Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Conseil culinaire et
Accords mets-vins


Atelier enfants et adultes 

 

Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

Blog de cuisine pour enfants
Trois petits tours et cuisinons !


PARTENARIAT 
Maison d'hôte les Santolines 

 

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer
 
twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg

PANEM ET CIRCENSES !

Jeux glou et miam
de la blogosphère
 

Jeux à retrouver ici

15 décembre 2009 2 15 /12 /décembre /2009 08:34
Le boudin fait bon mélange avec les fruits, comme la pomme, le coing ou la poire. C'est encore meiux avac des fruits un peu acidulés comme la rhubarbe ou l'ananas. J'avais déjà testé le mariage avec ce dernier fruit exotique et cela avait enchanté mes papilles. J'ai récidivé avec une présentation ludique et l'ajout de coriandre, qui se marie très bien également avec le boudin noir classique et peut être encore mieux avec le boudin antillais (qui irait donc parfaitement dans cette préparation). Ces cannelloni ou makist de boudin noir à l'ananas et à la coriandre (selon la présentation pour laquelle vous opeterez finalement) tient davantage d'amuse-bouche en version maki ou d'entrée en version cannelloni ! Tout dépend de votre gourmandise !

C'était une recette pour le "kkvkv" mais je n'ai pas eu le temps de participer. Courez vite voter pour les gourmandises en lice ici !

makiboudinananascoriandre.jpg
Ingrédients
- 1 bande de pasta cacao (voir la recette ici)
- 200 grammes de boudin noir environ
- 50 grammes d'ananas frais coupé en dés
- 1 cuillère à café de coriandre fraîche
- poivre ou piment

Préparation
Préparer la pâte au cacao en suivant les indications (clic). Laisser reposer et abaisser en lasagnes.
Faire revenir à sec les dés d'ananas, ajouter la coriandre. Poivrer (si votre boudin ne l'est pas assez), ou pimenter à votre goût.
Cuire le boudin et le "dépiauter". Tenir au chaud.
Les cuire à l'eau salée puis les détailler en bandes de 10 cm de large environ. Tartiner de boudin et déposer un bande d'ananas à la coriandre. Rouler sur la longueur pour former comme des makis.
Les couper en tronçons de 3 ou 4 cm  et réserver au chaud. Servir décoré de feuilles de coriandre fraîche.

Partager cet article

Repost 0
3 décembre 2009 4 03 /12 /décembre /2009 08:53
Sur ce blog, on trouve des recettes de terroir, des grands classiques, parfois un peu revisités, du "comfort food", des mariages "fusion", du pur exotisme, beaucoup de cuisine méditerrannéenne, et parfois des choses plus ludiques qui flirtent avec la gastronomie moléculaire. Je suis bien trop curieuse me cantonner à une seul genre culinaire, et surtout, j'aime m'amuser en cuisine. Alors parfois, je destructure, n'en déplaise à Marie-Claire (en plus, c'est une recette réalisée avec le four Neff !). C'est le cas ici, avec cette royale d'oignons aux anchois, une crème à la saveur de pissaladière, avec juste un peu de pâte décorative (sur une idée empruntée à Philou, probablement dans cette recette). Une pissaladière destructurée, quoi !
Nous l'avons testée en entrée (pour deux) et cela s'est très bien mangé mais je vous la recommande en mis ene bouche, pour 4. Une mise en bouche festive et pas chère, moi je vous le dis ! Et qui en jette, non ?
Les photos ne rendent pas hommage, je ne suis pas très douée globalement mais encore moins pour les verrines...

Des surprises comme celle-ci, il y en aura d'autres, alors si vous voulez ne rien rater, je vous recommande la Newsletter, servie bien chaud chaque dimanche (en cas d'oubli, je veux bien que vous râliez !)


Ingrédients (pour 4 personnes)
- 1 oignon
- 1 anchois à l’huile
- 2 cuillères à soupe d’huile d’olive des anchois
- 1 pincée de pétales d’origan
- 1 oeuf
- 100 ml de bouillon volaille
- 50 ml de crème liquide
- 2 anchois à l'huile+2 olives noires pour la finition
- 1 rouleau de pâte feuilletée (ou maison) pour la présentation, et le croustillant !

Préparation
Cuire les oignons émincés dans l'huile d'olive à feu doux et à couvert, comme pour la pissaladière. Ajouter l'origan et l'anchois. Quand la fondue d'oignons est bien cuite, fondante et parfumée, laisser tidir. Mixer avec la crème, le bouillon de volaille et l'oeuf. Verser dans 4 verrines.
Cuire au four Neff, fonction vapeur à 80°C environ 20 minutes. Ou à 100°C environ 50 minutes dans un four traditionnel.
Servir avec des olives noires et anchois concassés, et décorer avec des spirales de pâte feuilletée croustillantes et bien dorées.



Partager cet article

Repost 0
7 novembre 2009 6 07 /11 /novembre /2009 12:40
Voici quelques-unes des recettes de nos grignotages de samedi soir et de dimanche midi... Vous avez échappé au cake à la choucroute, haddock et cumin, assez bon de goût mais difficile à manger à cause des filaments de choucroute... En revanche, voici les amandes grillées salées au paprika, un cake épicé aux potimarron, châtaignes et pied de veau et des petits gâteaux aux poires, inspirés de ceux-là d'Hélène (de Cannes).Pour ces derniers, j'ai remplacé le Muscat par de l'eau de vie de poire et du lait, pour corser le parfum de la poire. J'ai réalisé 12 gâteaux format financier et environ 40 mini bouchées.


Amandes salées et grillées au paprika


Ingrédients
- 140 grammes d'amandes non mondées
- 1 cuillère à soupe rase de sel fin
- 1/2 cuillère à soupe de paprika

Préparation
Passer les amandes sous l'eau, pour bien les humidifier, les poudrer de sel et de paprika, bien mélanger.
Etaler sur une plaque couverte de papier sulfuriés et enfourner à 140/150°C environ une demi heure. Laisser sécher à l'extérieur du four.


Cake épicé aux potimarron, châtaignes et pied de veau


Ingrédients

- 150 grammes de farine de blé T65
- 50 grammes de farine de châtaigne
- 1 sachet de levure
- 3 oeufs
- 10 cl de lait entier
- 10 cl d'huile d'olive + un peu pour faire revenir le pied de veau
- 150 grammes de potimarron précuit à la vapeur
- 80 grammes nets de châtaignes cuites
- 50 grammes de pied de veau
- 1 petite cuillère à café de curcuma
- 1 petite cuillère à café de 4 épices
- 1 poignée de persil
- 1 poignée de noisettes
- sel, poivre

Préparation

Mélanger les farines, la levure, les épices
Faire revenir dans l'huile d'olive la chair de pied de veau et ajouter les châtaignes. Battre les oeufs avec l'huile d'olive et le lait tiède, mélanger avec les farines. Saler et poivrer. Incorporer le potimarron coupé en dés et le mélange refroidi châtaigne/pied de veau. Ajouter les noisettes concassées et le persil grossièrement haché.
Enfourner à 180°C environ 35 minutes.



Petits gâteaux aux poires
, inspirés de ceux d'Hélène (de Cannes)

Ingrédients

- 200 grammes de farine
- 150 grammes de sucre
- 3 oeufs
- 10 cl d'huile d'olive de très bonne qualité
- 5 cl d'eau de vie de poire Williams
- 5 cl de lait
- 1 sachet de levure chimique
- 2 belles poires mûres épluchées et coupées en petits dés
- 1 pincée de sel

Préparation

Fouetter les oeufs avec le sucre. Ajouter l'huile d'olive, le lait et l'eau de vie de poire. En fouettant, ajouter les autres ingrédients, pois incorporer les dés de poire.
Enfourner à 180°C environ 30 minutes (un peu moins pour les mini, environ 20 minutes).


Partager cet article

Repost 0
30 octobre 2009 5 30 /10 /octobre /2009 12:24
Diane et Nono était un couple atypique sur la toile ; elle était, assortie de son Nono blanc, comme sortie d'un univers de Lewis Carroll, un peu délirant, parfois absurde, souvent fantaisiste, toujours plein d'humour.

Cette recette de pizza de hacicots géants, comme de nombreuses recettes tantôt loufoques, tantôt véritabelemnt très inspirées, m'avaient marqué. C'est par elle que je te salue une dernière fois, Diane.




Partager cet article

Repost 0
20 août 2009 4 20 /08 /août /2009 13:22
Après un silence prolongé de quelques jours, je vous propose une préparation culinaire aux utilisations multiples, pour un redémarrage en douceur... Il s'agit d'une tartinade d'artichaut, aux tomates confites et à la cardamome, simplissime grignotage sur une tartine de pain, une foccacia qui sent bon le pique nique sur la plage ou encore une pasta-party rapide, la tartinade se tranformant alors en sauce délicieuse !


Ingrédients
- 5 artichauts "poivrade"
- 10 cl de bouillon de volaille maison assez concentré
- 2 gousses de cardamome verte
- 1 cuillère à soupe de tomate confite (ou séchée, des fois les miennes sont entre deux...)
- huile d'olive
- sel, poivre

Préparation
Faire infuser la cardamome à chaud dans le bouillon de volaille, laisser refroidir à couvert.
Tourner les artichauts en supprimant les feuilles dures ou le foin éventuel, et en coupant aux deux tiers. Les faire revenir dans l'huile d'olive avec une gousse d'ail hachée, façon barigoule (cliquez ici) , mouiller du bouillon, saler, poivrer et poursuivre la cuisson. Quand les artichaut sont tendres mixer avec les tomates confites et le bouillon. Rectifier l'assaissonnement.


Partager cet article

Repost 0
24 juillet 2009 5 24 /07 /juillet /2009 06:45
La série des "classiques de l'apéritif" continue avec une gourmandise expérimentée à notre apéritif entre blogueuses à Vaison La Romaine l'an dernier (à ce sujet, je vous parlerai prochainement des festivités prévues début novembre 2009 et solliciterai votre participation !).
Bref, ces amandes qui ressemblent à des chouchous de plage, sont aussi réussies en version caramélisée-salée qu'en version sucrée. La touche en plus (qui ne figure pas sur la photo) est d'enrouler les amandes dans du sésame !
Cette idée est née avec cette recette là, qui utilise une nougatine salée...



Ingrédients

- 150 grammes d'amandes non mondées
- 100 grammes de sucre
- 2 cuillères à soupe de sauce soja
- 1 trait de vinaigre de riz
- sésame blond (facultatif)

Préparation
Faire chauffer les amandes et le sucre dans une casserole, ajouter la sauce soja et le vinaigre de riz. Mélanger jusqu'à ce que les amandes crépitent. Enelever et déposer sur du papier sulfurisé, rouler éventuellement dans le sésame et laisser refroidir.

Partager cet article

Repost 0
23 juillet 2009 4 23 /07 /juillet /2009 05:57
L'été c'est tomates quotidiennes, et contrairement à Dorian, j'ai eu l'habitude de les manger bien mûres, ou alors carrément verte, mais pour d'autres utilisations (on n'en trouve guère d'ailleurs sur les étals de tomates vertes à confire, bien dommage...). La tomate est pleine de jus, hydratante, pleine de bienfaits à cru comme à cuit (mais j'y reviendrai), il existe une foultitude de variétés plus ou moins anciennes, délicieuses, dont la Marmande bien entendu....
Celle qui m'avait fait craquer l'an dernier est la tomate ananas. Mais pour cette recette double, j'avais besoin de tomates de petites tailles, bien rondes, j'ai donc opté pour la Matina, une tomate hybride, précoce que j'ai trouvé à la ferme du midi (la nouvelle ferme de maraîchage bio).

GIF_Tomato_Fiesta_120

Il s'agit de petites choses apéritives et rafraichissantes pour un grignotage estival, réalisé pour tomato fiesta, le jeu orchestré par 750g et la région Aquitaine, sous le regard attentif de trois professionnels, Fabrice Biasiolo, Vincent Poussard et Chef Damien. Sur le fil car je croyais que le jeu s'arrêtait en fin de mois mais c'ets bel et bien ce soir !

La recette est axée sur le mariage tomate-wasabi pour lequel les "tomato-sushis" se sont vites dessinés. Pour les accompagner, il fallait une boisson, mais à manger et il y avait un moment que je voulais tester un sorbet Bloody Mary, mais condiment japonais oblige, ce fut un sorbet "Bloody-wasabi Mary" !
Les tomato-sushis sont sympathiques et servis bien  frais, très agréables en bouche par cette chaleur, quand le Mistral fait place au Sirocco (ou presque) ! Mais mon coup de coeur va au sorbet pour lequel j'avais des doutes, qui se sont envolés à la dégustation.
Si vous êtes "wasabi", vous ajusterez à la hausse la présence du condiment. Dans le cas contraire, vous pouvez tester le sorbet en remplaçant le wasabi par le plus classique tabasco.

Au passage, je vous rappelle l'existence d'une newsletter (à droite)...



Tomato-sushi

Ingrédients

- 6 petites tomates
- quelques cuillérées de riz à sushi (voir cette recette), avec du vinaigre de cidre et du vinaigre pomme/miel
- 1 branche de céleri
- 1 pomme verte (Granny)
- pâte wasabi

Préparation
Ebouillanter rapidement les tomates, les peler et les évider délicatement en les coupant de part et d'autre. Réserver au frais.
Dilluer un peu de pâte wasabi dans l'eau de tomate.
Préparer le riz à sushi comme indiqué ici, en remplaçant le vinaigre de riz par celui de cidre et un peu de vinaigre pomme/miel. Laisser refroidir.
Couper le céleri et la pomme verte en petite batonnets fin, remplir les tomates, toujours délicatement de riz, sans tasser, puis piquer céleri et pomme dans le riz, "arroser" de l'eau de tomate au wasabi et ajouter une pointe de wasabi sur le dessus.



Bloody-wasabi Mary


Ingrédients

- 2 petites tomates
- pâte wasabi
pour le sorbet "bloddy-wasabi mary"

- 100 grammes de sucre
- 150 ml de vodka
- 150 ml de jus de tomate
- une bonne pincée de sel de céleri
- 1 cuillère à soupe de sauce Worcestershire
- 1/2 cuillère à café de wasabi

Préparation
Faire fondre le sucre dans 100 ml de vodka sur le feu jusqu'à ébulltion. Quand le sucre est dissout, laisser tiédir, ajouter le wasabi, la sauce Worcestershire, le reste de vodka, le sel de céleri et enfin le jus de tomate. Rectifier l'assaisonnement. Laisser refroidir complètement et réserver au frais, puis placer au congélateur pour faire prendre le sorbet.
Couper les "chapeaux" des tomates, évider, saler et retourner pour laisser s'égoutter les tomates creusées.
Servir des boules de sorbet dans les tomates évidées et décorer de wasabi, ainsi que d'une queue de tomate (vu la chaleur, les queues se dessèchent très vite...)




Partager cet article

Repost 0
17 juillet 2009 5 17 /07 /juillet /2009 07:02
Après la tapenade noire anisée, ici, le caviar d'aubergine au citron confit (clic) et les chips de légumes, là, voici la quatrième gourmandise apéritive de la série : les olives farcies !
Je ne sais pas vous, mais moi, je suis accro depuis l'enfance des olives farcies à l'espagnole (soit-disant aux anchois...), une sensation de plaisir inextinguible apparemment, et qui se perpétue auprès de mes filles. Une sorte de madeleine de Prsout de l'apéritif, une addiction qui fait que l'on pioche encore et encore jusqu'à ce que le pot soit vide. Un peu comme les bonbecs chimiques dégoûtants qu'on ne peut s'empêcher d'avaler, voyez le genre ?
Et c'est le hic, cette farce, on ne sait pas trop à partir de quoi elle est fabriquée., sa saveur ,'a rien de commun avec de vrais anchois, je l'ai donc toujours trouvée suspecte.
Alors je l'ai remplacée par de la brandade de morue à la nîmoise, dont j'ai farci des olives vertes dénoyautées. Je mentirais si je vous disais que les filles les ont préféré aux autres mais les adultes ont aimé !
Il faut juste un peu de patience pour les farcir...
Dernière chose, je dois l'inspiration à, à ? Zut je ne sais plus qui a eu récemment la bonne idée de glisser des noisettes dans les olives ? J'ai un trou, j'attends qu'on me rafraichisse la mémoire...


Ingrédients
- olives vertes dénoyautées
- brandade de morue finement broyée
- seringue ou pipette médicale

Préparation
C'est tout simple mais cela nécessite du doigté et de la patience : "injecter" la brandade dont on a fourré la pipette, dans les olives dénoyautées. Réserver au frais. C'est tout !

Partager cet article

Repost 0
14 juillet 2009 2 14 /07 /juillet /2009 07:27
Les chips de pomme de terre du commerce sont généralement très grasses, alors qu'il est possible d'en faire au four... Et mieux, on peut les remplacer par des chips de légumes cuites au four, juste badigeonnées d'huile d'olive et parsemées de graines et d'herbes... De l'apéritif amusant et "légumier", pour les enfants notamment !
Je vous propose des chips de courgette au thym ou à la menthe, des chips de betterave au graines de cumin et des chips de navet au sésame (sans doute les moins réussies...). mais rien n'empêche de varier les saveurs !



Ingrédients
- 1 grosse courgette
- 1 betterave (crue !)
- 2 navets
- 2 brins de thym
- 2 brins de menthe
- sésame noir
- graines de cumin
- 1 tasse à café d'huile d'olive
- poivre ou piment d'Espelette
- gros sel

Préparation
Peler la betterave et le navet.
Couper les légumes en fines tranches (si vous êtes dotés d'une mandoline, c'est le moment de la sortir du placard !).
Badigeonner les tranches d'huile d'olive, de chaque côté.
Poudrer de gros sel concassé, parsemer les betteraves de graines de cumin, les navets de sésame noir et de poivre, la moitié des courgettes de thym, l'autre moitié de menthe.
Enfourner les pétales de légumes environ 3 heures à 120°C. Elles doivent être bien croustillantes après refroidissement, sinon, les remettre dans le four.
Croquer seuls ou avec pour déguster une tartinade.



Partager cet article

Repost 0
9 juillet 2009 4 09 /07 /juillet /2009 05:33
Dans la série "classiques de l'apéritif revisités", je vous propose, après la tapenade noire anisée, un caviar d'aubergine au citron confit, qui change vraiment en saveur du caviar d'aubergine traditionnel. C'est en partie lié au  citron confit utilisé : j'ai testé avec bonheur la recette de Carpe Diem (Repaire et repère), qui couvre ses citrons confits, une fois "raclés de leur sel", d'huile d'olive*. Cette huile parfumée, c'est un délice et cela protège bien les citrons... Ce caviar d'aubergine est donc confectionné à partir de citron confit et d'huile citronnée ! Mais à défaut, vous pouvez panacher citron confit et huile d'olive pure (voire si le coeur vous en dit, parfumée aux herbes...). Autre détail : la pointe de cumin en plus (et oui, quand on aime..).
Le tout dans une recette pas vraiment "chaotique" mais pas du tout "méthodique" au sens où l'entend Patrick CdM (et où il l'explique ici...), en même temps, c'est normal, je ne m'appelle pas Olivier Roellinger...
*son blog n'étant plus accessible, vous trouverez la recette des citrons confits à l'huile d'olive ici.



Ingrédients
- 2 aubergines moyennes
- 1/3 citron confit à l'huile d'olive (cette recette-là), à ajuster selon votre goût
- 4 cuillères à soupe d'huile citronnée (celle des citrons !)
- 1 gousse d'ail
- 1 petite cuillère à café de cumin en poudre
- sel, poivre

Préparation
Couper les aubergines en deux et les placer sous le grill du four, pulpe dessous, peau dessus. Quand la peau est bien grillée, noire pour ainsi dire, enlever du four, laisser tiédir puis récupérer la pulpe. Mixer avec le citron confit coupé en morceaux, l'huile citronnée, la gousse d'ail écrasée et le cumin. Saler, poivrer.


Partager cet article

Repost 0

Article ? Recette ?