Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Conseil culinaire et
Accords mets-vins


Atelier enfants et adultes 

 

Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

Blog de cuisine pour enfants
Trois petits tours et cuisinons !


PARTENARIAT 
Maison d'hôte les Santolines 

 

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer
 
twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg

PANEM ET CIRCENSES !

Jeux glou et miam
de la blogosphère
 

Jeux à retrouver ici

13 mai 2012 7 13 /05 /mai /2012 05:54

Après le premier et le deuxième volet de cette série proposée par Vin et Société, voici le troisième rendez-vous du Repas divin, autour d'un dos de cabillaud aux agrumes et riz basmati anisé, « Côté cuisine » ; « Côté cave » : les accords mets/vins ; « Week-end divin » : Découverte d’un phare/musée du vin ; « La minute dégustation » : Le vin et les jeunes.



Repas Divin - module 3 par Videoalaffiche

Partager cet article

Repost 0
3 mai 2012 4 03 /05 /mai /2012 14:01

Bon vins et plats de terroir, tel est le programme de "Repas divin", la "série gastronomique" avec laquelle je vous donne rendez-vous chaque semaine, le dimanche (sauf aujourd'hui, un peu en retard). Créée par l'association Vin et Société pour valoriser les régions viticoles et le "bien manger & bien boire", ces 10 films de 8 minutes associent une consommation responsable de vin et le plaisir du partage et de la convivialité, avec beaucoup de gourmandise...
4 rubriques découpent chaque film :

« Côté cuisine » : une recette revisitée, avec la Chef Pauline Unger de L’atelier des Chefs ;

« Côté cave » : les accords mets-vins qui vont bien, avec le journaliste Dominique Hutin ;

« Week-end divin » : une escapade touristique originale ;

« La minute dégustation » : des conseils avisés et malins pour une consommation modérée et responsable.
Pour ce premier opus, l'accord est une salade croquante et acidulée de betterave/pomme/quinoa avec un viognier.


Repas Divin - module 1 par Videoalaffiche

Partager cet article

Repost 0
24 mars 2012 6 24 /03 /mars /2012 07:08

taverneavedis_mezze.jpgComme les tapas espagnols, le mezze est un véritable art de vivre au Liban, en Grèce ou en Arménie. Véritable festin de partage, il se présente comme une multitude de plats, chauds et froids, cuits et crus, dans lesquels on pioche au gré de sa gourmandise ; on en compte une trentaine généralement, la plupart cimentent une tradition culinaire commune et se retrouvent dans différents pays du Levant...
taverne_avedis_chef.JPGLa dégustation d'un mezze accompagné de vins grecs et libanais s'est déroulée ce jeudi à la Taverne Avedis à Avignon, afin d'inaugurer la nouvelle carte du chef Nevzat Dadayali (ci-contre).
Ce restaurant grecquo-arménien* est ouvert de plus une vingtaine d'années ; en salle ou en terrasse, face au cloître de la place des Carmes, on découvre la diversité et la gourmandise doucement épicée et si parfumée d'un vrai mezze. Et pour ceux qui souhaitent prolonger ce plaisir chez eux, le restaurant se double d'un traiteur, pour un mezze à emporter !
*NB la communauté arménienne est nombreuse en Vaucluse, en particulier à Avignon.
Au menu également de ces agapes levantines, des vins grecs et libanais que l'on peut trouver ainsi que nombre d'ingrédients (tahiné, épices, filo, mélasse de grenade...) de l'épicerie Délices d'orient (face aux Halles d'Avignon).
Nous avons dégusté une Retsina qui m'a réconciliée avec ce vin grec très typé. Originaire de l'Attique, région centrale de Grèce, la retsina tire sa particularité de l'ajout de résine de pin au moût. La Retsina Kourtaki (non millésimé) provient du ceul cépage Savatiano.
Bue bien fraîche, ses notes de résine au nez laisse place à une bouche riche et puissamment aromatique : du romarin à boire ! Même si c'est typiquement un vin d'apéritif en Grèce, il doit être intéressant à marier à l'agneau...avedis_retsina.JPGPuis nous avons dégusté un vin du Péloponnèse, Nemea 2008 de la cave coopérative locale, issu du cépage autochtone
Agiorgitiko, surnommé le sang d'Hercule pour d'évidentes raisons mythologiques... Implanté en altitude, le vignoble offre des vins fruités dotés de tanins fins et sur la fraîcheur. Celui dégusté est d'une grande fluidité en bouche, facile à boire, avec une bouche gourmande un peu réglissée ; celui de Boutari offrait plus de concentration. avedis_nemea.JPGSuivait un autre vin grec, le Naoussa de Boutari, déjà présenté ici. Pour les curieux et amateurs, je vous recommande également le Mavrodaphne de Patras, dans le Péloponnèse, délicieux rouge vinifié en VDN (vin doux naturel).
Les vins libanais, plus puissants fermaient la marche : ceux du domaine Massaya, dans la zone montagneuse de la Bekaa (nb le domaine Massaya fait partie des vignobles Brunier (le Vieux Télégraphe à Châteauneuf-du-Pape), présenté hier dans Côtes-du-Rhône News. Nous avons dégusté deux cuvées : Silver 2008 et Classic 2009 (bouteille rouge).
Le Massaya Classic 2009 (Cinsault 60%, Cabernet Sauvignon et Syrah 40%, élevage en cuve) est un vin chaleureux, fruité et épicé, avec une bouche souple, de la fraîcheur...
avedis_massayaselection.JPGLe Massaya Silver 2208 (Cinsault 30%, Cabernet Sauvignon 15%, Grenache 40%, Mourvèdre 15%, élevage en bois) offre davantage de puissance et de concentration, tanins marqués mais avec une trame veloutée, bel équilibre et belle longueur.avedis_massayasilver.JPGEt avec ces jolis vins gorgés de soleil, qu'avons-nous mangé ?avedis_mezze1.jpgDes découvertes avec le lahmacun (ou lahmajoun), sorte de pizza arménienne à la viande et aux épices, et des aubergines frites servies froides dans un yaourt grec, exquis : Canaria. avedis_messe2.jpgEt le pasterma, boeuf séché aux épices (qui rappelle évidemment le pastrami...) : le boeuf salé, dessalé, recouvert d'une pâte d'épices composée de paprika, d'ail, d'herbes etc... chaque artisan composant son propre mélange d'épices. Il est séché un mois environ et se déguste tel que ou dans les pides (voir ci-dessous).avedis_mezze3.jpg

Une grande fraîcheur et beaucoup de finesse dans les mariages d'épices... Pides (pitas) et böreks sont également divins : remarquable cuisine. Et pour terminer sur une note sucrée, baklavas à la pistache !avedis_baklavapistache.jpg

 

Merci à Louise Massaux pour l'invitation à cette dégustation mezze & vins, partagée avec Amélie, Estelle et Mickael ; j'y ai croisé Fabien (le twitteur taverne_avedis1.jpgfou), Bénédicte, Claire de Massaya-France, et d'autres encore, journalistes ou personnalités avignonnaises...
Quelques recettes de mezze sur le blog ici et , et encore. Et je vous recommande cet index de Monique Moussali, spécialiste es mezze !

 

Taverne Avedis

17, Place des Carmes
84 000 AVIGNON
Tel  04 90 85 50 99

Site Internet

(photo ci-contre : crédit Taverne Avedis)

 

Partager cet article

Repost 0
22 mars 2012 4 22 /03 /mars /2012 17:02

Les vins du Jura sont un peu particuliers, on aime ou on aime pas ! Personnellement, j'aime cette note oxydative typée que l'on retrouve dans le vin jaune, mais aussi dans les Jerez (Xeres) espagnols.
Restons en Franche-Comté avec ce vin jaune Côtes du Jura 1999 du Château d'Arlay, un vin représentatif des vins jaunes, bien fait sans être d'une folle exubérance. Un classique vin jaune ! 

vinjaunechateauarlay2.jpg

Le domaine d'Arlay nous est proche, il est souvent représenté dans la commune d'Orange (j'en avais fait une première découverte il y a une dizaine d'années lors des dégustations organisées par le lycée vinicole d'Orange, avec d'autres lycées vinicoles) : Les Chalon-Arlay prirent en effet le titre de "Prince d'Orange" après le mariage de Jean III de Chalon-Arlay avec l'héritière de la principauté d'Orange.
Le vignoble existe depuis le haut Moyen-âge, on y produit un vin réputé mais il faut attendre les années 1960 pour que le Comte de Laguiche n'étoffe le domaine et ne développe une véritable politique commerciale. c'est aujourd'hui son fils, Alain qui préside à la destinée du Château d'Arlay...
Le vin jaune 1999 doit être ouvert un peu à l'avance, voire être carafé (je ne l'ai pas fait).
Derrière la robe dorée, le nez développe des notes de noix, un peu fumées et presque beurrées. La bouche est fraîche, minérale, un mélange complexe de pomme mûre, presque confite, de noix fraîche, la bouche est ample et le vin offre une belle longueur, avec une finale sur la pomme verte.
Nous l'avons dégusté avec bonheur sur ce risotto et bien sûr avec ces pommes de terre coulantes. Il irait probablement bien également avec des asperges truffées (à suivre)...

chateauarlay2.jpg

Partager cet article

Repost 0
18 mars 2012 7 18 /03 /mars /2012 07:58

Hier avait lieu au lycée viticole d'Orange le premier Salon des jeunes vignerons, annoncé ici (compte-rendu à suivre sur Côtes-du-Rhône News dans les jours à venir...). On y dégustait des vins d'une poignée de vignerons dans une très chouette ambiance, entre copains.
Parmi eux, un sympathique jeune vigneron, Roch Sassi (qui mène le domaine familial du Clos Saint-Joseph avec sa compagne Constance, à Villars-sur-Var-photo ci-dessous) me fait déguster ses deux cuvées en blanc et rouge, vins bien faits ; coup de coeur pour le blanc riche et fruité, assemblage de vermentino & sémillon élevés en cuve et ugni blanc, en bois.vin_antiterroir.jpg
Puis, à la fin de cette dégustation officielle, vient l'officieuse, la "sous-le-manteau", une cuvée expérimentale baptisée "Anti terroir" réalisée à partir de 4 cépages prélevés sur 5 terroirs différents : 40% de grenache, 20% Syrah, 20% cabernet, 20% mourvèdre de domaines sitiés à Villars-sur-Var, Lorgues (var), Lambesc (Bouches-du-Rhône), Tavel (Gard) et Cairanne (Vaucluse). Une partie en cuve, une autre en bois. L'essai dégusté est un assemblage "brut de cuve" mais nécessite encore un peu de vieillissement, mais le résultat est prometteur. Si cette cuvée est provocatrice, elle n'en est pas moins plutôt intéressante. Quoique "fuyante" au nez, avec quelque chose de non identifiable et de fermé, la bouche offre du fruit et des tanins qui doivent s'affiner mais qui ne sont pas agressifs et qui promettent de la souplesse, du velouté.

vin_antiterroir_rochsassi.jpgCette petite cuvée entre amis* n'est pas un vin de garage, ce n'est pas non plus qu'un pied de nez aux appellations, c'est plutôt une expérience pour faire réfléchir sur le vin, ce qui, soit dit en passant, dans un projet d'étudiants en BTS oenologie est plutôt bienvenu, pour que les futurs viticulteurs ne se cantonnent pas à leur apprentissage, qu'ils s'ouvrent l'esprit et le palais. Il est dommage que ce genre de manifestation ne soit pas plus courante, qu'il n'y aiat pas davantage de rencontres entre vignerons et étudiants, les seconds ayant tout à apprendre de l'expérience des seconds, car les cours théoriques ne suffisent pas ! Pourquoi ne pas mettre en place des cycles de "causeries-dégustations" autour de thèmes d'actualité comme l'enherbement de la vigne, la biodynamie, les vins sans soufre ou désalcoolisés, etc... ?
* A noter, une telle expérience a récemment fait parler d'elle mais sur des appellations plus connues : L’Eclectique, issu d’un assemblage de trois vins provenant  de trois domaines et régions viticoles différentes. Trois terroirs différents (Pauillac, Châteauneuf-du-Pape, Côteaux d’Aix en Provence) dans une cuvée composée de 40 % Cabernet Sauvignon, 40 % Grenache, 13 % Syrah, 4 % Merlot, 3 % Cabernet Franc !

Partager cet article

Repost 0
16 mars 2012 5 16 /03 /mars /2012 15:29

Certains mets sont réputés difficiles à marier avec les vins ; pour la vinaigrette, on n'a pas trouvé mais sur l'asperge ou l'oeuf, il y a quand même quelques pistes... Sur Fureur des Vivres dédié au glou plus qu'au miam ces deux mois à venir, vous trouverez quelques pistes d'accords mets-vins difficiles mais pas impossibles !

Partager cet article

Repost 0
11 mars 2012 7 11 /03 /mars /2012 09:11

cellierprincesvinsmonde2.jpgLe 8 mars, Journée internationale de la Femme avait lieu au Cellier des Princes (Courthézon-Vaucluse) une étonnante dégustation de vins primés du concours "Femmes et Vins du Monde"* : des vins du monde, dégustés par des femmes du monde ; pas tralala : de partout dans le monde ! Etonnante dégustation, donc à plus d'un titre, car certains sont de provenance peu courante (un vin roumain notamment), et parce que justement, ces vins primés correspondent à des goûts différents : une nord-américaine n'apprécie pas les mêmes cellierprincesvinsmonde.jpgvins qu'une ukrainienne ou qu'une mexicaine, n'est-ce pas ? Sur le lot, il y avait quelques vins français, dont un Bonnezaux Château la Varière "Les roches" 2009 bien fait, gras, aromatique, belle longueur et finesse, au sucre maîtrisé ; un Côte de Blayes rouge vraiment trop boisé et un grenache gris en Vin de France, assez agréable, proposé par Le Chai au quai et vignifié par Mark Hoddy : le GG 2010 "fait main".
En blanc, poursuivons avec un Riesling allemand, un peu trop "süss" à mon palais et un peu trop soufré mais des notes de pamplemousse agréables, suivi d'un incroyable Rivaner (en vin de pays Bodensee) minéral mais avec des notes "vertes" inhabituelles à mon palais de dégustatrice (la rafle ? en tout cas plus un défaut qu'une caractéristique classique du cépage réputé plutôt fruité). Moi qui me demande parfois avec quoi accompagner des mets très mentholés (je pense menthe poivrée, menthe glaciale), celui-ci conviendrait presque !

Ont suivi deux rosés, l'un sucré d'origine roumaine, qui n'était pas sans rappeler le rosé d'Anjou ; le second, espagnol et sec, plutôt facile à boire.cellierprincesvinsmonde1.jpg Côte vin rouge, mâchons du chêne neuf avec le Bordeaux, imbuvable pour moi, mais les californiennes apprécient peut-être ? Le second et dernier de cette dégustation "exotique" est un vin chilien, trop boisé aussi mais à côté du précédent, il semble léger comme tout !

Merci à Mathilde, responsable du caveau, pour cette dégustation inédite !
*NB Femmes et vins du monde est un concours de vins organisé par Régine Le Coz, la prochaine éditon aura lieu à Monaco le 26 et 27 avril 2012.

Partager cet article

Repost 0
27 janvier 2012 5 27 /01 /janvier /2012 16:15

naoussaboutari2008.JPGEn cette semaine du Nouvel An chinois, j'aurais pu jeter un oeil aux vins chinois qui ont le vent en poupe, mais j'aurais risqué de confondre le jurassien d'ici et la bière de là-bas, les deux se disant "vin jaune"... Non pas de chinoiseries, nous n'irons pas si loin.
En préambule, même si à deux pas, on fait du vin formidable, je suis loin d'être chauvine en la matière ; et de fait, n'étant dans le Vaucluse qu'une "pièce rapportée", quelle légitimité aurais-je à être chauvine ? Le locavorisme (comment dit-on pour la boisson ?) connaît certaines limites comme la curiosité, l'envie, la passion, et donc, le voyage...
Pour répondre à l'appel de Guillaume, l'amateur de Morgon (entre autres), je vous emmène en voyage chez les Héllènes,  pour ce 42ème Vendredi du Vin. Mais en passant par Grenoble ! C'est en effet chez un bon caviste que furent dégotés deux bouteilles de bon vin grec qui firent oublier d'un trait (enfin façon de parler, nous ne les avons pas "sifflé" comme ça !), la mauvaise retsina bue quand j'étais jeune globe-trotter entre les îles blanches, la Crète et le Péloponnèse. Souvenirs émus néanmoins... Cette Grèce-là était celle où l'on dormait à la belle étoile, où l'on pêchait des oursins (quitte parfois à les pêcher avec les pieds, aïe), où l'on se gavait de salade grecque et de yaourt au miel, où l'on pouvait admirer le lever de soleil sur la plage, o l'on respirait des parfums de fleur d'oranger plongée dans les yeux dorés d'un beau prénommé Takis...

carte-postale.jpgMais aujourd'hui, il s'agit d'un voyage tout virtuel, deux bouteilles venues d'une Grèce que je ne connais pas, une terre de vignes que je n'ai pas vue jadis. 
Suivez-moi, d'abord jusqu'en Macédoine, campagne verdoyante en climat continental, plus clémente que bon nombre d'autres régions de Grèce. Poursuivons au coeur d'un vignoble situé à 350 m d'altitude, sur des pentes ensoleillées, abritées des vents froids ; ici pousse le xinomavro, cépage rouge dit aussi "noir-acide" pour sa teinte profonde et sombre, presque noire, et son acidité. Il a donné ses lettres de noblesses à l'appellation Naoussa. Le Naoussa 2008 du domaine Boutari est un vin puissant, tannique, un caractère bien trempé mais aussi grece.jpgbien équilibré ; le vin est marqué par les fruits rouges mûrs, presque compotés, la bouche est ample, fruitée et épicée : un vin "sudiste" à qui on trouverait volontiers une parenté avec certains crus de Côtes-du-Rhône méridionales. A déguster sur l'agneau, voire le mouton (Hi, souvlaki !). je ne sais pas ce que vaut cette distinction mais la cave a été mise en valeur par l'European Winery of the year 2008...
 

mavrodaphnepatras_kourtaki.JPGLa seconde bouteille grecque est un magnifique vin doux naturel du Nord du Péloponnèse, le Mavrodaphne de Patras Kourtaki ; le mavrodaphne signifie "laurier noir", le nom désigne à la fois le cépage, rouge, et l'appellation. Le mavrodaphné est ici assemblé avec du Korinthiaki, le raisin noir de Corinthe, qui donne des vins concentrés. J'éprouve autant de plaisir à le boire qu'à lme manger !
Le vin est d'un rouge tuilé, gourmand, avec un nez sur les fruits secs, des notes de caramel ; la bouche suit, riche, capiteuse, pleine, le vin est comme confit ; beaucoup de sucrosité mais de la fraîcheur aussi qui contrebalance et allège cette sensation un peu lourde. Raisins secs miellés, pruneaux, caramel, ce vin est un délice pour qui aime les vins de ce genre : une absolue gourmandise avec du chocolat !

Santé, cheers, στην υγειά σου (prononcez stin iyá sou) ! Kalispera ! Bonsoir (un des quelques mots de grec qui reste imprimé après une bonne vingtaine d'années  loin de la Grèce !).

Partager cet article

Repost 0
6 janvier 2012 5 06 /01 /janvier /2012 11:27

L'amande aime l'effervescence ; la crème frangipane est plus grasse que sucrée, la pâte feuilletée, légère en bouche va du croustillant au fondant, des textures qui appellent différents vins. Alors, que boire avec la galette des rois ?

- Des vins effervescents à commencer par des Champagnes brut ou demi-sec si le sucre est bien intégré, mais aussi des méthodes traditionnelles ou mousseux d'ailleurs : de la Clairette de Die pour les amateurs, des Crémants d'Alsace, de Loire, du Jura de Bourgogne..., du Montlouis effervescent, une bonne Cava ou un Moscato d'Asti. Certains boivent d'autres bulles avec la galette, du cidre ou du poiré, fermier tant qu'à faire, si le coeur vous en dit... 

- Certains vins doux naturel, Muscat de Beaumes de Venise ou de Rivesaltes, ou encore vin moelleux, pas trop sucré, peuvent également tirer leur épingle du jeu : vin de paille du Jura, Montlouis, Coteaux de l'Aubance ou Vouvray de Loire, Pinot gris ou Gewürztraminer d'Alsace, Jurançon ou Barsac en Bordelais/Sud-Ouest...

- un peu d'originalité ne nuit pas, si nous goûtions un Côte du Jura un poil oxydatif ou un Klevener de Heiligenstein (une rareté alsacienne produite dans ce seul village, une découverte grâce à Sandra-Cuisine Addict)  

- un thé vous irait mieux ? Un earl-grey parfumé, un Darjeeling profond ou un thé au jasmin raffiné conviendront aussi...
Edit 5 janvier 2013, deux effervescents de la Vallée du Rhône pour l'Epiphanie...

Partager cet article

Repost 0
15 décembre 2011 4 15 /12 /décembre /2011 15:17

coffretWIT.jpgC'est au Comptoir du Perreux, un caviste* situé Pont de Mulhouse au Perreux sur Marne,  que je suis tombée sur ce très beau coffret en bois composé de 12 WIT, Whisky in tubes, des whiskys de différents pays, avec chacun sa typicité et son mode d'élaboration, malt ou blend : Ecosse, Pays de Galle, Irlande, Etats-Unis, Japon, Inde, Tchékie. Une belle entrée en matière pour la dégustation des whiskys, que l'on pourra approfondir avec d'autres coffrets comme ceux de Compass Box côté Ecosse ou de Nikka côté Japon (4 WIT pour ces deux-là). A boire avec modération, pour le plaisir de la découverte et de la dégustation !

Dans le détail du coffret "Whiskys autour du monde" : Asyla de Compass Box (blend écossais), Redbreast 12 ans (pure pot still whiskey irlandais), Nikka from the barrel (blend japonais), Penderyn 41 (single malt gallois), Amrut (single malt indien), Isle of Jura 16 ans (single malt écossais - île de Jura), Arran 10 ans (malt écossais), Elijah Craig 12 ans (bourbon américain), Auchentoshan 12 ans (single malt écossais - Lowlands), Glendronach 15 ans Revival 100% sherry (single malt écossais - Highlands), Hammer Head 1989 (malt tchèque), Kilchoman Inaugural Release (single malt écossais - île d'Islay).

Un peu cher, mais quel joli cadeau ! Si vous n'habitez pas Le Perreux ou Nogent, vous le trouverez également en vente sur Internet, entre autres ici.

*NB la boutique propose de beaux flacons et des produits d'épicerie ainsi que de la charcuterie et du fromage de bonne facture...

Partager cet article

Repost 0

Article ? Recette ?