Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Conseil culinaire et
Accords mets-vins


Atelier enfants et adultes 

 

Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

Blog de cuisine pour enfants
Trois petits tours et cuisinons !


PARTENARIAT 
Maison d'hôte les Santolines 

 

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer
 
twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg

PANEM ET CIRCENSES !

Jeux glou et miam
de la blogosphère
 

Jeux à retrouver ici

23 novembre 2009 1 23 /11 /novembre /2009 14:19
De retour d'un séjour à l'hôpital où je partageais la chambre de ma fille, ainsi que ses repas, j'avoue que mon point de vue sur la question est très inégal ! Du point de vue purement diététique, cela semblait plutôt équilibré mais j'ai trouvé globalement les fruits et les légumes assez peu présents, alors qu'on nous serine les "5 par jour". Nous n'étions pas vraiment tous les jours sur ce quota !

Du point de vue du goût, cela va de "pas trop mal" à "franchement beurk" ! La gastronomie est très loin d'ici !
Quel intérêt de paner du poisson ou de la viande si c'est pour se retrouver avec une panure ramollie par le séjour étuvé sous la cloche qui maintient l'assiette au chaud ? Idem pour les pommes de terre sautées.  Et quid des graisses trans dans ces plats ?
Sans parler de gastronomie, le plaisir de manger entre pour une bonne part dans le moral du patient, lui-même un paramètre essentiel de la guérison.

Mais ce qui m'a le plus choqué est la quantité de nourriture jetée ! On peut l'imaginer pour les assiettes non terminées, mais quid des fruits ou des laitages ? Un yaourt non mangé (mais non ouvert !) ne repart pas en réfrigération pour un futur repas, il est jeté ! Alors qu'on ne peut pas dire qu'il y ait réellement d erupture de la chaîne du froid. La quantité servie étant la même pour un enfant de 4 ans ou un adulte, on imagine aisément le gâchi. Sans compter que le stress engendré par une opération, la fatigue post-opératoire réduisent inévitabelement l'appétit des patients. Tout comme l'effet de certains traitements thérapeutiques. Et que dire de l'influence sur l'interruption par le personnel soignant durant les horaires des repas (certes de plus en plus rares...).

Lors de la première Journée nationale consacrée précisément à l'alimentation dans les établissements hospitaliers (mais aussi dans les établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes ) en juin dernier, l'ACEHF (Association Culinaire des Etablissements Hospitaliers de France), principal organisateur de la manifestation,  a démontré que l'on pouvait élaborer des repas sains et goûteux pour un prix modique : les 150 000 plateau livrés ce jour là dans plusieurs établissements hospitaliers partenaires ont coûté chacun 2 euros (quand je pense que j'en ai payé 8 par repas !).

Pour terminer cet article sur une note plus "douce", voici un site qui renseigne en images sur la nourriture à l'hôpital, en présentant le contenu de plateaux repas ou d'assiettes dans plusieurs hôpitaux à travers le monde (dont certaines très bien présentées et appétissantes, et d'autres franchement moins !).

Partager cet article

Repost 0
Published by Tiuscha - dans Warning
commenter cet article
13 mai 2009 3 13 /05 /mai /2009 05:58
Rien ! Et c'est bien là tout le problème du reste !
Vous avez lu les "making off" de livres de blogueurs-auteurs ? Entre autres, celui de Lavande "quand un éditeur vous dit oui"...  Et quand un éditeur vous dit non ? Ou pire, ne vous dit rien !

Laissez-moi vous raconter mon expérience personnelle, qui apportera bien des éclairages et sera comme une mise en garde pour ceux et celles qui ont des velléités éditoriales... J'ai un peu hésité à passer pour une grosse dinde (et cela fait écho à une autre dinde et une mauvaise histoire de farce indigeste)... Mais bon, j'assume ma naïveté, ma confiance, même si le pif en l'air, j'ai senti vaguement le vent tourner et n'ai jamais transmis les recettes...

L'idée est née assez tôt : écrire des livres pour enfants, à l'image de mon second blog, Trois petits tours et cuisinons !, avec des recettes salées ou sucrées, saines et ludiques. C'est ce type de cuisine aussi que j'ai privilégié, ainsi qu'un aspect culturel à la portée des tout petits, lors des ateliers pour enfants aux Journées Gourmandes de Vaison la Romaine (clic).

Aussi, un projet avec un éditeur était-il forcément enthousiasmant. Le thème ? Les goûters pour enfants. La signature du contrat ? Janvier 2008. La date du rendu ? Début août 2008 pour une parution fin 2008.
Une gageure pour une année difficile avec l'opération de ma fille qui m'a obligée à de nombreuses allées et venues durant le premier semestre 2008 (ce qui n'était évidemment pas forcément prévu au programme...).

En juin 2008, l'éditeur visionne les photos. Il y a des ajustements à faire, c'est bien normal... Une recette à refaire. Une fois, deux fois. Bon...

Black out jusqu'en août. Le mois de juillet se passe à boucler les dernières recettes, au détriment du temps passé avec les filles (il y a aussi la déconvenue liée à l'arrêt du magazine Cuisine P@ssion...).
Finalement, le secteur de l'édition culinaire ne se portant pas au mieux, de nombreux livres sont décalés au premier trimestre 2009.

Je tique un peu, j'accepte et je stoppe. Aucune recette n'a été transmise, juste une partie des photos.

En novembre 2008, mail urgent : il me faut transmettre les éléments pour la couverture et la 4ème de couverture, textes de présentations pour les grossistes et libraires. Bizarre car ces éléments ont été transmis au printemps dernier... S'agit-il d'une erreur ?

Nouveau black-out. En février je pose la question : suis-je éditée ou pas ? Y a-t-il un problème ou pas ?
L'éditeur m'appelle dans la semaine qui suit : mais bien sûr, vous êtes programmée pour avril 2009, !
Comment, on ne vous a rien dit, mais quoi, nous n'avons pas encore reçu toutes vos photos et vos recettes ? Il faut vous dépécher de le faire pour être publiée à temps !
Quand même au fil de la discussion, je pose la question :
les photos conviennent-elles ou pas ? L'éditeur de répliquer : envoyez vos photos, on vous dira... Intéressant conseil, non ? Mais, bon, j'obtempère.

Mail reçu dans la foulée : "OK pour les photos". Du coup j'enchaîne la finalisation des recettes, prêtes à être transmises.

Au final, plus de 7 mois après la date "officielle", contractuelle de rendu du manuscrit, la réponse tombera comme un couperet : les photos ne sont pas assez bonnes. En réalité, j'étais au "placard" depuis juin 2008 ! Mais personne ne s'est bien gardé de me prévenir !

Juin et juillet, j'ai enchaîné des recettes complexes, en pure perte ! Quelle déception, quelle perte de temps ! Oserai-je le dire, au détriment de mes puces qui ont plus vu leur mamen cuisiner, mettre en scène et photographier, que s'occuper d'elles. Deux mois sans mes filles quasiment, voilà bien où se situe ma colère, outre la rancoeur et la frustration personnelle...

Le problème n'est pas tant que mes photos aient été mauvaises, le problème est que l'éditeur n'ait pas eu les c....... de le dire !

Il y a quelques semaines, j'ai croisé un billet d'une blogueuse, une recette indigeste de dinde
(hélas, impossible de rerouver la trace de ce billet sur google). La dinde c'était elle, c'est également moi. Depuis, on a pu lire d'autres témoignages négatifs sur la toile. Tout le monde ne peut pas être satisfait comme Lavande ou Mamina ! J'ai envié surtout Estèbe qui a planché sur des recettes pour les pitchounes, tout ce que j'aime...

Ayant eu du nez, les recettes n'ont donc pas été transmises. Et j'espère bien ne pas trouver certaines idées dans les ouvrages à venir chez cette maison d'édition...
En revanche, je me refuse de mettre ce "livre" à la poubelle, je vais donc en extraire certaines et je vais proposer mes recettes, gracieusement, en format pdf, à télécharger. Comme ça, au moins les internautes pourront profiter de ces idées et de ces goûters rigolos pour enfants...

Edit  22h20 : Mamapasta vient de retrouver le lien du billet de la farce indigeste (pas le même éditeur mais la même situation) ! Merci à elle !

Partager cet article

Repost 0
Published by Tiuscha - dans Warning
commenter cet article
28 avril 2009 2 28 /04 /avril /2009 14:50
On se régale tous les jours avec l'agneau sur Fureur des Vivres, encore jusqu'à la fin du mois ! L'agneau de Sisteron est une merveille de Label Rouge provençal. Pour tout savoir sur cette chair tendre et moelleuse, issue d'une tradition pastorale ancestrale, rendez-vous sur le magazine en ligne, ici (clic).

Sachez en revanche que la seule dénomination d'"agneau de Sisteron" n'est absolument pas un gage d'authenticité et qu'en la matière les contrefaçons existe bel et bien. Deux garanties existent pour dénoncer la fraude : la carcasse doit être dûment marquée du sigle de qualité et un logo existe que seuls une centaine de bouchers ont le droit d'arborer et que voici.



Merci à Guillaume Chailly de l'association CESAR qui gère le Label Rouge "agneau de Sisteron", pour ces éléments complémentaires à l'article paru sur Fureur des Vivres. Un consommateur n'est jamais assez averti !

Partager cet article

Repost 0
Published by Tiuscha - dans Warning
commenter cet article
11 février 2009 3 11 /02 /février /2009 19:46
Selon un article paru dans Le Point de la semaine dernière, la société Delpeyrat co-financerait des travaux de recherche axée sur le clonage des truffes. Objectif : contrer la truffe chinoise et augmenter les rendements de la melano hexagonale ! Un spécialiste à l'INRA espère ainsi multiplier par 5 les récoltes truffières ! Le début de la commercialisation de ces truffes clonées serait prévue pour 2013. Et vous qu'en pensez-vous ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Tiuscha - dans Warning
commenter cet article
6 juin 2008 5 06 /06 /juin /2008 07:20
Non, vous n'y croyez pas ? Ce n'est certes pas mon point de vue mais celui de la FNSEA, qui d'autre ? Elle organise un salon qui risque de défrayer la chronique... en tout cas chez une partie d'entre nous !

C'est Vanille qui
nous en a parlé ce matin, j'ai d'abord cru à un canular, mais non, le point de vue est clair et sans appel ! Quelqu'un irait voir de quoi il retourne en réalité ? N'y aura t il pas un peu de mauvaise foi et beaucoup de manipulation mentale ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Tiuscha - dans Warning
commenter cet article
18 avril 2008 5 18 /04 /avril /2008 06:36
A ne surtout pas manquer ! Cette émission de Thalassa nous alerte, si cela n'était déjà fait, car Patrick (Cuisine de la Mer) en parle régulièrement sur son blog, sur les dangers de la surpêche.
En dépit des quotas régulièrement revus à la baisse, des accord internationaux et d'une conscience de plus en plus marquée sur les effets de la minoterie (pêche destinée à produits la farine animale pour nourrir les poissons d'élevage), le thon rouge est une espèce en voie de disparition, notamment liée à une consommation excessive, surtout au japon (le tiers de la consommation mondiale). Si la France est attentive à ces réserves, nombre de pays pillent les océans. Les pirates sont légions sous des pavillons non concernés par les accords mondiaux, qui revendent parfois même à des pêcheurs soumis aux quotas une production interdite !

Ne manquez pas ces trois reportages à suivre ce soir à 20h50 sur France 3 ! Et comprenez qu'on risque sous peu, de ne plus pouvoir manger de poisson car beaucoup d'espèces auront disparu...

Partager cet article

Repost 0
Published by Tiuscha - dans Warning
commenter cet article
31 mars 2008 1 31 /03 /mars /2008 17:17
Depuis quelques semaines, la question se pose haut et fort : les blogueurs oenophiles pourront-ils continuer à parler librement de vin sur Internet ? Il est interdit d'interdire, mais l'ANPAA (Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie) semble méconnaître totalement ce précept libertaire et multiplie les actions judiciaires pour interdire toute valorisation du vin, ce produit de terroir que beaucoup d'entre nous apprécions comme un élément majeur de notre patrimoine, un produit culturel et cultural essentiel à notre identité et à la survie d'une partie de nos concitoyens, et naturellement une gourmandise indissociable des plaisirs de la table...

Depuis le 13 février 2008, il est interdit de faire la promotion du vin sur Internet. Mais la frontière entre promotion et information est ténue, allons tomber sous le joug d''associations sectaires, qui ne voient dans le vin qu'une boisson diabolique, responsable de tous les maux de la société ? Nous voilà revenus au siècle dernier... Le pinard des poilus, bu avec avidité par litres n'est plus, place aux flacons sirotés avec délectation et volupté, et globalement avec modération ! Il paraîtrait que la mention "à boire avec modération" aurait du souci à se faire, qu'elle n'est pas un frein assez  puissant pour nous empêcher de déguster les crus d'ici et d'ailleurs, qu'on voudrait purement et simplement la supprimer !

Si vous voulez que l'on puisse continuer à s'exprimer sur le sujet à travers nos blogs, je vous encourage à signer
cette pétition, sans modération !



Partager cet article

Repost 0
Published by Tiuscha - dans Warning
commenter cet article
14 mars 2008 5 14 /03 /mars /2008 16:26
Il y a quelques jours, je suis allée faire mes courses dans un hypermarché où j'ai croisé une volaille fermière bio et bien dodue, unique en son genre parmi des volatiles qui avaient bien piètre allure (en serait-il autrement dans ces temples du manger "bof" ?). Ladite bestiole était anonyme et apparemment gratuite : pas d'étiquetage, il avait du se décoller, d'où l'abandon total dans lequel il était : personne ne s'était risqué à l'acheter... et ce d'autant plus que la DLC manquait !

Passait par là un responsable de rayon voisin, qui fit venir une employée du rayon pour étiqueter la mère dodue, avec un prix totalement hallucinant pour du fermier bio ! J'avais gagné ma journée !
Or juste avant, j'avais fait découper à la trancheuse des rondelles de chorizo ; les deux premières tranches furent mises de côté, la lame ayant ripé et manifestement "raté" la découpe. je demandais donc à l'homme croisé ensuite côté viandes préemballées, ce qu'il advenait de ces "rebuts". Chorizo, comme toutes viandes découpées (même du jour mais non achetées), toutes les DLC courtes et les défauts d'étiquetage comme mon poulet bio, tout partait à la benne ! Rien pour les employés, aucune politique de déclassement pour le chorizo mal découpé, quelle honte ! Certes, toutes les enseignes n'ont peut être pas toutes la même politique mais il est de plus en plus difficile de recycler ces déchets alimentaires et invendus divers, les banques alimentaires et associations caritatives étant elles-mêmes très pointilleuse sur les délais de consommation et règle d'hygiène alimentaire !

Grandes surfaces et magasins divers, mais aussi ce sont aussi les producteurs qui jettent quand il n'y a pas de débouché commercial ou pour des actions "coup de poing" (à l'estomac, quand on brûle par cageots entiers des fruits ou des légumes) !

Du coup, bon nombre de gens qui n'ont pas les moyens de s'alimenter décemment, en sont réduire à faire les poubelles, et les bennes des grandes surfaces comptent parmi les plus "nourricières" !
Les médias se font de plus en plus l'écho de ce phénomène, non souhaité, comme de celui d'un mouvement qui grandit celui des "déchétariens". Jusqu'au-boutistes du non gaspillage, ils font les poubelles, pas par besoin, plutôt par éthique, se refusant à acheter quand on trouve dans les poubelles des denrées à peine périmées et parfaitement comestibles.
L'association freegan indique d'ailleurs quelles sont les "poubelles les plus juteuses"...

Il est très rare que je jette de la nourriture, je déteste cela, c'est culturel, et j'ai le gaspillage en horreur mais surtout, penser que certains n'ont d'autre choix que de fouiller les poubelles pour subvenir à leur besoin me glace le sang.
Alors, réguler les prix est louable mais trouver une solution adaptée pour éviter le gaspillage d'un côté, la faim de l'autre, serait une tâche autrement cruciale pour nos gouvernants...

Partager cet article

Repost 0
Published by Tiuscha - dans Warning
commenter cet article
6 février 2008 3 06 /02 /février /2008 06:10

Les associations de lutte contre l'obésité infantile se félicite de l'annonce par la ministre de la santé, Roselyne Bachelot, qui a décidé la suppression "d'ici avril" de certaines publicités alimentaires pendant les programmes télévisés pour enfants et le retrait "en juin" des confiseries et sucreries aux caisses des magasins. Selon une récente enquête (Le Monde du 5 février 2008), 74 % des Français se disent favorables à cette mesure.

 

Une réunion de concertation sur la publicité télévisée sera organisée début mars avec les représentants de l'industrie agroalimentaire, des annonceurs, des consommateurs et des experts. Dans un premier temps, c'est l'autodiscipline des professionnels qui devraient permettre d'assainir la situation. Mais la ministre a évoqué d'éventuelles mesure législatives, ce qui semble en la matière et au regard des précédentes mesures de prévention contre l'obésité, plus sûr et plus efficace...

Partager cet article

Repost 0
Published by Tiuscha - dans Warning
commenter cet article
5 décembre 2007 3 05 /12 /décembre /2007 15:24
Du foie gras ? Non, du "faux gras" ! Telle est la dénomination sous laquelle ce pâté de foie est vendu dans les supermarkets Waitrose. La chaîne de magasins avait arrêté de vendre du foie gras il y a 6 ans  au nom de la défense des palmipèdes.
Cette année, c'est avec l'assentiment des associations protectrices des animaux et des groupe de pression anti-foie gras qu'elle lance ce faux foie gras, en réalité un succédané, une
pâte composée à 50 % de foies d’oie ou de canard britanniques élevés en plein air et non gavés, mélangés à de la graisse des mêmes volailles.

L'an passé, un produit similaire de fabrication espagnole avait été présenté au SIAL (salon international de l'alimentation), toujours à la même période, celles où le foie gras de fabrication française fait le gros de ses ventes.
Gageons que, comme les autres produits pseudo-concurrents, ce "faux gras" n'a ni la richesse gustative ni la texture du VRAI foie gras...

Source  : www.lefigaro.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by Tiuscha - dans Warning
commenter cet article

Article ? Recette ?