Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Conseil culinaire et
Accords mets-vins


Atelier enfants et adultes 

 

Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

Blog de cuisine pour enfants
Trois petits tours et cuisinons !


PARTENARIAT 
Maison d'hôte les Santolines 

 

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer
 
twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg

PANEM ET CIRCENSES !

Jeux glou et miam
de la blogosphère
 

Jeux à retrouver ici

7 février 2007 3 07 /02 /février /2007 13:13
















Voilà pourquoi la salade de ce midi se devait d'être légère !
Le cheesecake avait pour objectif d'avaler premièrement 4 petits suisses à la date de conservation un peu dépassée, deuxièmement une banane trop mûre (bébé malade, moins d'appétit, du coup plus de restes que d'ordinaire) ! La touche chocolatée est pure gourmandise de ma part !
NB c'est un petit cheesecake, pour un gâteau de taille normale, doubler les proportions...

Ingrédients
- 100 grammes de biscuits type petit beurre
- 65 grammes de beurre fondu
- 4 petits suisses, complétés par 80 grammes de fromage blanc (soit 300 grammes en tout)
- 1 banane bien mûre
- 2 cuillères à soupe de sucre roux
- 2 oeufs
- quelques carreaux de chocolat (ou quelques cuillères de Granotine)

Préparation
Mélanger les biscuits réduits en miettes avec le beurre fondu, tapisser un moule à fond détachable pour faciliter le démoulage, mettre quelques minutes au frais.
Mélanger les petits suisses et le fromage blanc avec les oeufs, la banane et le sucre. Mettre cet appareil dans le "fond de tarte", ajouter des morceaux de chocolat et cuire à 190° pendant 45 à 50 minutes. Démouler et servir tiède. Le cheesecake peut aussi se manger très frais...

Partager cet article

Repost 0
Published by Nathalie Merceron - dans Recettes - Plaisirs sucrés
commenter cet article
5 février 2007 1 05 /02 /février /2007 07:02
Tout avait (mal) commencé il y a plusieurs jours quand j'ai voulu faire des bonbons gélifiés à l'orange sanguine et au sésame (genre nougat chinois acidulé). J'ai même tenté deux versions, une, cuisson traditionnelle longue jusqu'à obtention d'une pâte de fruit, l'autre plus courte mais à base d'agar-agar, qui auraient donc du gélifier très vite. Bon décidément, je ne suis pas douée et j'ai manqué les deux ! Si d'aventure quelqu'un(e) voulait bien tenter le truc... Mon résultat était très bon mais mou : impossible d'en faire des sucettes, "cela" glissait le long du bâton !

Qu'allais-je faire de ces pâtes de fruits ratées ? Plus dense que de la confiture, avec le sésame c'était bon en confiserie mais quant à l'étaler sur du pain ou de la brioche...
Que faire avec ce qui ressemble le plus à une confiture ? Biscuit roulé ? Non ! Des petits biscuits à la confiture ? Pourquoi pas ? Mais le plus évident pour moi fut de réaliser une tarte à la confiture. Restait à trouver quel genre... Une Linzer Torte (tarte de Linz, d'origine autrichienne, composé d'une pâte sablée à base de poudre d'amande, de noix ou de noisette) à la confiture d'orange et au sésame ! Oui cela pouvait être pas mal. Une astucieuse façon de rattraper ma dé-confiture !

Ingrédients
- 150 grammes de farine
- 100 grammes de poudre d'amande
- 100 grammes de poudre de noisette
- 100 grammes de sucre
-
150 grammes de beurre
- 2 cuillères à café de cannelle
- 1 jaune d'oeuf
- 200 grammes de "confiture"
-
1 pincée de sel


Préparation
Mélanger la farine, les poudres de noisette et d'amande, le sel, le sucre et la cannelle ; faire un puits et y mettre le jaune d'oeuf et le beurre en morceaux. Travailler rapidement pour obtenir une pâte souple.  Prendre les deux tiers de la pâte et foncer un moule beurré. Etaler et lisser la confiture. Ajouter des bandes de pâte pour "quadriller" la tarte. Enfourner à four moyen 30 minutes environ.
Cette "Linzer Torte" peut se déguster tiède ou froide...

Partager cet article

Repost 0
Published by Nathalie Merceron - dans Recettes - Plaisirs sucrés
commenter cet article
2 février 2007 5 02 /02 /février /2007 12:48
"Vous avez de la pâte ? Vous avez du suc ?
Alors, avec la pâte, vous faites une crêpe et vous mettez du suc' dessus !"



Il y avait longtemps qu'on avait pas dit cette réplique tirée des Bronzés font du ski (1 an, en fait ! Jour pour jour !!). C'est déespérant mais à chaque fois c'est la même chose, sorti du sucre et du nutella, point de salut. Encore que cette année, ce n'était pas du nutella !

Alors quitte à sacrifier aux désirs simplistes de ces demoiselles et du Sieur épousé, autant faire des trucs un peu rigolos du genre petis bateaux et coeur ou encore le papillon (un peu râté, il faut bien l'avouer !).

                                                                                  



Mais bon la vraie recette c'est celle-là : une crêpe inspirée de la tarte aux blettes, une tarte sucrée qui mélange vert de blettes (ou bettes ; un alibi pour en manger...), pommes, sucre roux et diverses petites gourmandises que voici en détail ::

Ingrédients de la garniture
- 2 belles feuilles de blettes cuites à la vapeur
- 2 pommes cuites en compote
- 2 cuillères à soupe de crème fraîche
- 2 cuillères à soupe de raisins secs macérés dans du rhum ou du thé (pour une version non alcoolisée)
- 2 cuillères à soupe de pignons
- 1 cuillère à café de cannelle

Préparation
Mélanger cette farce et la faire tiédir. En garnir les crêpes et déguster tiède-chaud (et oui pour les minettes, on a instauré cette nomenclature "chaud", "tiède-chaud", "tiède-froid", "froid").
Je vous préviens de suite, pour être tout à fait honnête avec vous, ce n'est pas très beau (d'aucun dirait pas très ragoûtant mais c'est plutôt bon) ; on peut le présenter en aumonières pour dissimuler l'aspect gloubiboulguesque...

Partager cet article

Repost 0
Published by Nathalie Merceron - dans Recettes - Plaisirs sucrés
commenter cet article
31 janvier 2007 3 31 /01 /janvier /2007 13:10


Bon, je me lance ! Car c'est rigolo ce "concours orange/petites graines" lancé par ô délices, cela permet de voir ce dont on est capable (ou pas ! Il y a eu quelques ratés autour d'un bonbon gélifié enrobé de sésame : super bon mais pas gélifié du tout, à croire qu'à force de cuire des confitures, je suis infichue de fabriquer des pâtes de fruits, sauf la pâte de coing).

Evidemment, je suis loin d'être aussi douée que nombre d'entre vous (c'est terriblement frustrant d'avoir de l'imagination en cuisine mais ni le matériel adéquat ni le tour d emain magique et la facilité de certaines...), je connais mes limites mais il est bon parfois de les "forcer"...

Bref, après ce bug navrant, nouvel essai, plus à ma portée : une soupe d'oranges c'est facile à préparer et néanmoins exquis ! Accompagné d'un gressin sucré au sésame ce sera encore meilleur !
"Trempe ton pain, trempe ton pain dans la soupe" dit la chanson. Là, ce sera l'affaire du gressin !

Ingrédients (pour 2 ou 3 "soupes")
- 1 orange à jus
- 1 orange charnue type navel
- 1 orange sanguine
- 1 cuillère à soupe de miel (d'oranger ou à défaut, de lavande)
- 1 demi cuillère à café de 4 épices
- 1 demi cuillère à café de cannelle en poudre
- 1 pincée de clou de girofle
et pour décorer, quelques fleurs de macis

pour les gressins (NB j'ai utilisé la moitié de la pâte, j'ai congelé le reste)
- 260 grammes de farine
- 100 grammes de sucre
- 15 grammes de levure de boulanger
- 130 ml d'eau
- 30 ml d'huile d'olive + 1 ou 2 cuillère à soupe
- 4 cuillères à soupe de sésame

Préparation
Confectionner les gressins : mélanger la levure à un peu d'eau tiède, puis ajouter la farine, le sucre, l'eau et l'huile. Mélanger, façonner un rectangle d'environ 20cmx10 cm, badigeonner d'huile d'olive et laisser reposer (elle a gonflé durant 2 heures). Couper la pâte en deux rectangles d'environ 10x7 et couper dans un de ces rectangles, 12 gressins d'1 cm de large. Allonger chaque gressin de sorte qu'ils mesurent 30 cm de long environ. Les rouler dans le sésame et badigeonner d'huile, puis laisser à nouveau 10 minutes avant d'enfourner.

Faire cuire 30 minutes à 200 °C, puis laisser sécher 10 à 15 minutes pour atteindre le croustillant recherché du gressin.
Laisser refroidir les gressins.





Presser l'orange à jus. Peler à vif (si possible) les deux autres fruits, les couper en fins morceaux. Mettre les oranges et le jus dans une casserole, ajouter le miel et les épices, mélanger et faire tiédir,
décorer de fleurs de macis et d'une rondelle d'orange sanguine et servir avec un ou deux gressins.

Partager cet article

Repost 0
Published by Nathalie Merceron - dans Recettes - Plaisirs sucrés
commenter cet article
21 janvier 2007 7 21 /01 /janvier /2007 13:57
Ici, personne n'aime manger les "tiges" du fenouil, elles sont toujours un peu dures, ligneuses... Du coup, pourquoi ne pas les confire ? Visuellement cela rappelle l'angélique, en plus clair, et en bouche, cette alliance anisée/sucrée... Un délice !

Avec quoi déguster ces branches de fenouil confites ? On peut les enrober de chocolat, à l'instar des orangettes, elles peuvent accompagner un dessert cacaoté et rehausser toute autre gourmandise vanillée ou anisée. Alors, pourquoi ne pas en décorer un riz au lait à la badiane ?


Ingrédients du riz au lait

- 50 grammes de riz
- 25 cl de lait
-
1 jaune d'oeuf
- 10 g de beurre
- 3 grosses "tiges" de fenouil

- 50 g de sucre
-
10 graines de badiane* moulues

Préparation

Détailler les tiges de fenouil en batonnets, les blanchir dans l'eau bouillante environ 10 minutes et les confire dans leur poids en eau ainsi qu'en sucre cristallisé pendant environ 20 à 30 minutes. Une fois tendres et bien enrobées de sucre, déposer sur une grille (à défaut du papier sulfurisé peut faire l'affaire...) et laisser refroidir. Stocker dans une boîte hermétique.
Mettre le riz dans l'eau froide, faire bouillir et laisser cuire environ 10 minutes après reprise de l'ébullition.
Porter le lait à ébullition avec la badiane, couper le feu et laisser infuser. Passer le lait et remettre sur feu moyen avec le riz durant 20 à 30 minutes. Les grains doivent être bien cuits mais rester entiers.
Mélanger le jaune d'oeuf et 25 grammes de sucre, incorporer au riz et ajouter le beurre. Laisser refroidir et conserver au réfrigérateur. Au moment du service, ajouter un peu de lait pour décoller les grains de riz.

*anis étoilé


Partager cet article

Repost 0
Published by Nathalie Merceron - dans Recettes - Plaisirs sucrés
commenter cet article
16 janvier 2007 2 16 /01 /janvier /2007 08:35
Un dessert autant qu'un goûter, c'est la présentation qui change...

Ingrédients 

- 1 tranche de brioche d'1 cm par personne
- 100 ml de lait
-
1 oeuf
- 20 g de beurre
- 2 pommes
- 125 cl de lait

- 50 g de sucre
- cannelle en poudre
2 cuillères à soupe de crème fraîche

Préparation

Faire chauffer le lait avec la cannelle et vingt grammes de sucre, laisser refroidir. Ajouter à l'oeuf battu et mettre de côté. Poêler des quartiers de pomme ou les préparer en compote en ajoutant de la cannelle puis laisser tiédir. Préparer un caramel avec 30 grammes de sucre. Quand le caramel est à point, ajouter la crème fraîche. Tremper les tranches de brioche dans le mélange lait/oeuf/cannelle et les poêler dans un mélanger beurre/huile (de pépins de raisin, sans odeur). Dresser la compote et le pain perdu de brioche, arroser de la sauce au caramel, décorer de noix caramélisées.

Partager cet article

Repost 0
Published by Nathalie Merceron - dans Recettes - Plaisirs sucrés
commenter cet article
28 décembre 2006 4 28 /12 /décembre /2006 15:27

Il s'agit d'une recette découverte dans le vieux cahier de recettes de ma tante Jeanne. Je l'ai servie avec une crème anglaise parfumée à la cardamome qui accompagne merveilleusement les saveurs cacaotées...

Ingrédients de la marquise

- 250 g de chocolat
- 100 g de sucre
- 175 g de beurre
- 4 oeufs

Préparation

Faire fondre le chocolat au bain marie. Laisser tiédir et ajouter le beurre, le sucre et les jaunes d'oeufs. Battre les blancs et neige ferme et incorporer rapidement. Couvrir un moule (à cake, à charlotte...) de papier sulfurisé, y verser la préparation et laisser prendre au réfrigérateur jusqu'au lendemain. Démouler et servir frais, accompagné de crème anglaise.

Ingrédients de la crème anglaise à la cardamome

 - 50 cl de lait
- 100 g de sucre
- 4 garines de cardamome
- 6 jaunes d'oeuf

Préparation

Faire bouillir le lait avec les graines de cardamome ouvertes ; à ébullition, couper et laisser infuser 10 minutes. Fouetter les jaunes avec le sucre et verser progressivement un tiers du lait et battre le mélange. Une mousse doit alors se former à la surface. Transvaser dans la casserole et cuire à feux doux, en continuant de mélanger à la spatule et surtout, sans laisser bouillir ! Dès que la mousse disparaît, contrôler la texture de la crème : lorsqu'elle nappe la cuillère, c'est prêt... Passer la crème dans une passoire fine et laisser refroidir.

NB : la crème anglaise peut se préparer à l'avance (24 voire 48 heures) sans perdre ses qualités gustatives. 


Partager cet article

Repost 0
Published by Nathalie Merceron - dans Recettes - Plaisirs sucrés
commenter cet article
21 décembre 2006 4 21 /12 /décembre /2006 09:22

L'an dernier j'étais enceinte, cette année, j'allaite encore... Du coup le glögg est trop fort pour moi et les enfants ne peuvent en profiter. Alors, j'ai imaginé une version "solide", en réalité un gâteau au miel, aux épices et aux fruits secs...

Ingrédients

- 150 g de beurre
- 120 g de sucre brun 
- 180 g de miel de châtaignier liquide
- 200 g de farine 
- 1 pincée de sel et 1 pincée de bicarbonate

- 1/4 de sachet de levure chimique
- 1/2 cuillère à café de gingembre en poudre
- 1 cuillère à café de cannelle en poudre
- 1/2 cuillère à café de cardamome en poudre
- 1/2 cuillère à café de clous de girofle en poudre
- 2 oeufs
- 150 grammes de raisins secs et d'amandes hachées*
*on peut aussi ajouter à volonté des figues sèches, des noix, des abricots secs...

Préparation

Préchauffez le four à thermostat 6 (180°C).
Mettre le beurre, le sucre et le miel dans une casserole, ajouter une cuillère à soupe d'eau et laisser fondre à feu doux.


Mélanger dans un saladier la farine, le sel, la levure, les épices et les fruits secs. Ajouter le mélange au miel quand ce dernier est refroidi. Incorporer les oeufs, mélanger et verser dans un moule beurré.
Mettre au four environ 45 minutes.Laisser refroidir quelques minutes avant de démouler. Accompagner de thé, de café ou pourquoi pas, de cidre...

Partager cet article

Repost 0
Published by Nathalie Merceron - dans Recettes - Plaisirs sucrés
commenter cet article
13 décembre 2006 3 13 /12 /décembre /2006 13:12

Fêtes de fin d’année oblige, voici une recette fondante et toute simple : les truffes au chocolat. Pour leur confection, deux écoles s’affrontent : les partisans des truffes au beurre, ceux qui leur préfèrent les truffes à la crème fraîche. Il existe également des recettes qui mélangent ces deux ingrédients de base. On peut les parfumer à volonté (au café, au whisky, au praliné, à la menthe…), nous avons opté pour une recette de truffes à la framboise…

Ingrédients

125 grammes de chocolat
75 grammes de beurre
1 jaune d’œuf
2 cuillères à soupe de sucre glace
1 cuillère à soupe de liqueur de framboise
2 cuillères à soupe de framboises réduites en purée
3 cuillères à soupe de cacao en poudre


Préparation

Faire fondre le chocolat. Ajouter le beurre coupé en morceaux et incorporer le jaune d’œuf. Remuer sans arrêt et ajouter le sucre glace. Y mêler la liqueur et la purée de framboise.
Placer au réfrigérateur quelques heures, puis façonner cette pâte de truffes pour en obtenir environ 20. Rouler dans le cacao et servir. Ces truffes peuvent se conserver 5 à 6 jours au réfrigérateur.

Partager cet article

Repost 0
Published by Nathalie Merceron - dans Recettes - Plaisirs sucrés
commenter cet article

Article ? Recette ?