750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Conseil culinaire et
Accords mets-vins


Atelier enfants et adultes 

 

Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

Blog de cuisine pour enfants
Trois petits tours et cuisinons !


PARTENARIAT 
Maison d'hôte les Santolines 

 

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer
 
twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg

Au Fil Des Mois...

PANEM ET CIRCENSES !

Jeux glou et miam
de la blogosphère
 

Jeux à retrouver ici

25 mai 2011 3 25 /05 /mai /2011 05:29

Vous avez lu ce billet de dimanche dernier ? Vous avez suivi mes élucubrations sixties sur facebook ? Ici, se trouve la conclusion gourmande en forme de design culinaire avec l'éclair Fraisy-Vichy, mais aussi la version 2011 du fraisier, revisité format cubique, avec une "génoise rayée" (inspiration vichy, là encore), le fraisier 2011 est donc le Fraisy-Kubik ! Pour l'un comme pour l'autre, j'ai suivi les conseil de Pascale et de Pia, en puisant la recette chez Christophe pour la crème mousseline, vive la blogosphère ! Le truc est en effet d'incorporer la crème pâtissière dans le beurre battu et non l'inverse. Contrairement à de précédentes déconvenues, cette technique marche à tous les coups ! Pour le reste, de belles fraises fraîches, un biscuit amande (la recette de Sylvie) pour le fraisier, cette recette de pâte à chou (celle de Christelle Brua est impeccable pour les choux, plus ou moins gros, mais sur les éclairs, un flop !) et un décor de chocolat blanc façon rose vichy pour l'éclair Fraisy-Vichy.Y a plus qu'à !

Edit 26 mai : contre toute attente, je suis finaliste; finale le 3 juin, vais-je y aller ?  fraisierrevisitecube1.jpg

le fraisier 2011 : Fraisy-Kubik

Ingrédients
- 10 à 15 fraises selon la taille

pour le biscuit amande

- 20 grammes de beurre
- 150 grammes de sucre glacefraisierrevisitecube2.jpg
- 150 grammes de poudre d’amande
- 25 grammes de farine
- 10 grammes de sucre
- 2 blancs d’œuf
- 3 œufs
- colorant alimentaire (sirop de betterave ici)
pour la crème mousseline

- 250 ml de lait

- 2 jaunes d'œufs
- 50 grammes de sucre
- 30 grammes de farine
- 1/2 gousse de vanille
- 125 grammes de beurre

Préparation
Préparer le biscuit : faire fondre le beurre et laisser refroidir. Mélanger le sucre glace, la poudre d’amande, la farine, ajouter les 3 œufs et mélanger bien. Monter les blancs d’œuf en neige avec le sucre et incorporer au mélange. Ajouter le beurre fondu. Etaler sur un silpat en réservant le quart de l'apparail, mélanger avec le colorant et décorer à volonté le biscuit  à la poche à douille. Enfourner 8 minutes à 210°C.. Démouler après refroidissement sur du papier sulfurisé puis découper le socle et les 4 côté du cube.

Pour la crème, faire bouillir progressivement le lait avec la vanille. Battre les jaunes d'oeufs avec le sucre, puis incorporer la farine.verser le lait bouillant sur le mélange, en plusieurs fois en remuant vivement et remettre sur la casserole. Porter à ébullition et cuire la crème 2-3 minutes, sans cesser de remuer. Ajouter la moitié du beurre en morceaux, mélanger, puis réserver dans un plat, alisser refroidir et filmer au contact. Réserver au frais. Fouetter le reste du beurre en pommade, au fouet du robot, puis incorporer la crème pâtissière refroidie en plusieurs fois, en battant à vitesse réduite. Augmenter la vitesse pour "aérer" la crème., jusqu'à ce qu'elle devienne pâle, presque blanche. Réserver au frais.

Monter le fraisier en moulant le socle et les faces du cube dans un cube inox à pâtisserie, chemisé de papier sulfurisé (ou de rhodoïd). Alterner crème mousseline et fraises, décorer de fraises.fraisierrevisitecube.jpg

L'éclair Fraisy-Vichy

Ingrédients
- 20 fraises
pour la crème mousseline voir ci-dessus
pour la pâte à chou

- 65 ml de lait
photovintage3
- 65 ml d'eau
- 62 grammes de beurre en dés
- 2 grammes de sel (1/3 cuillère à café environ)
- 70 grammes de farine tamisée
- 2 oeufs
pour le glaçage fraise
- 20 grammes de chocolat blanc
- 25 grammes de fraises (1 grosse)
- 3 cuillères à soupe bombées de sucre glace environ

pour le chocolat blanc décoré "Vichy"

- QS chocolat blanc
- colorant (ici sirop de betterave)

Préparation
Porter à ébullition le lait, l'eau, le sel et le beurre. Verser alors d'un seul coup la farine et bien amalgamer, hors du feu. Remettre éventuellement sur le feu pour faire dessécher 1 à 2 minutes. Incorporer les oeufs, l'un après l'autre, hors du feu.

Pocher les éclairs et enfourner environ 30 minutes à 150°C, chaleur tournante. Laisser refroidir.
Préparer le chocolat blanc : faire fondre (idéalement, tempérer), mouler en forme de rectangle, et dessiner le vichy au colorant alimentaire. Laisser solidifier au frais.
Pour le glaçage, passer la fraise écrasée au tamis, mélanger le jus avec le chocolat blanc fondu et le sucre glace (en ajouter si besoin).
Ouvrir les éclairs et les fourrer de crème mousseline et de fraises. Couvrir de glaçage fraise et décorer d'un rectangle de chocolat blanc "vichy rose".photovintageeclairvichy.jpg

Partager cet article

Repost0
3 mai 2011 2 03 /05 /mai /2011 22:00

Je crois que j'ai la scoumoune avec les barres de céréales, cela fait 2 ou 3 fois que j'en fait (sans cuisson) ;  à

chaque fois, elles s'effritent. Les dernières en date étaient celles de Mouni. D'après elle, cela viendrait de la qualité des flocons de céréales. Va falloir que je reteste... Toujours est-il que j'ai recyclé les barres en lestransformant en rochers gourmands, un peu comme les rochers pralinés, mais aux céréales ! J'ai formé des boules en utlisant la technique sushi, et je les ai couvertes de chocolat. KKVKVKD'un échec rattrapé, j'ai réussi à produire quelque chose de chouette et de gourmand, qui tient davantage de la friandise que de la barre énergétique, mais qui a fait l'unanimité à la maison !

Edit, comme Laetitia (Piment Oiseau) m'a confirmé que cette recette collait avec le thème des boulettes, ces rochers de céréales participent donc au KKVKV #39 !

rocherscereales.jpg

Ingrédients
- 200 grammes de flocons d'avoine
- 150 grammes de miel
- 32 grammes de beurre
- 35 grammes de sucre roux
- 50 grammes de noix
- 100 grammes de raisins secs
- 100 grammes de sésame
- 1 cuillère à soupe de café
- QS chocolat de couverture

Préparation

Mélanger les flocons d'avoine et le sésame, faire dorer au four à 180° pendant 15min en mélangeant régulièremen.
Dans une casserole, mettre le miel, le beurre et le sucre et faire fondre puis ajouter le café. Verser le mélange liquide chaud sur la préparation à base d'avoine et bien mélanger puis ajouter les raisins secs et les noix concassées.
Dans un plateau recouvert de papier sulfurisé verser la préparation et tasser à l'aide d'une cuillère. Mettre une heure au frais pour les barres de céréales. Pour les rochers, laisser tiédir et former des boules en humidifiant un peu les mains (comme pour les sushis). Couvrir de chocolat fondu. et "décorer" de pétales de céréales et sésame.

rocherscereales2.jpg

Partager cet article

Repost0
3 mai 2011 2 03 /05 /mai /2011 05:46

C'est la saison de la fraise mais c'est aussi bientôt la saison des cerises car les Burlat de mon jardin rougissent déjà bien ! Mais ici, ce sont des cerises aigres de Montmorency congelées par mon père et rapportées de région parisienne lors de sa venue pascale. Pas le clafoutis de ma mère cette fois-ci, car il sait désormais lui aussi le préparer ! Il voulait une tarte, je lui ai préparé une tarte-flan à la faisselle de chèvre, aux amandes et aux cerises Montmorency qui n'a pas été pour lui déplaire. Il faut la préparer à l'avance et la déguster bien fraîche, elle est meilleure. Pour une plus jolie couleur, j'ai ajouté un jus de cerise épaissi à l'agar.

La Newsletter a pris un peu de retard et partira plutôt ce soir, il reste encore un peu de temps pour s'inscrire du coup..

tarteceriseamande.jpg

Ingrédients
- pâte brisée (ici celle-ci)
- 3 cuillères à soupe rases de fécule
- 3 cuillères à soupe de sucre blond bio + 1
- 3 gros oeufs
- 200 grammes de faisselle de chèvre
- 1 cuillère à café d'extrait d'amande amère
- 1 cuillère à soupe d'amandes effilées
- QS cerises de Montmorency
- 100 ml de jus de cerise
- 1 bonne pincée d'agar-agar

Préparation
Préparer la pâte brisée, la réserver au frais puis l'abaisser dans le plat à tarte de votre choix.

Mélanger la faisselle avec l'amande amère, les oeufs, le sucre et la fécule. Verser sur le fond de tarte piqué à la fourchette. Ajouter les cerises aigres de Montmorency et les amandes effilées. Enfourner 20 bonnes minutes à 190°C. Dissoudre le sucre restant dans le jus de cerise, chauffer 2 minutes avec l'agar-agar et laisser tiédir avant de verser sur la tarte. Laisser refroidir et réserver au frais. tarteceriseamande2.jpg

Partager cet article

Repost0
30 avril 2011 6 30 /04 /avril /2011 06:22

  Photo Confiserie Florian

confitjasmin.jpg

Il y a 2 jours, je listais différents aromates, plantes et fleurs notamment, se mariant avec la fraise, et je me promettais d'essayer avec le confit de fleurs de jasmin que j'avais acheté à la Confiserie Florian, car les fleurs apportent une note délicieusement raffinée au petit fruit rouge. De la même façon, que je me promettais de tester le duo fraise-persil cette dernière assoaciation n'a pas encore été réalisée mais voici le goûter-dessert proposé hier à ma petite famille : autour d'un pain de Gênes au thé vert, des fraises marinées au confit de fleurs de jasmin. Simple mais bon ! Pour le pain de Gênes, j'ai repris cette recette, en ajoutant le thé vert, sans trop le mélanger pour garder le côté "piqué" que je trouve décoratif (la prochaine fois, je testerai avec des éclats de pistache). Le jus de fraise a imbibé un peu de pain de Gênes, certains peuvent trouver cela dommage voire désagréable, d'autres apprécient cet effet "baba"... A vous de voir !

paingenesmatchafraiseconfitjasmin.jpg

Ingrédients
- 3 œufs entiers
- 180 grammes de pâte d’amande (50% d’amande)
- 55 grammes de beurre chaud
- 35 gram
mes de farine
- 3 grammes levure chimique
- 10 grammes de thé vert matcha

pour les fraises

- 20 fraises environ
- 2 cuillère à soupe de confit de fleurs de jasmin

Préparation
La veille couper les fraises en 4 ou 6, ajouter le confit de jasmin et réserver au frais 24 heures.

Délayer la pâte d’amande avec les œufs, et chauffer au bain marie en remuant jusqu’à 40°C, puis faire monter 10 minutes. Incorporer le beurre fondu, la farine, le thé vert et la levure.
Cuire dans un moule (ici en forme de coeur, beurré) à 160°C environ 12 à 18 minutes.

Laisser tiédir avant de démouler. Sortir les fraises à l'avance et servir à température ambiante avec le pain de Gênes au thé matcha, refroidi.

paingenesmatchafraiseconfitjasmin2

Partager cet article

Repost0
27 avril 2011 3 27 /04 /avril /2011 06:00

J'adore l'oseille, son acidité subtile et son caractère un peu tannique ne sont pas pour me déplaire ; je pourrais même manger à moi-seule un plat de ce "farci poitevin" ! Je l'aime cuite, avec l'oeuf, le chevreau (comme lors de ces dernières Pâques), d'autres viandes blanches, le poisson (le saumon façon Troisgros..) mais également crue : j'adore chiper des feuilles dans le potager de mon père qui en a plusieurs mètres carrés (ou le mien si les limaces ne les ont pas mangées avant moi !). C'est une acidité agréable à cru qui peut aisément se tranformer en émulsion à l'huile d'olive ou en pesto, à la pistache par exemple... Mais cette acidité peut aussi rehausser un dessert fruité, c'est ce que j'ai tenté ici avec une déclinaison autour de l'huile d'olive : sur une tarte fine caramélisée reposent des fraises marinées à l'huile d'olive vanillée, soulignée d'une émulsion d'oseille à l'huile d'olive, légèrement sucrée au sirop d'agave. Les trois saveurs sont bien marquées, bien présentes : la douceur fruitée de la fraise, la verdeur de l'huile d'olive (ici fruité mûr très local...) et l'acidité-sucrée de l'oseille. Agréable équilibre, et des couleurs qui éclatent dans l'assiette (même si les photos prises tard le soir ne rendent pas hommage : dans le Sud, mieux vaut photographier avant midi ; après, trop de lumière tue la lumière et le soleil descendant n'est pas des plus favorables). Je propose cette recette au jeu des recettes sucrées à l'huile d'olive initié par Carole et hébergé cette fois-ci sur le site de Yummy ! J'avais beaucoup aimé aussi cette autre déclinaison autour de l'huile d'olive...tartefinefraisehuileoliveoseille.jpg

Ingrédients

- pâte feuilletée

- QS huile d'olive

- QS sucre glace

- 15/20 fraises environ (selon la taille)

- 4 cuillères à soupe d'huile d'olive vanillée (huile infusée avec une demi gousse de vanille)

pour l'émulsion d'oseille

- 30 grammes d'oseille fraîche (+ pousses pour le service)

- 30 grammes d'huile d'olive nature

- 10 grammes de sirop d'agave(à ajuster selon votre goût)

Préparation

Couper les fraises, mélanger avec l'huile d'olive à la vanille et réserver au frais 1 heure minimum (2 heures idéalement).

Abaisser la pâte feuilletée à la forme souhaitée (ici carrés), cuire à 190°C entre 2 plaques environ 15/20 minutes. Puis badigeonner d'huile d'olive, poudrer de sucre et laisser à 220°C quelques minutes, le temps de caraméliser.

Mixer l'oseille avec l'huile d'olive et le sirop d'agave.

Dresser les fraises sur le feuilletage caramélisé, comme une tarte fine. Ajouter l'émulsion d'oseille et déguster !tartefinefraisehuileoliveoseille2.jpg

Partager cet article

Repost0
13 avril 2011 3 13 /04 /avril /2011 06:02

C'est un ratage relatif qui se trouve à l'origine de ce cake moelleux à la saveur subtile : j'ai tenté une chantilly à base de lait de coco et de thé matcha mais la couleur était tellement vilaine que j'ai décidé de recyclé le duo lait de coco/matcha dans un cake. Bien m'en a pris, j'ai beaucoup aimé cette saveur délicate au goût de reviens-y ! Je n'avais pas rajouté de thé vert pensant que les filles auraint du mal avec une saveur plus soutenue, mais si ça ne tenait qu'à moi, j'en mettrais un peu plus... A vous de choisir !

Le matcha est un produit que j'aime assez utiliser, comme dans ce dessert abricoté sur shortbread matcha ou dans une pâte à crumble, mais que je n'ai pas testé version salée. A suivre...cakelaitcocomatcha.jpg

Ingrédients

- 180 grammes de farine

- 70 grammes de fécule de maïs

- 1/2 sachet de poudre à lever

- 3 oeufs

- 150 grammes de sucre blond

- 80 grammes de beurre mou

- 25 cl de lait de coco

- 1 cuillère à café de thé matcha (à refaire, j'en mettrais 1 cuilllère à soupe !)

Préparation

Fouetter le beurre et le sucre, ajouter les oeufs, puis le lait de coco. Incorporer les poudres, bien mélanger.

Verser dans un moule à cake beurré et fariné.

Enfourner à 180°C un quart d'heure puis terminer la cuisson à 150/160°C environ 40 minutes, jusqu'à ce qu'une lame sorte sèche du cake. Démouler encore tiède et laisser refroidir.cakelaitcocomatcha2.jpg

 

Partager cet article

Repost0
2 avril 2011 6 02 /04 /avril /2011 06:20

C'était l'anniversaire de Melle E, 8 ans, des goûts (presque) d'adultes, et si je veux bien me lâcher sur des gâteaux 3D très beaux mais saturés en sucre, comme celui-ci ou cet autre, le repas d'anniversaire familial est supposé plaire à tout le monde ! Aussi avons nous savouré une daube de sanglier aux carottes et pommes de terre ainsi qu'une purée de céleri-rave, suivi d'un gâteau d'anniversaire "d'adulte", chocolaté mais customisé pour plaire à la demoiselle. Celle-ci étant une amoureuse de danse classique (et elle-même ballerine en herbe), le gâteau devait avoir un lien avec ce thème de prédilection. Nous avions intialement opté pour un brownie puis je lui ai proposé un quatre-quart cacaoté. Ma proposition ayant convenu, j'ai donc préparé un quatre-quart au cacao, pépites de chocolat et fleur de sel. Un délice seul ou couvert d'une sauce au chocolat au lait juste poudré de fleur de sel craquant.

Vous pouvez encore, le décorer pour un anniversaire, donc ! Pour suivre la  "customisation" pour une petite danseuse, suivez le lien !quatrequartcacaoselsaucechoclait.jpg

Ingrédients
- 4 petits oeufs (160 grammes pesés)
- 160 grammes de beurre (60g de demi-sel, 100g de beurre doux)
- 145 grammes de sucre blond (bio)
- 100 grammes de farine

- 10 grammes de cacao

- 50 grammes de fécule de maïs
- 1 sachet de levure
- 40 grammes de chocolat noir

- 40 grammes de chocolat au lait

- environ 5 grammes de fleur de sel

Préparation
Peser les oeufs et peser le même poids de beurre demi-sel+doux. Faire fondre le beurre et laisser refroidir.
Fouetter les oeufs avec le sucre, ajouter farine, levure, cacao et fécule, bien amalgamer. Ajouter le beurre fondu et mélanger. Ajouter environ 3 grammes de fleur de sel.
Verser dans un moule carré beurré, ajouter les pépites ou éclats de chocolat, lisser et parsemer de fleur de sel.
Enfourner environ 35 minutes à 180°C puis 15 minutes à 160°C. Démouler idéalement tiède. quatrequartannivchaussonsdanse.jpg

Partager cet article

Repost0
30 mars 2011 3 30 /03 /mars /2011 05:50

La semaine est dense mais la boîte à biscuit était vide, il était urgent de la remplir ! Je l'ai fait avec des sablés tout simples à la double saveur de citron et noisette... Parfait pour tea-time, le goûter des filles ou le petit déjeuner de leur père (mais à ce rythme-là il faudra vite en refaire !). Dans un autre genre, je vous recommande ces macarons noisette-citron... 

Ingrédients

- 120 grammes de beurre doux

- 80 grammes de sucre

- 1 jaune d'oeuf

- 100 grammes de farine

- 40 grammes de poudre de noisette

- zeste d'1 citron jaune (de Sicile)

Préparation

Fouetter beurre pommade et sucre, ajouter le jaune d'oeuf et incorporer la poudre de noisette et la farine, puis le zeste de citron. Former des boules, les aplatir un peu et enfourner 12-15 minutes environ à 180°C. Laisser refroidir sur une grille.sablenoisettecitron2.jpg

Partager cet article

Repost0
23 mars 2011 3 23 /03 /mars /2011 06:21

Après le moelleux aux noisettes de Philippe Conticini, voici une gourmandise sophistiquée et très citronnée, qui utilise cette précédente recette. Les deux sont tirées du livre Sensations, et c'est ici que j'ai trouvé les différents éléments de la recette de la tarte au citron et aux noisettes ; Philippe Conticini assemble sur fonds de pâte sucrée, un biscuit moelleux aux noisettes couvert d'un confit de citron à l'estragon (mais on peu le faire aussi au basilic, au thym...). Puis vient une sublime crème au citron et une onctueuse meringue italienne, comme un nuage ! Un peu long à réaliser mais rien de vraiment compliqué... Pour amateur d'acidité et du mariage citron/noisette ! Si vous voulez faire plus simple, c'est-à-dire juste pâte sucré+crème au citron+meringue, je vous recommande ces deux dernières, vraiment excellentes, pour ne pas dire excepetionnelles !

Je m'absente deux jours, je rejoins Mamina et Gwen à Clermont-Ferrand où, à la suite du concours "fourme d'Ambert", un programme gourmand nous attend : rencontre de producteurs et de chefs d'Auvergne, dégustation... Nous aurons pas mal de choses à vous raconter. A vendredi ! En attendant, je vous souhaite un bon mercredi, bien citronné ! Et je vous laisse avec de jolis accords gourmands pour les 3 jours à venir sur Saveur Passion.

tartecitronnoisetteconticini1.jpg

pour le confit de citron à l'estragon

- 75 grammes de sucre
- jus de 3 citrons
- zestes de 5 beaux citrons
- 1 cuillère à café d'estragon

pour la crème au citron

- 1/2 feuille de gélatine 
- 135 grammes de sucre semoule
- jus de 2 citrons (environ 100g)
- 10 grammes de zestes de citrons
- 3 oeufs
- 85 grammes de beurre 

pour le biscuit noisette voir ici

pour la meringue italienne

- 3 blancs d’œufs (environ 100g)
- 145 grammes de sucre semoule
- 50 grammes d'eau

pour la pâte sucrée (celle de Christophe Michalak)
- 95 grammes de farine
- 10 grammes de fécule de pommes de terre (ici de maïs)
- 45 grammes de sucre glace
- 65 grammes de beurre
- 17,5 grammes de poudre d'amandes
- 1/2 pincée de sel fin
- 1/2 oeuf

 

tartecitronnoisetteconticini.jpg

 

Préparation

Blanchir les zestes trois fois.
Dans une casserole, cuire le jus de citrons, les zestes et le sucre à feu moyen quelques dizaines de minutes. Lorsque le jus a assez réduit (il doit rester quelques cuillères à soupe), incorporer l’estragon à chaud, et mixer.

Pour la pâte, tamiser la farine, la fécule et le sucre glace. Couper le beurre en dés et le travailler à la main. Ajouter l'oeuf. Lorsque tous les ingrédients sont mélangés, mettre en boule, filmer et stocker au minimum 1 heure au réfrigérateur avant utilisation.

Étaler la pâte sucrée sur 5mm et cuire à blanc 20 minutes à 170°C.

Pour la crème au citron, faire chauffer le sucre, le jus de citron et le zeste à feu moyen (sans atteindre l’ébullition).
Fouetter les œufs avec le sucre dans un cul-de-poule jusqu’à ce que le mélange blanchisse et que le sucre soit dissous. Ajouter le jus de citron sucré chaud, mélanger, et reverser dans une casserole.
Porter la crème à ébullition pendant 2 à 3 minutes sans jamais cesser de remuer. Hors du feu, passer la crème au citron au chinois.
Incorporer la gélatine préalablement ramollie dans l'eau froide puis le beurre froid en dés. Fouetter énergiquement. Mixer avec un mixer plongeant pour que la crème épaississe (par dispersion des bulles de matières grasses, comme pour une mayonnaise). Filmer au contact et réserver 2 heures au réfrigérateur.
Tapisser le fond de la tarte avec une cuillerée de crème au citron pour coller le biscuit (pas fait).
Découper le biscuit aux noisettes avec un diamètre légèrement inférieur à celui du moule ur 5mm d’épaisseur.
Déposer le biscuit sur le fond de tarte, puis tapisser avec le confit de citron. Ajouter le restant de crème au citron jusqu’au bord de la tarte.
Préparer la meringue italienne : faire chauffer l’eau et le sucre dans une casserole jusqu’à 118°C. Quand le sirop atteint 113°C, commencer à battre les blancs d’œufs en neige à vitesse moyenne.
Dès que le sirop atteint 118°C, sortir du feu, et verser en filet sur les blancs (qui doivent encore être mousseux, pas fermes) en continuant à fouetter. Puis, serrer les blancs.
Battre jusqu’à tiédissement, jusqu’à ce que la meringue soit souple et luisante et forme un "bec".
Verser la meringue au centre de la tarte, puis étaler en forme de dôme. Passer quelques secondes sous le grill en surveillant !tartecitronnoisetteconticini2.jpg

Partager cet article

Repost0
18 mars 2011 5 18 /03 /mars /2011 06:33

Après le fromage ET dessert d'hier, voici une vraie douceur moelleuse et parfumée pour le goûter (ou un dessert sophistiqué). Ce biscuit à la noisette est signé Philippe Conticini (adapté avec les moyens du bord...). Vraiment exquis ! Il pourrait bien vite devenir un grand classique gourmand aux côtés du flan pâtissier crémeux ou du quatre-quart bien beurré...

gateaunoisetteconticini.jpg

Ingrédients

- 130 grammes noisettes entières (ici poudre de noisette bio)
- 110+20 grammes de cassonade
- 30 grammes de sucre glace
- 1 pincée de sel fin
- 1/2 gousse de vanille (ici 1/2 cuillère à café d'arôme naturel)
- 120 grammes de beurre
- 60 grammes de farine (de type 45, ici T65)
- 1 cuillère à café rase de poudre à lever
- 5 blancs d’œufs
- 2 jaunes d’œufs 2

Préparation

Pour le biscuit aux noisettes, placer les noisettes sur une plaque recouverte de papier sulfurisé à 140°C pendant 15 minutes puis mixer dans un robot pour obtenir une poudre fine*.
Dans une casserole, cuire le beurre "noisette".
Monter 4 blancs en neige en incorporant 20 grammes de cassonade en gardant une texture souple.
Dans un robot, mélanger le reste de la cassonade, le sucre glace, la poudre de noisettes, le sel, et les graines de la gousse de vanille (ou l'arôme naturel). Ajouter les jaunes et le blanc restant et mélanger à vitesse moyenne quelques minutes. Ajouter le beurre puis incorporer la poudre à lever et la farine tamisée. Incorporer enfin les blancs mousseux. Mélanger pour obtenir une pâte souple.
Verser dans un moule beurré (ici en forme de coeur, sur 4cm de hauteur environ), et enfourner à 160°C pendant 20/25 minutes. Le biscuit doit rester moelleux, surveille la fin de cuisson.

*j'ai utilisé de la poudre de noisette... gateaunoisetteconticini2

Partager cet article

Repost0

Article ? Recette ?