Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Conseil culinaire et
Accords mets-vins


Atelier enfants et adultes 

 

Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

Blog de cuisine pour enfants
Trois petits tours et cuisinons !


PARTENARIAT 
Maison d'hôte les Santolines 

 

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer
 
twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg

PANEM ET CIRCENSES !

Jeux glou et miam
de la blogosphère
 

Jeux à retrouver ici

12 décembre 2012 3 12 /12 /décembre /2012 07:54

C'était hier le jour de la cantine. J'ai raté le coche : j'étais malade la semaine dernière, je ne suis pas allée inscrire les filles qui étaient un peu déçues. Pour me faire pardonner, je leur ai promis un repas gourmand, et notamment, un gâteau roulé citron-praliné, façon bûche express, pour remplacer (avantageusement ?) le repas "festif" de la cantine ! Cela permet aussi de tester quelques points cruciaux pour le jour J. Reste à définir si ce sera, là aussi une bûche roulée ou une bûche pâtissière... Mais ce sera à coup sûr un duo citron-praliné, avec des morceaux de citron confit au sel à l'intérieur et des rondelles de citron confit au sucre en décoration. Ganache montée au chocolat au lait et au praliné sera également présente. Mais le Miéli Mélo de Sandrine Jouve, apicultrice à Aramon, dans le Gard, n'en sera pas. Il s'agit d'un confit de noisette au miel, ou le miel à la purée de noisette, trouvé lors de la soirée miel du Naturoptère la semaine dernière. C'était juste la garniture de cette "bûche express". C'est délicieux mais cela manque de tenue, parfait pour tartiner sur du pain ou étaler sur des crêpes en revanche ! Et puis j'ai largement pioché dans le pot... C'est moins addictif qu'une pâte à tartiner mais c'est néanmoins vraiment très bon. Corser davantage le citron confit au sel, ajouter du croustillant (praliné), mais les saveurs sont prometteuses. Au soir, il n'y en avait plus !
D'autres bûches ?
Bûche roulée aux amandes, safran et abricots secs ou bûche roulée matcha/marron/orange confite, bûche caramel, orange et cannelle ou bûche chocolat, meringue et nougat, ou encore la bûche briochée d'Alain Passard...

bucheexpresspralinecitron.jpgIngrédients
- confit de noisette au miel (Mieli Melo de Sandrine Jouve)

- 1/2 citron confit au sel
- rondelles de citron confit au sucre (confisage express "maison")
- vermicelles de chocolat (facultatif)
pour la génoise
- 4 oeufs
- 80 grammes de sucre
- 80 grammes de farine
- 30 grammes de fécule
- zeste d'1 citron jaune
pour la ganache montée au chocolat au lait et au praliné
- 140 grammes de chocolat au lait
- 110
grammes de praliné
- 420 grammesde crème liquide
Préparation
Blanchir les jaunes d'oeufs avec le sucre, ajouter la farine et la fécule tamisées en plusieurs fois. Battre les blancs e, neige et incorporer délicatement. Verser sur un silpat et enfourner 12 minutes à 180°C environ. Laisser tiédir et rouler dans un torchon humide et poudré de sucre.
Dérouler et tartiner de confit de noisette au miel, parsemer de citron confit enrouler à nouveau et réserver au frais.
Faire fondre le chocolat au lait et le praliné au bain marie. Faire bouillir 150 grammes de crème liquide. Verser sur le chocolat en plusieurs fois et en émulsionnant bien. Laisser refroidir et ajouter le reste de crème. Réserver au frais voire au congélateur pour que ce soit plus rapide. Quand la ganache est bien froide, battre en chantilly.
Couvrir le roulé (ici coupé en deux et dressés droits), dessiner les nervures à la fourchette et décorer de vermicelles et de rondelles de citron confit au sucre.bucheexpresspralinecitron2.jpg

Partager cet article

Repost 0
10 décembre 2012 1 10 /12 /décembre /2012 06:35

L'an dernier, j'étais tombée sur un gingerbread apple upside-down cake gourmand qui avait retenu mon attention. Le fruit apporte une note de fraîcheur et de légèreté à la texture dense, serrée, un peu sèche du pain d'épices. J'ai donc proposé à mes demoiselles de leur préparer un pain d'épices renversé aux pommes et canneberges séchées. Bel enthousiasme ! (elles sont toujours enthousiastes pour la nourriture, surtout sucrée). J'ai fait le choix d'une base traditionnelle, doucement épicée, en ajoutant des cranberries séchées à la pâte et sur les pommes. A déguster idéalement le jour même, tiède ou froid. L'une a aimé, l'autre pas. Tant pis, elle s'est consolée avec des biscuits fait de ses petites mains, tellement meilleurs ! paindepicesrenversepommecranberries.jpgIngrédients
- 1 ou 2 pommes selon la taille (ici des Golden, il m'en restait après la tatin mirifique du grand Philippe Conticini)
- 1 poignée de canneberges séchées
- 80 grammes de farine de soja (facultatif, à défaut ne mettre que la farine de blé)
- 170 grammes de farine de blé
- 200 grammes de miel
- 1 oeuf
- 1 cuillère à soupe de bicarbonate
- 1 cuillère à soupe d'épices à pain d'épices
- zeste d'1/2 orange
- quelques noisettes de beurre et 1 bonne cuillère à soupe de sucre pour le fond du moule
Préparation
Dans un moule beurré, parsemer de miettes de beurre et poudrer de sucre, répartir les lamelles de pomme au fond du moule comme pour une tarte. Parsemer de quelques cranberries séchées.

Faire chauffer le miel avec le zest d'orange, les épices et 2 cuillères à soupe de lait. Mélanger les farines avec le miel. Incorporer l'oeuf et le reste de cranberries. Réaprtir sur les pommes et enfourner pour 30 minutes environ à 160°C. Laisser tiédir avant de démouler.

Partager cet article

Repost 0
8 décembre 2012 6 08 /12 /décembre /2012 07:35

Je vous propose de partir à la découverte des biscuits de Noël à travers l'Europe, qui évoque la richesse, le bonheur, la lumière par leurs ingrédients : épices, fruits secs, fruits confits... On les retrouve des pays nordiques au pourtour méditerrannéen, avec beaucoup de gourmandise. Commençons par une nouvelle série de Plätzchen allemands, aux noisettes, Haselnussplätzchen

Ingrédients
- 150 grammes de farine
- 150 grammes de beurre mou
- 150 grammes de poudre de noisette
- 100 grammes de sucre
- 1 pincée de sel
- QS noisettes entières
- sucre glace (facultatif)
Préparation
Mélanger les ingrédients (sauf les noisettes entières), former une boule et réserver au frais sous film alimentaire.
Réaliser des petites boules et déposer une demi noisette au centre. Enfourner à 190°C environ 12-15 minutes. Laisser refroidir et poudrer de sucre glace. platzchennoisette.jpg

Partager cet article

Repost 0
5 décembre 2012 3 05 /12 /décembre /2012 07:50

Mes premiers barbecues et dîner au feu de bois en plein air datent de ma prime enfance, en colonie de vacances. Nous faisions cuire à la bonne flambée, saucisses et pièces de viande, maïs et en guise de confiserie, des marshmallows grillés. Je perpétue cette "tradition" enfantine en famill en extérieur ou, quand le temps ne le permet pas, à l'intérieur, lors de fondues chocolatées...
Les S'mores en sont une version gourmande, nord-américaine, qui consiste à faire fondre du chocolat et des marshmallows entre deux biscuits, comme un sandwich. L'origine incertaine du mot proviendrait de la contration de some more (un peu plus)et la première version de la recette se trouve dans "Tramping and Trailing with the Girl Scouts" (1927). Ce presque dessert, cette un peu plus qu'une friandise est très présente aux Etats-Unis, où on fête un National S'mores Day le 10 août, et au Canada.
Quoi de plus normal donc que débarque cette gourmandise fondante dans ma sandwicherie du mercredi ? C'est chaud, chocolaté, croquant-fondant !
Et comme on aime, on décline : les sucettes S'mores ou S'more pops, et la poire Belle Hélène façon S'mores, un peu plus sophistiquée...s-mores.jpgS'mores, the original
Ingrédients (pour 4 petits sandwiches S'mores)
- 8 petits biscuits (ici, speculoos)
- 4 marshmallows
- environ 30 grammes de chocolat
Préparation
Déposer du chocolat râpé sur un speculoos, puis les marshmallows coupés en 2 et répartis sur le biscuit. Passer sous le grill du four (position basse). Couvrir du second biscuit et déguster aussitôt !
smorespops.jpg
S'more Pops
Ingrédients (pour 6 sucettes)
- 4 biscuits
- 40 grammes de chocolat
- 6 marshmallows
Préparation
Faire fondre le chocolat au bain marie. Couper 2 biscuits au format de la base du chamallow, émietter les autres.
Piquer le marshmallow sur un bâton de sucette et le faire fondre doucement, au chalumeau par exemple (attention de ne pas le carboniser !). Coller un carré de biscuit, tremper dans le chocolat fondu puis dans les miettes de biscuits. Laisser sécher sur su papier sulfurisé (ou pas !).

Pear Gorgious S'mores'Helen ! Poire Belle Hélène, façon S'mores :)

Ingrédients
- 2 poires
- 40 grammes de chocolat
- 50 grammes de sucre blond
- 1 bâton de vanille usagé
- QS marshmallows/guimauves (de quoi tapisser le fond d'une petite assiette à risotto !)
- 1 speculoos
Préparation
Préparer un sirop léger vanillé en faisant fondre le sucre dans 200 ml d'eau. Faire infuser la vanille et y pocher les poires pelées.
Faire fondre le chocolat au bain marie et lui ajouter 2 ml de sirop de pochage.
Dans des assiettes, déposer es marshmallows et les passer sous le grill du four. Poser la poire pochée, arroser de chocolat et poudrer légèrement de miettes de biscuit.s-morespoirebellehelene.jpg

Partager cet article

Repost 0
3 décembre 2012 1 03 /12 /décembre /2012 15:40

tatinconticini1.jpgAprès être (enfin) allée à la Pâtisserie des Rêves cet été, et avoir pu goûter aux merveilles de Philippe Conticini, j'ai reçu le livre Best of, un extrait de ses spécialités phares, dédicacé par le pâtissier. Evidemment, on se dit aussitôt que l'on va tout essayer, même si la pâtisserie n'est pas mon point fort. A commencer par sa tarbestofconticini.jpgte tatin, aux pommes Golden tranchées fin et confites façon terrine. Je suis aussi intriguée à l'idée de tester sa pâte feuilletée inversée dont l'abaisse est réalisée à partir de crème liquide et non de beurre... Du coup quand Rose nous propose une "battle" (pas fan du mot, je dirais un défi ou un jeu, à suivre aussi sur facebook), c'est évidemment sur la tarte tatin de Philippe Conticini que je me penche aussitôt. J'avais craqué précédemment pour une recette tirée du livre Sensations, la tarte au citron et noisette.
Que dire de cette version de la tarte tatin ? Un concentré de goût, la saveur de la tatin, le fondant des pommes alliés à la légèreté du feuilletage et au croustillant noiseté du crumble. Une des meilleures "tatin" de ma vie. Orgasmique ! Merci Monsieur Conticini !
Ingrédients
pour la pâte feuilletée inversée
patefeuilleteeinverseeconticini.jpg- 600 grammes de farine
- 600 grammes de beurre
- 200 grammes de crème liquide
- 1 cuillères à café de sel
- QS d'eau
- sucre glace
pour le caramel
- 80 grammes de sucre
- 20 grammes d'eau
pour le jus "tatin"
- 25 grammes de beurre
- 25 grammes de sucre
- 25 grammes de eau
- 1 cuillère à soupe de jus de citron
- 1 bâton de vanille (mis seulement la moitié)
- 2 pincées de fleur de sel
pour les pommes
- 3 ou 4 pommes Golden
pour le crumble noisette
- 50 grammes de beurre demi sel
- 50 grammes de farine
- 50 grammes de cassonade (sucre blond ici)
- 65 grammes de poudre de noisette
- 2 pincées de fleur de seltatinconticini2.jpg
Préparation
Préparer la pâte feuilletée inversée (un peu comme ici) sur la base de 400g de farine + 200g + sel + eau pour la détrempe et 200g de farine + 600g de beurre pour le beurre manié.
Préparer le caramel, verser dans une petite terrine.
Faire chauffer les ingrédients du jus "tatin", réserver.
Râper finement, à la mandoline, les pommes pelées et épépinées. Répartir ces tranches fines dans la terrine, en la remplissant jusqu'en haut. Arroser du jus "tatin" en le répartissant entre différentes couches de pomme et enfourner environ 50 minutes à 170°C. Laisser refroidir, filmer en posant un poids pour presser la terrine et réserver au frais 24 heures (au moins une nuit).
Abaisser la pâte feuilletée sur 5 mm et réserver au frais. Puis, poser un papier sulfurisé et une grille dessus. Enfourner à 170°C 17/18 minutes. Puis poudrer de sucre glace et remettre au four 2 minutes à 240°C pour faire caraméliser. Découper un rectangle un peu plus grand que la terrine. Réserver le feuilletage.
Mélanger et sabler les ingrédients du crumble et cuire à environ 190°C. Laisser refroidir et poudrer de sucre glace.
Remettre la terrine à 150°C pour la réchauffer. Démouler sur une assiette et à l'aide de spatules, déposer délicatement sur le feuilletage. Couvrir le pourtour de crumble noisette.
Déguster tiède ou froid.tatinconticini3.jpg

Partager cet article

Repost 0
21 novembre 2012 3 21 /11 /novembre /2012 07:35

Connaissez-vous la farine de soja toastée ? Il s'agit d'une mouture des grains de soja jaune nettoyés, toastés et broyés. On la conseille en complément d'autres farines dans les pains et pâtisseries, ou pure dans la confection de sauces, avec une forte capacité d'absorption du liquide. La farine de soja toastée est riche en protéine et en fibres, pauvre en matière grasse, et naturellement sans gluten.Sauf que Markal, la marque en question, se couvre en indiquant que pouvait se trouver sur la chaîne, des "traces de gluten, sésame, moutarde, fruits à coques et lupin"...
J'avais testé il y a deux ans mais la saveur n'avait pas été appréciée par ma fille aînée, trop puissante, sans doute, insuffisamment mise en valeur... J'ai renouvelé l'essai en l'utilisant pure dans une recette de quatre-quart (moulé en form de couronne), basique et apte à exprimer, en douceur, la typicité de cette farine à la saveur de noisette. La finale est clairement et agréablement torréfiée, et persistante en bouche, mais les filles ont apprécié ce goût nouveau... Et pour puncher le caractère un peu dense (qui en fait une merveille du petit-déjeuner, à tremper !), on peut l'accompagner de la sauce orange-canneberges...
couronne4x4farinesojatoastee.jpg
Ingrédients
- 3 oeufs (120 grammes)
- 120 grammes de sucre blond
- 120 grammes de beurre
farinesojatoastee.jpg- 120 grammes de farine
- 1 sachet de poudre à lever (le cas échéant sans gluten)
Préparation
Faire fondre le beurre et laisser refroidir.
Blanchir les oeufs avec le sucre, ajouter le beurre fondu, puis la farine et la poudre à lever. Verser dans un moule beurré (ici en forme de couronne, type moule à savarin)
Enfourner environ 30 minutes à 180°C puis 15 minutes à 160°C, environ, jusqu'à ce que le gâteau soit cuit, en vérifiant à l'aide d'un couteau dont la lame doit ressortir sèche...
Servir refroidi ou encore tiède, accompagné ou non d'une sauce selon qu'il est l'heure du goûter ou du petit-déjeuner et votre degré de gourmandise !couronne4x4farinesojatoasteesaucecanneberge.jpg

Partager cet article

Repost 0
13 novembre 2012 2 13 /11 /novembre /2012 07:44

Je cherchais un gâteau renversé au cranberries ou upside-down cranberrie cake ; à défaut j'aurais utilisé une base de quatre-quart qui fonctionne très bien pour ce genre de choses, mais j'ai trouvé mon bonheur chez Gracianne... J'ai ajouté quelques éclats de pistache et feuilles de menthe fraîche dans une mini version (ingrédients divisés par deux) et 3 gourmands s'en sont régalés au goûter.upsidedowncranberriecake.jpgIngrédients
- 100/120 grammes de cranberries fraîches (trouvées chez Grandfrais, merci Isabelle !)
- 70 grammes de sucre
- 60 grammes de beurre
pour l'appareil
- 100 grammes de farine
- 60 grammes de beurre mou
- 60 grammes de sucre
- 70 ml de lait
- 1 oeuf
- 1/2 sachet de poudre à lever
- 1 pincée de sel
- 2 pincées de cannelle
- 10 pistaches
- 15/20 petites feuilles de menthe fraîche
Préparation
Faire fondre le beurre et le sucre dans une casserole. Ajouter les cranberries et mélanger jusqu’à ce qu’elles soient bien enrobées du mélange beurre-sucre. Les verser dans un plat allant au four.
Mélanger les ingrédients de la pâte. Verser la pâte sur les fruits. Enfourner environ 30 minutes à 180 C, jusqu’à ce que le gateau ait monté et soit doré. Démouler délicatement. Parsemer d'éclats de pistache et de feuilles de menthe fraîche.

Partager cet article

Repost 0
27 octobre 2012 6 27 /10 /octobre /2012 08:26

Si le chocolat et les vins doux naturels forment de belles associations mets-vins, les seconds s'invitent à l'occasion dans ma cuisine pâtissée ou mijotée... C'est le cas aujourd'hui pour ce gâteau au chocolat et vin doux naturel de Rasteau, inspiré de cette recette, revisitée avec moins de beurre (doux chez moi) notamment et un peu moins de sucre pour contrebalancer celui du vin :) Bonne dégustation !
Ingrédients
- 200 grammes de farine
- 1 sachet de levure
- 120 grammes de sucre blond
- 250 grammes de beurre fondu
- 125 ml de vin doux naturel rouge (ici Rasteau)
- 4 oeufs
- 1 cuillère à soupe de cacao en poudre non sucré
- 50 grammes de chocolat en petits morceaux, pépites ou pistoles
Préparation
Blanchir les oeufs avec le sucre, ajouter les poudres, puis le vin et le beurre fondu.
Verser dans un moule à cake beurré (voire fariné, pas fait...). Enfourner environ 45 minutes à 180°C.
Déguster encore tiède ou totalement refroidi.gateauchocolatvinrouge.jpg

Partager cet article

Repost 0
2 octobre 2012 2 02 /10 /octobre /2012 06:51

Le Streuselkuchen a une saveur d'adolescence, de ces années passées en Allemagne pour y apprendre la langue de Goethe... Je ne résiste pas à celui aux pommes et à la cannelle, des saveurs chaudes et réconfortantes mais c'ets le trop plein de prunes jaunes, type Reine-Claude, qui a suscité ce gâteau-streusel-ci. Avec une pointe de curcuma pour renforcer le jaune du fruit et apporter une note subtile d'épices qui ne soit pas la cannelle (mes filles l'apprécient assez peu). Et pour être honnête, je n'ai pas mis du curcuma partout, dans le doute... Verdict : la texture du Streuselkuchen est délicieuse, recette adoptée et à décliner selon les fruits de saison.
NB certains Streuselkuchen se font sur une base briochée, attention alors aux fruits juteux. celui-ci est plutôt sablé et très bon, et le streusel* l'est tout autant.
*Le Streusel est unn "sable" beurré, version allemande du crumble décidément très anglosaxon ; le mot viendrait de Streu qui évoque un sol éparpillé, sableux pour l'élevage ou l'animal domastique (litière). 

gateaustreuselprunes.jpgIngrédients
- 150 grammes de farine
- 60 grammes de beurre
- 60 grammes de sucre
- 1 oeuf
- 1 pincée de sel
- 1 cuillère à café de poudre à lever
- 20/25 prunes jaunes type Reine-Claude
pour le streusel
- 150 grammes de farine
- 100 grammes de sucre
- 1/2 cuillère à café de curcuma (facultatif)
- 125 grammes de beurre
Préparation
Mélanger les ingrédients de la pâte à gâteau comme une pâte à tarte. Foncer un moule à manqué beurré. Y déposer les demi prunes.
Sabler le mélange à streusel, parsemer sur les prunes et en couvrir complètement la pâte et les fruits.
Enfourner minimum 1 heure à 175°C. Déguster tiède ou complètement refroidi.

Partager cet article

Repost 0
24 septembre 2012 1 24 /09 /septembre /2012 06:30

Je vide actuellement mon congélateur dans lequel il restait un petit pâton de pâte feuilletée. Et si l'on testeait le Dulcey, ce nouveau chocolat signé Valrhona sur un millefeuille ? Avec des billes de pommes cuites dans un sirop léger, qui devrait bien s'harmoniser avec le chocolat "blond" à la saveur biscuitée. J'avais épuisé mon stosk de sucre glace, mais qu'à cela ne tienne, du sucre blond a caramélisé de façon peu orthodoxe le feuilletage
Alors, verdict ? Le feuilletage était top (même s'il aurait du être un peu plus feuilleté), la pomme légèrement acidulée et fondante, le chocolat Dulcey très doux et presque "caramellé" : tout le monde a aimé ce millefeuille ganache Dulcey et billes de pomme ! Et ça tombe bien c'est encore le mois du millefeuille encore jusqu'au 7 octobre.
millefeuilledulceypomme.jpg

Ingrédients (4 millefeuilles)
- reste de pâton (feuilletage maison)
- 3 ou 4 pommes fermes et savoureuses (ici reine des reinettes)
- 30 grammes de sucre blond pour la cuisson des pommes
- sucre glace idéalement (ici, sucre blond bio)
pour la ganache Dulcey
- 60 grammes de crème
- 90 grammes de chocolat blond Dulcey de Valrhona de chez Cook-shop
Préparation
Abaisser la pâte feuilletée, piquer à la fourchette et enfourner entre deux plaques à 180°C environ 12/15 minutes, jusqu'à ce que la pâte soit dorée. Poudrer alors de sucre et réenfourner quelques minutes pour caraméliser. Laisser tiédir et découper en rectangles. Réserver.
Pour la ganache, faire bouillir la crème et verser sur le chocolat. Emulsionner et laisser refroidir, puis réserver au frais.
Prélever des billes de pomme à l'aide d'une cuillère parisienne. Cuire dans un sirop léger composé de 100 grammes d'eau et de 30 grammes de sucre. Egoutter.
Dresser les millefeuilles avec des billes de pommes et la ganache. Terminer par un peu de ganache et 3 billes de pomme (à défaut de sucre glace...).

Partager cet article

Repost 0

Article ? Recette ?