille dans la campagne vauclusienne, dans un coin retiré encadrés de vignes et de bosquets forestiers... Nous y avions emporté plein de bonnes choses à manger : de l'omelette piquée-roulée, des tomates cerises, des radis roses, des gressini, deux petites fougasses et des roulés feuilletés. 3 sortes pour varier les saveurs : 2 salés et 1 sucrée.


Les premiers étaient à base d'un condiment salé japonais (à base d'algue et d'umeboshi) et de champignon. Les seconds à base de confiture de poivron aux olives (maison), olives vertes et tomme de chèvre sec (et pour une fois, le sucré-salé a été dévoré par une petite minette de 3 ans !). Les derniers étaient des roulés feuilletés aux fruits rouges et aux chamallows. Voici donc les 3 recettes de roulés feuilletés, parfaites pour un pique-nique ou un apéritif !

NB la pâte est la "fausse" feuilletée aux petits suisses, déjà utilisée ici (les quantités données valent pour 4 plaques de roulés feuilletés, on aurait pu faire une série sucrée supplémentaire !). Mais vous pouvez utiliser une pâte feuilletée déjà prête !


Roulés feuilletés aux champignons à la japonaise

Ingrédients
- 1/4 pâte feuilletée (rectangle fin d'environ 15x20)
- 3 cuillères à soupe de condiment japonais aux algues et à l'umeboshi*
- 1 champignon de Paris

*on peut faire quelque chose d'approchant avec 2 prunes umeboshi, 1 cuillères à soupe d'algues, 1 trait de sauce soja, 1 trait de vinaigre de riz), on peut aussi marier les champignons avec du miso, cela se rapprocherait de ça (clic) !

Préparation
Etaler sur la pâte le condiment, déposer des petits morceaux de champignons, rouler serré et réserver au frais 15/20 minutes. Couper en rondelles de 1 cm d'épaisseur. Et enrouner à 190°C une quinzaine de minutes jusqu'à ce que les roulés soient gonflés et dorés. Avant de passer aux roulés suivants !


Roulés feuilletés à la confiture de poivron au piment, olives vertes et chèvre sec

Ingrédients
- 1/4 pâte feuilletée (rectangle fin d'environ 15x20)
- 3 cuillères à soupe de confiture de poivron rouge au piment (ou gelée de piment + petits morceaux de poivrons..)
- 4 olives vertes
- copeaux de chèvre sec (ici tomme sèche du Sud-Ouest)
- sésame noir

Préparation
Etaler sur la pâte la confiture, parsemer de miette d'olive verte, puis de copeaux de chèvre. Placer au frais, découper et enfourner, comme indiqué ci-dessus.


Roulés feuilletés aux fruits rouges et chamallows

Ingrédients
- 1/4 pâte feuilletée (rectangle fin d'environ 15x20)
- 4 ou 5 cuillèrées de fruits rouges (groseilles, groseilles à maquereau, frmaboises congelées, du jardin de mon père...)
- 2 chamallows

Préparation
Etaler les fruits rouges sur la pâte abaissée, aprsemer de miettes de chamallows, rouler, réserver au frais puis enfourner, comme précédemment !


Pour terminer, quelques vues du village de Faucon, près de Vaison La Romaine...


Et sa fontaine... Si vous passez par là, c'est un charmant village, et il en est un autre, tout près, tout aussi charmant, Puymeras. Sur ce, je vous souhaite un bon dimanche !


Partager cet article

Repost 0

Article ? Recette ?