Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Conseil culinaire et
Accords mets-vins


Atelier enfants et adultes 

 

Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

Blog de cuisine pour enfants
Trois petits tours et cuisinons !


PARTENARIAT 
Maison d'hôte les Santolines 

 

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer
 
twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg

PANEM ET CIRCENSES !

Jeux glou et miam
de la blogosphère
 

Jeux à retrouver ici

14 novembre 2007 3 14 /11 /novembre /2007 06:15
Blog-Event XXIX: Bistroküche


la franco-allemande Katia (Bolli's Kitchen) nous invite dans la plus grande brasserie du monde, celle où nous aurons tous concocté un plat de bistrot, un plat "canaille" selon le mot à la mode pour ce genre culinaire... Ce  Blog Event (hébergé par Zorra de Kochtopf) se situe à mi chemin entre l'univers ouvrier et la cuisine bourgeoise, entre les zincs gourmands et les grandes brasseries parisiennes ou bouchons lyonnais. On pense en effet à ces deux grandes villes quand on pense à la "cuisine de bistrot", on pense aussi aux plats mijotés, aux produits tripiers et aux desserts emblématiques.

J'aurais eu plus de succès sans doute avec la mousse au chocolat ou le baba au rhum qu'avec cette langue de veau sauce piquante (et encore je vous épargne la vue de sa préparation !). Un bémol sur la sauce piquante qui est loin d'être traditionnelle car j'ai utilisé un reste de béchamel à l'orange comme base... No comment !

langueveausaucepiquante.jpg
Et pour célébrer le genre "brasserie", imaginez plutôt Arletty ou Mistinguett dégustant cette langue, ce sera tout de suite plus glamour ! Et avec l'accent s'il vous plaît -
gouailleur, parigot, un peu trainant et nasillard -, laissez-moi vous présenter la langue de veau sauce  piquante !

NB "Ca vous remet l'homme sur la femme" fut réellement un mot d'esprit d'Arletty lors d'un repas, certes plutôt au sujet du vin dégusté, mais bon ici, ça le fera !

Ingrédients
- 1 langue de veau (environ 400 grammes)
- herbes (laurier, thym, romarin) et épices (poivre noir en grains, clous de girofle, bâton de cannelle) pour le court bouillon de la langue
pour la fausse sauce piquante
- 10 cl de vinaigre de vin
- 20 cl de vin rouge (je sais encore une hérésie, ce devrait être du vin blanc...)
- environ 5 cl de béchamel (parfumée à l'orange mais c'est une autre histoire)
- 20 cl de coulis de tomate
- 2 échalotes
- 4 cornichons
- 2 cuillères à café bombées de câpres
- estragon
- sel, poivre

langueveausaucepiquante2.jpg
Ingrédients
Faire dégorger la langue de veau (après avoir ôter les parties nerveuses et gélatineuses) une nuit dans l'eau froide, saler puis la laisser s'attendrir environ 2 heures au frais.
Placer dans un grand faitout rempli d'eau avec les aromates. Porter à ébullition et baisser le feu, laisser frémir environ 3 heures. Débarrasser la langue de sa "peau" quand la viande est encore tiède et réserver (la viande ainsi cuite peut se conserver 2 ou 3 jours au frais, on la réchauffe alors à feu doux et on la sert avec sa sauce ; on peut aussi la déguster froide ou en terrine, beaucoup d'apprêts sont possibles).
Pour la sauce, mettre l'échalote émincée avec le vin et le vinaigre, faire cuire doucement jusqu'à ce que la sauce ait réduit de moitié. Par ailleurs, ajouter au fonds de béchamel le coulis de tomate et 5 cl du bouillon  de cuisson de la langue (à défaut, un bouillon de légumes ou du fonds de veau...). Mélanger les deux sauces, ajouter les cornichons coupés en fines rondelles, l'estragon ciselé et les câpres, saler et poivrer.
Servir la langue de veau avec cette sauce piquante et des pommes de terre "vapeur", bien chaud surtout !

langueveausaucepiquante3.jpg

Partager cet article

commentaires

Véronique 16/11/2007 23:34

Je vois bien cette langue en train de lécher le plat...

Anso 14/11/2007 15:04

Remettre l'homme sur la femme tu en as de drôle d'idées toi ;o))Bon j'avoue que je garde de la langue un mauvais souvenir de cantine (tu sais avec les cornichons tout mous Pouah !!) mais la tienne est tellement bien vendue que je ma laisserais bien tenter !!Biz

fabienne 14/11/2007 12:34

Avec cette langue, je ne sais trop quoi te dire (...et c'est pas un jeu de mots)! C'est que pour cuisiner cela il faut aussi savoir l'apprécier, j'imagine que c'est le cas. Ici ce genre de chose serait impossible à réaliser, je veux bien les rognons, les pieds de porc mais tripes et langue... C'est une question d'éducation culinaire je pense, on n'en a jamais mangé chez nous, même chez ma grand-mère! Bon, la langue étant classée, je me verrai bien par contre me contenter d'un petit morceau de ton gâteau. Tant pis pour l'hom! Bises 

Eryn 14/11/2007 11:55

Ce plat a l'air super saouvreux, je te félicite ! Bon moi par contre, j'ai du mal avec les abats ( sauf boudin noir :p )Bonne journée :)

Rosa 14/11/2007 09:00

Un très beau plat plein de saveurs formidables!Bises,Rosa

Zoé 14/11/2007 08:29

Sympa cette recette à vous remettre un homme sur sa femme :-)

tifenn 14/11/2007 08:11

J'adore le titre! mais je n'aime plus la langue! surtout depuis hier, après ma blanquette quand ma fille a réalisé que c'était le petit veau de la vache qui était dans son assiette...

Bolli 14/11/2007 07:41

Merci Tiuscha!Wow, ça, c'est la cuisine de bistro, la langue de veau! Et même si les gens disent maintenant; j'aime pas ( les abats....), la sauce piquante est là pour les faire oublier! C'est d'ailleurs de cette manière que j'ai commencé à gouter, quand j'étais enfant, les abats en France....et, depuis, j'en raffole!Merci pour ta contribution!

Article ? Recette ?