Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Conseil culinaire et
Accords mets-vins


Atelier enfants et adultes 

 

Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

Blog de cuisine pour enfants
Trois petits tours et cuisinons !


PARTENARIAT 
Maison d'hôte les Santolines 

 

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer
 
twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg

PANEM ET CIRCENSES !

Jeux glou et miam
de la blogosphère
 

Jeux à retrouver ici

19 novembre 2015 4 19 /11 /novembre /2015 06:58

Nouvelle édition de la Fête du Miel au Naturoptère, à Sérignant du Comtat (Vaucluse), les 27 et 28 novembre 2015. Comme chaque année, entourée d'amis apiculteurs, l'équipe du musée sérignanais vous proposera pour cet événement familial divers ateliers pour petite et grands, causerie, conférence autour des abeilles et du miel. Comme l'an passé, j'aurai le plaisir d'y animer deux ateliers de cuisine (14h30-15h30 et 16h-17h) à base de cet ingrédient précieux qu'est le miel. Et universel ! Cette année, le thème sera donc le "miel voyageur", trois recettes d'Asie et d'Afrique pour voyager le temps d'un atelier gourmand !
NB chaque atelier est limité à 10 personnes, adultes/enfants (à partir de 7 ans), sur réservation au 04 90 30 33 20 (tarif 18€/personne).

Fête du miel au Naturoptère (Sérignan-84) : si vous veniez cuisiner le miel ?

Voici le programme intégral de la Fête du Miel :

vendredi 27 novembre, à 20h : projection du documentaire "entre miel et terre" par Sylvère Petit :
Ils avaient vingt ans. Ils voulaient "vivre autrement", vivre loin de la folie des hommes, vivre en harmonie avec la nature. Pour cela, Sam, Manu, Florent et Thimothée avaient choisi l'apiculture. Dix ans plus tard, ils sont apiculteurs. Dix ans plus tard, ils composent avec les contraintes économiques, familiales, font face à la mortalité toujours plus grande des abeilles, et, déjà, sans le savoir, inventent une nouvelle ruralité...
 
samedi 28 novembre :
- de 14h à 17h : mini-animations gratuites "un jardin pour les abeilles"
- 14h à 15h30 et 16h30 à 17h : rencontre avec Hélène Le Du, qui présentera son travail artistique autour des champignons : "hommage à Jean-Henri Fabre, mycologue".
- de 14h30 à 19h : marché gourmand de producteurs locaux (accès gratuit)
 - 14h30-15h30 et 16h-17h : atelier de cuisine "autour du miel" avec Nathalie Merceron. Tarif unique : 18€/personne
 - 15h30 à 16h30 : projection d'un documentaire, suivie d'un goûter offert. Places limitées : réservation au 04.90.30.33.20
 - 17h30-18h30 : visite guidée des expositions du Naturoptère (accès gratuit). 
 - 20h : table ronde "démarrer sa ruche". Entrée offerte, sur réservation au 04 90 30 33 20
L’entrée aux expositions sera exceptionnellement au tarif réduit pour toutes et tous !
Possibilité de restauration sur place, le soir, grâce au camion-restaurant Cuis'in truck.
Manifestation organisée en partenariat avec les Compagnons de l'Harmas et du Naturoptère et avec France Bleu Vaucluse

 
Fête du miel au Naturoptère (Sérignan-84) : si vous veniez cuisiner le miel ?

Partager cet article

Repost 0
25 août 2015 2 25 /08 /août /2015 16:17

Ceux qui fréquentent et lisent assidûment ce blog connaissent déjà cette table, propriété d'une famille de vignerons, les Perrin, nom fameux de Châteauneuf-du-Pape (Beaucastel, c'est eux), entre autres (les Perrin sont présents dans diverses appellations de la région Rhône sud).

La famille Perrin installée également à Gigondas avec le domaine du Clos des Tourelles a racheté il y a 6 ans l'Oustalet aujourd'hui sous la direction du talentueux chef Laurent Deconinck, passé chez Pascal Barbot à l'Astrance et chef exécutif de la famille Perrin. Il préside aujourd'hui à l'excellence de cet établissement qui offre par ailleurs des chambres, un bar à vin et une cave, où l'on trouve notamment les vins dégustés à l'Oustalet. Pour ceux qui souhaiteraient relire les précédents reportages, cliquez ici et , ou encore là... Attention, au vu de la qualité de cette table et du taux de satisfaction de ses clients, je vous recommande vivement de réserver ! La cuisine y est fine, élégante, juste et toujours fort bien exécutée avec ce petit supplément d'âme et d'émotion qui fait d'une bonne table une grande table. Rien à voir ici avec la taille du restaurant, le nombre de personnes en brigade ou en salle, ou même le nombre d'étoiles. Car celui-ci n'en possède bizarrement aucune alors qu'il en mériterait bien une...
Une des particularités de l'Oustalet est de proposer un menu avec accords mets-vins, proposés au verre, avec des accords toujours bien réussis. L'un des points forts de Laurent Deconinck, bien entendu. 
NB pour le menu accords mets-vins indiqué sur le site internet, celui-ci est donné à titre indicatif, les verres de vin proposés au restaurant pouvant changer selon les jours, mais l'accord sera toujours réussi !

Démarrons avec quelques gressins et caramel d'huile d'olive, parmesan 24 mois et pain à l'huile d'olive, celle de la famille Perrin. Des petites choses agréables que l'on a plaisir à retrouver... Puis l'
amuse bouche, cappuccino à la truffe d'été, belle finesse, même les filles se régalent !
 

L'été à l'Oustalet, très belle table à Gigondas

L'entrée, ravioles de truffe d'été au jus de céleri, est servie avec un Saint Joseph blanc 2011 "Mairlant" de François Villard. Ravioles légèrement grillées et croustilantes, tronçons de céleri et ris de veau fondant, quelques pétales de truffe d'été, sur lesquels on verse en salle le jus parfumé, comme un bouillon... Le mets est d'une grande subtilité, complexité et pureté à la fois, sapidité et longueur en bouche... La truffe d'été est goûteuse, craquante et généreuse ! Très bel accord avec le vin qui sert le plat sans être écrasé.

L'été à l'Oustalet, très belle table à Gigondas

Le plat de poisson était une daurade rôtie aux petits violets et olives taggiasche, accompagnée d'un Vacqueyras blanc 2013 "Vieilles Vignes" du Clos des Cazeaux. Là encore belle harmonie entre mets et vin, la concentration du vin, ses notes grillées se marient avec l'olive, tandis que les notes anisées soulignent l'artichaut. Le plat est savoureux, d'une grande élégance.

L'été à l'Oustalet, très belle table à Gigondas

Pour la grande, une pièce de veau rôtie aux herbes fraîches, quelques légumes craquants au beurre de sarriette. La petite dégustera également du veau, avec des petits légumes et une purée de pomme de terre violette. Cuissons parfaites, légumes goûteux, un "plus" pour ces demoiselles : la purée de pomme de terre violette...

L'été à l'Oustalet, très belle table à Gigondas

Le cochon-Bellota aux noisettes, avec un Châteauneuf-du-Pape rouge 2011 du Mas Saint Louis (évoqué ici après dégustation lors des Printemps de Châteauneuf 2015) Plat d'anthologie que cette pièce de cochon parée de jambon cru Bellota de sa sauce aux noisettes sèches, servie avec des blettes chapeautée d'un nuage translucide de gras de cochon, l'ensemble est une pure gourmandise. La touche esthétique en plus, cette noisette fraîche entière dans sa coque apporte un supplément de goût et de craquant, j'ai adoré ce petit "plus". Bon accord avec le vin bien équilibré, mais j'aurais bien aimé goûté avec le Châteauneuf de la Barroche dont je suis fan...

L'été à l'Oustalet, très belle table à Gigondas

Les chèvres du Barroux de Monsieur Leroy-Berger en trois maturités - frais, crémeux, sec - avec un Bianco Gentile IGP Ile de Beauté blanc 2013 "D'E Croce" d'Yves Leccia, vin déjà dégusté au bar à vin de l'Oustalet, le Nez. Bon accord sur des chèvres fermiers hauts de gamme.

L'été à l'Oustalet, très belle table à Gigondas

Le dessert, pêche blanche en deux façons sous un sorbet au vert et moscato d'Asti 2014 du domaine Casarito. Dessert de cuisinier, remarquable en terme de textures et de parfums. Note de coriandre, la pêche travaillée fraîche en salade avec son sorbet au vert, traduisez aux herbes, et rôtie, avec une couche craquante très fine, légèrement caramélisée sans qu'on est l'impression d'un surdosage de sucre, millimétré ! Le moscato allie son fruit à celui de la pêche, les bulles apportent du peps à l'ensemble sans dénaturer le dessert, Très beau duo et superbe fin de repas !

L'été à l'Oustalet, très belle table à Gigondas

Fin, non, pas tout à fait...
Tout est l'avenant en terme de qualité, jusqu'aux mignardises, fines de saveurs et de textures, fraîchement préparées, la texture du macaron en témoigne 
: mini tartelette à la gelée d'agrume, macaron vanille, calisson et chou. Nous terminons en sirotant un vieux Rhum du Guatemala, Zacapa Centenarion Etiqueta negra 23 ans, aromatique et chaleureux, un peu plus alcoolisé que celui dégusté ici (NB il n'est plus produit ni vendu)

L'été à l'Oustalet, très belle table à Gigondas

L'Oustalet
Place du village
84190 Gigondas
Site Internet

Partager cet article

Repost 0
23 août 2015 7 23 /08 /août /2015 16:24

Le Vivier est une table étoilée joliment placée en bord de Sorgue, dans un environnement bucolique à peine troublé par le murmure de l'eau qui s'écoule en mini cascade... Des restaurants fréquentés en cette fin d'été, c'est le seul que nous ne connaissions pas encore. Très bon niveau, des moments d'émotion, des choix de vin judicieux que nous avons pris au verre en suivant le choix du sommelier.
L'amuse bouche est un cromesquis de brandade sur une mousseline de pomme de terre fumée, câpres, poudre de moutarde. Bien fait, agréable, rempli bien son office.

En bord de Sorgue, au Vivier...

Entrée et plat signature, le pressé de foie gras & anguille fumée, Pedro Ximénez. Foie gras d'excellente facture, superbe texture, accompagné d'un chutney aux pomme divin et d'une gelée au Jerez Pedro Ximénez bien vue avec le duo terre-mer, déplorons toutefois l'anguille fumée quasiment absente. 
Avec un Terre Siciliane blanc 2014  "SP68" d'Arianna-Occhipinti, fruité mais sec, finale saline et bon accord avec le foie gras, dont la faiblesse est le manque flagrant d'anguille fumée. Dommage...

En bord de Sorgue, au Vivier...

L'assiette de "tapas" est en fait un assortiment de toutes les entrées, dont le foie gras ci-dessus : homard en salade fraicheur de légumes & coquillages, mousse de coco à l’arabica, excellente association je retiens le duo coco-café notamment, vraiment délicieux.
Courgette au shiso vert, tartine de hareng fumé & pomme granny, ail noir & glace au sésame. Pas goûté mais cela semblait très fin et relevé à la fois.
Cromesquis iodé au Murex, salade de fèves & pois, ail confit & mousse de lard. Pas inintéressant dans les saveurs, mais trop de cromesquis tue le cromesquis...
Bisque de homard, un classique superbe de concentration.

En bord de Sorgue, au Vivier...

Ici les enfants mangent comme les grands ! Pintade, petits légumes, raviole et poudre d'olive noir. Une fillette a beaucoup aimé et n'en a pas laissé une miette !

En bord de Sorgue, au Vivier...

Plat de viande de la grande, une selle d’agneau de pays rôtie, les ris croustillant, pois chiche à l’huile d’argan & pequillos. Très beau plat et jolie présentation, la purée de pois chiche à l'huile dargan, les palets de pequillos, les ris d'agneau sont délicieux, et la viande parfaitement cuite. Etaient servis des samoussas très bons, dixit, et une sauce à la menthe qui formait un lien délicieux entre ces éléments, plat goûteux, harmonieux en saveurs et en textures, esthétique de surccroît.

En bord de Sorgue, au Vivier...

Autre plat signature, le pithiviers de pigeon du Comtat aux cèpes et foie gras. Avec un Côtes-du-Rhône 2012 Les Cassets du domaine KA. Joli travail de cuisinier, pâte fine et farce complexe, très goûteuse, tout comme le jus de viande, classique, concentré. Un brin de modernité dans cette version que nous avons appréciée.

En bord de Sorgue, au Vivier...

Et la cuisse rôtie, à manger avec les doigts... Servie avec un bol citronné pour les rincer.

En bord de Sorgue, au Vivier...

L'un des plats de poisson, le turbot vapeur, barigoule de petits légumes à l’huile de caméline, poudre d’olive noire. Avec un Chablis 2014 du domaine Béru.
Plat sobre, féminin, léger, aérien avec une sauce savoureuse corsée par l'huile de caméline et dans laquelle a "infusé" l'artichaut, que relève également des feuilles de marjolaine. Très bon et bon accord, dans la simplicité et la vivacite d'un Chablis classique, citronné.

En bord de Sorgue, au Vivier...

Pour le dessert, texture de pêche & framboise, glace verveine, joli jeu de saveurs et de textures, harmonieuses avec un peu de peps et de craquant. La petite miss a eu le droit à une version mini de ce dessert ainsi qu'une version mini du "tout chocolat" présenté ci-dessous.

En bord de Sorgue, au Vivier...

Le "tout chocolat" associe du moelleux, du fondant du croustillant, du glacé, du craquant en version très cacaotée, et en finale, un lait au chocolat blanc et Grand Marnier.

En bord de Sorgue, au Vivier...

Un verre de Maury du Mas Amiel, des mignardises avec le café : cannelés, excellents, macarons pistache, un peu trop froids, et caramels au speculoos, agréables. Puis un vieux Rhum Matusalem de République dominicaine, 15 ans d'âge, très parfumé, doux et velouté. 

En bord de Sorgue, au Vivier...

Le vivier
800 cours Fernande Peyre
84800 L'Isle sur la Sorgue
Site Internet 

Partager cet article

Repost 0
7 janvier 2014 2 07 /01 /janvier /2014 04:52
Ici, c'est le Nord du Vaucluse. Les producteurs et artisans présentés sont situés dans un périmètre plus ou moins serré, autour d'Orange...

La ferme des Bourchet (Travaillan), producteurs de fruits et légumes, huile d'olive et miel, vente sur place. Pour en savoir plus, cliquez ici.
La ferme du midi (Piolenc), maraîchage bio (et chambre d'hôte) : fruits et légumes de saison, miel, huile d'olive, confitures, vin, jus de fruits... A voir par là...
François Murat (Sérignan du Comtat), artisan boucher-charcutier de grande qualité ! A suivre par ici...
Gérald Camus (Piolenc), producteur de figues et tranformateur (confitures, nectars de figues etc). A découvrir ici, clic.
Monsieur Bagnol (Orange), éleveur de chèvres et producteur de fromage, en vente directe ou à la ferme des 4 saisons à Orange. Cliquez là !
On retrouve certains de ces producteurs (et au total, 20) à la Ferme des 4 saisons à Orange. Pour en savoir plus, clic.
Et plus de 25 producteurs bio d'ici et ailleurs au Jas Bio au nord d'Orange, clic.

Voici également les bons commerçants de la région :
Xavier Wilmet, mon caviste (anciennement Cavo Vino,
souvenez-vous de sa boutique). Rendez-lui visite de ma part désormais au Tonneau d'Arausio, centre commercial Fourchevieille à Orange. 
Torref'in,
torréfaction à Bollène, vente de café en grains ou moulus, ainsi que de thés (clic)
 
Les restaurants, chambre ou tables d'hôtes du Vaucluse :
Coteaux et Fourchettes à Cairanne, ici.
La Bastide des Princes à Caderousse (table d'hôte), voir ce repas ou celui-ci

Côté Sud à Uchaux, clic
Le Mas des Aigras à Orange, clic
Le Temps de Vivre à Uchaux-Les Farjons, clic
Le Pré du Moulin à Sérignan du Comtat, une dégustation virtuelle ici
La Ferme du Midi (chambres d'hôte) sur la route entre Orange et Piolenc clic
Les Santolines (chambres d'hôte) à Piolenc clic
L'A propos à Orange (salon de thé Lounge, bar à vin, chambre d'hôte - table non testée), clic
Espressamente Illy, table italienne à Orange (attention, changement de chef..), clic
NB D'autres tables et gîtes testés en France se trouvent dans la catégorie concernée (colonne de gauche, en bas). 
Dans le Lubéron :
La Petite Maison de Cucuron à Cucuron, repas d'été et d'hiver (gibier)    
La Bastide de Capelongue à Bonnieux, clic
Le Mas des Herbes blanches à Gordes, clic
Dans le Gard :
Entre Vigne et Garrigue à Pujaut, clic
La maison, à Gaujac, clic
Dans la Drôme :
Maison PIC à Valence, clic
L et lui à Saint Paul Trois Chateaux, clic
Voici également les marchés "classiques" du coin (pour les marchés de producteurs, cliquez ici)
Orange : jeudi matin (grand marché), samedi matin (poisson)
Piolenc  : lundi matin (fruits et légumes, fromages, boucherie chevaline, fruits secs et confits, maraîchage bio), mercredi matin (poisson)
Sérignan : mercredi matin (poisson, fruits et légumes, fromage, producteur bio)
Sainte Cécile les Vignes : samedi matin, beau et grand marché

Partager cet article

Repost 0

Article ? Recette ?