Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Conseil culinaire et
Accords mets-vins


Atelier enfants et adultes 

 

Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

Blog de cuisine pour enfants
Trois petits tours et cuisinons !


PARTENARIAT 
Maison d'hôte les Santolines 

 

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer
 
twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg

PANEM ET CIRCENSES !

Jeux glou et miam
de la blogosphère
 

Jeux à retrouver ici

19 décembre 2016 1 19 /12 /décembre /2016 10:47

Le cardon ou carde est LE légume de Noël dans le Lyonnais et en Provence. On le déguste traditionnellement en gratin, parfois avec des anchois voire même des truffes ! Mais on peut aussi le déguster avec un oeuf poché comme dans cette crème de morue. Aujourd'hui je propose de pocher des tranches de foie gras dans le bouillon de cardes. Une façon originale et très digeste, pour qui n'est pas rebuté par l'amertume légère du bouillon. Mais personnellement, j'ai apprécié le fondant gourmand du foie gras, la saveur de la carde (entre artichaut et salsifis) et la légère amertume, corsée du poivre Voatsiperifery, très aromatique, fruité et boisé.  
Ingrédients
- 4 cuillères à soupe de cardon coupé en morceaux
- 1 tranche de foie gras
- 5/6 baies de poivre Voatsiperifery
- QS de bouillon*
- fleur ou cristaux de sel
*Le bouillon de cuisson d'une botte de cardes, au blanc (sel, jus de citron ou vinaigre blanc, 1 cuillère à soupe de farine)
Préparation
Cuire les cardes pelées dans l'eau salée additionnée de farine et jus de citron ou vinaigre blanc.
Prélever, le double de la quantité de bouillon requise (un bol ou une assiette à soupe chacun), réduire de moitié, rectifier l'assaisonnement en sel, infuser la moitié du poivre concassé. Tenir chaud. Escaloper le foie gras, saler, poivrer du reste de poivre Voatsiperifery. 
Au moment du service, poser les morceaux de cardon, poser le foie gras et verser le bouillon chaud. Servir aussitôt.

Foie gras poché et bouillon de cardon, poivre Voatsiperifery

Partager cet article

Repost 0
15 octobre 2016 6 15 /10 /octobre /2016 16:11

Le crabe (tourteau) est souvent très long à préparer et l'on manque parfois de courage. Aussi, quand on en trouve de vraiment bon chez la poissonnière (pas les conserves de grande surface, surtout !), on se laisse tenter... Un classique mayonnaise/citron/raifort/granny smith en base pour une entrée. Et un autre classique crabe-courgette, mais revu au pistou et dégusté tiède. Cette salade tiède de crabe, légumes, pistou se prépare très vite dès lors que vous avez du crabe déjà décortiqué, donc...
En version chaude, il y a aussi la soupe de crabe, le crabe farci les crab cakes, ultra gourmandise !

Ingrédients
- 150 grammes de crabe
- 1 petite courgette
- 1 carotte
- 60/80 grammes de riz cuit
- 2 cuillères à soupe de pistou (ou pesto...)
- persil
- 1 trait de jus de citron jaune
- huile d'olive
- sel, poivre blanc
Préparation
Tailler la courgette en tagliatelles et râper la carotte.
Mélanger avec le riz cuit, le pistou, réchauffer sur feu doux, ainsi que le crabe.
Ajouter une cuillère à café de persil haché.
Saler, poivrer, ajouter un trait de jus de citron. Rectifier l'assaisonnement et servir tiède.

Salade tiède de crabe, légumes, pistou

Partager cet article

Repost 0
6 octobre 2016 4 06 /10 /octobre /2016 16:04

La bourride est un plat emblématique du sud de la France, plutôt côté Languedoc mais on en trouve en Provence, et bien sûr elle figure dans le livre de JP Reboul, la cuisinière provençale. Il s'agit d'un mets de poisson, de roche, seiche ou lotte, notamment, servi dans un bouillon safrané. Un délice haut en couleurs et en saveurs dont figure cet exemple sur le blog, à base de seiche et moules, fèves et pomme de terre (cette dernière étant l'accompagnement classique). Aujourd'hui, il s'agit d'une bourride de seiches, pommes de terre, haricots verts, bouilon safrané, rouille. Divin et chaud, avec la gourmandise de la rouille, car il n'a échappé à personne que nous glissons insensiblement dans l'automne. Bientôt les courges et les châtaignes... 
Ingrédients
- 3 blancs de seiche frais
- 6/8 petites pommes de terre cuites à l'eau, pelées

- 1 poignée de haricots verts cuits
- 1 belles gousse d'ail
- 2 cuillères à soupe de pâte de tomate maison (sauce très concentrée, idéale pour la pizza, les coupes etc)
- 10/12 filaments de safran
- 2 pincées de paprika
- 2 pincées de piment doux (italien Lombardo ou piment d'Espelette)
- huile d'olive
- sel
pour la rouille, cette recette par exemple
Préparation
Faire infuser le safran dans l'eau chaude (voir ici).
Dans une grande quantité d'eau (500 ml environ), porter à ébulltion l'ail dégermé, puis ajouter la tomate et le paprika, saler, baisser le feu, ajouter la seiche coupée en lamelles, laisser cuireune heure environ, jusqu'à ce qu'elle soit bien tendre. Ajouter alors le piment au goût, les petites pommes de terre, les haricots verts coupés en morceaux. Réchauffer doucement les légumes dans le bouillon, puis ajouter le safran. Bien mélanger et servir chaud.

Comme une bourride : seiche, pommes de terre, haricots verts, bouilon safrané, rouille

Partager cet article

Repost 0
12 mai 2016 4 12 /05 /mai /2016 09:50

Les croquetas espagnoles sont des tapas très populaires, boulette de pomme de terre farcie de différents appareils, certaines au fromage (filant type mozzarella), à déguster avec les doigts en grignotage apéritif ou dans l'assiette (selon la taille des boulettes). Voici ma troisième proposition pour utiliser un reste de purée de pomme de terre !
Les boulettes seront un peu plus molles et fragiles sinon (le cas ici, mais l'objet était avant tout de liquider cette purée). Mieux vaut juste de la pomme de terre écrasée qu'une purée onctueuse pour les réaliser, à moins de dessécher la purée sur feu doux au préalable... Et sinon, en faire de la focaccia !
Ingrédients
- reste de purée (un peu ferme c'est mieux)
- QS mozzarella
- 1 oeuf battu
- chapelure
- sel, poivre
- huile de friture
Préparation
Former des boulettes de pomme de terre et y inclure un peu de mozzarella (poivrée éventuellement ou parfumée d'herbes, d'épices..), passer dans l'oeuf battu puis dans la chapelure.  Frire dans l'huile puis déposer sur papier absorbant. Saler, poivrer. C'est prêt !

 

Reste de purée de pomme de terre : croquetas au fromage, comme en Espagne

Partager cet article

Repost 0
15 avril 2016 5 15 /04 /avril /2016 07:20

Dans l'Angleterre victorienne, Oyster Day était le jour d'arrivée des premières huîtres  de la saison sur le marché de Londres, Billingsgate (toujours le plus grand marché au poisson du Royaume Uni). La tradition de la vente d'huître dans la rue était courante à Londres, à 1 penny les quatre. Les "costermongers" ou vendeurs de rue écoulaient ainsi 124 millions d'huître par an ! 
Ce poème anonyme reflète bien l'enthousiasme à déguster ces premières huîtres, toutes classes confondues :

Greengrocers rise at dawn of sun –
August the fifth – come haste away!
To Billingsgate the thousands run, –
‘Tis Oyster Day! – ’tis Oyster Day!

Illustrated London News, Jul.-Dec., 1851

Illustrated London News, Jul.-Dec., 1851

 

A Oyster Day, le 4 août à Londres, les enfants collectionnaient les coquilles d'huîtres et créaient des "grottos", genre de caves/grottes faites de ces coquilles, pour lesquels ils glanaient ensuite quelques pièces au son de "remember the grottos" ou "please to the grotto". Une coutume qui a duré du début du XIXème siècle jusqu'à la seconde guerre mondiale. Certains tunnels et de nombreuses caves en sont toujours décorés, celles de Margate dans le Kent sont à voir...

Margate grotto

Margate grotto

Angel horseback (anges à cheval) est une ancienne recette victorienne à base d'huître grillée dans une tranche de bacon. Cet amuse bouche est parfois servie sur une tranche de pain.
C'est une curiosité que j'ai revisitée après une discussion avec Patrick, en testant la version huître et boeuf persillé : une fine tranche de viande  grillée enrobe l'huître. Je préfère cette version à l'originale. A déguster avec une point de horseraddish (raifort)...
Et sinon il existe le devil horseback, tranche de bacon entourant un pruneau, une recette qui a plus aisément traversé la Manche et qui était très à la mode dans les années 1980/90, grillé ou non...

Oyster Day in London, grotto et angel horseback revisité

Partager cet article

Repost 0
14 avril 2016 4 14 /04 /avril /2016 06:36

Les huîtres étaient jadis énormément consommées, par toutes les classes sociales. La cuisine victorienne propose des recettes de cuisine et surtout de conserve pour en manger toute l'année. Voici une recette de curry d'huîtres tirée du livre de cuisine Tasty dishes publié en 1897.

Ingrédients
- 2 douzaines d'huîtres
- 1 cuillère à soupe de curry (ici Bombay)
1 cuillère à café de farine
- 60 grammes de beurre (j'en ai mis 30)
- 1 citron
- sel, poivre
Préparation
Ouvrir les huîtres et réserver leur eau. 
Mélanger l'oignon émincé avec la farine, les épices et le beurre dans un casserole. Puis ajouter l'eau des huîtres et le jus du citron (au goût...). Laisser épaissir la sauce, mélanger avec les huîtres et servir en plat avec du riz blanc, en entrée ou en amuse bouche.

 

L'huître dans la cuisine victorienne (1) : curried oysters

Partager cet article

Repost 0
10 avril 2016 7 10 /04 /avril /2016 09:19

La saison de l'asperge bat son plein et les aimant toutes, j'alterne entre vertes et blanches, dodues et fines, avec un plaisir renouvelé... Voici quelques belles asperges blanches dégustées avec un sabayon au café et garam masala. Bon dimanche !
Ingrédients
- 3 à 5 asperges blanches par personne
pour le sabayon au café et garam masala (pour deux)
- 2 jaunes d'oeufs
- 35/40 ml de café
- 2 belles pincées de garam masala
- pimprenelle (facultatif)
- sel, poivre
Préparation
Monter le sabayon au bain-marie en fouettant les jaunes d'oeufs avec le café et les épices, saler. Réserver au chaud.
Cuire les asperges blanches à l'anglaise (on peut ajouter de la cardamome..). Servir tièdes avec le sabayon, déposer éventuellementquelques feuilles de pimprenelle.

Asperges blanches, sabayon au café et garam masala

Partager cet article

Repost 0
3 avril 2016 7 03 /04 /avril /2016 16:32

Pour ce dimanche soir, je vous propose une nouvelle idée toute simple : des "rouelles" de poireau au miso. Il vous suffit de couper de gros poireaux en épais tronçons, d'un peu plus de 1 cm que l'on fait revenir à l'huile d'olive, en ajoutant un peu de liquide et du miso blanc, de chaque côté, en les retournant plusieurs fois. Pas de recette pour cette idée du dimanche soir, que vous pouvez faire évoluer au gré de votre volonté, de vos goûts...

L'idée du dimanche soir : rouelles de poireau au miso

Partager cet article

Repost 0
1 avril 2016 5 01 /04 /avril /2016 05:35

Rien de plus simple et de meilleur que les premières asperges de la saison cuites à l'anglaise mais ensuite, rien n'interdit de varier les plaisirs ! Je propose pour inaugurer cette saison de l'asperge, une version carbonara.  Les asperges vertes sont taillées en tagliatelles et servies avec une sauce carbonara. L'idée est proche de cette autre recette à base d'asperges blanches mais la présentation sensiblement différente, et sans pancetta (mais sans crème non plus). Peu poivrée, elle n'a plus lieu d'être vraiment "carbonara"... 
Juste une façon sur le pouce, simple et gourmande. A vos rasoirs à légume !
Ingrédients (pour 2)
5 ou 6 asperges
- 20 grammes de parmesan ou pecorino
- 1 jaune d'oeuf
- 20 ml de bouillon de cuisson des asperges
- 1 trait de jus de citron
- sel, poivre
Préparation
Tailler les asperges en tagliatelles (au rasoir) et les cuire al dente.
Mélanger le jaune d'oeuf, le parmesan et le bouillon d'asperge. Verser sur les asperges cuites et déguster aussitôt !

Tagliatelles d'asperge façon carbonara

Partager cet article

Repost 0
2 mars 2016 3 02 /03 /mars /2016 06:57

Dans ma sandwicherie du mercredi, il y a aujourd'hui une tartine chaude et gourmande, complète parce que le mistral a fait chuter les températures. Le bouillon de la "poule au pho" avec des vermicelles serait la bienvenue ce soir ! En attendant, place à cette tartine épinard, parmesan et oeuf. Ce dernier est frit mais vous pouvez le servir poché également.
Ingrédients (en solo)
- 2 tranches de pain (aux graines ici)
- 1 oeuf
- 1 poignée de feuilles d'épinard
- 1 cuillère à café de parmesan râpé
- huile d'olive
- sel, piment en poudre (Espelette ou Lombardie)
Préparation
Faire tomber les épinards dans un peu d'huile d'olive, faire revenir 2 minutes..
Pré-toaster le pain. Déposer les épinards dessus, saler légèrement et poudrer de parmesan. Enfourner à 200°C quelques minutes. Puis cuire l'oeuf.
Déposer l'oeuf sur les tartines, saler, pimenter au goût, parsemer éventuellement d'épinard cru ciselé et déguster !

Dans ma sandwicherie du mercredi : tartine épinard, parmesan et oeuf

Partager cet article

Repost 0

Article ? Recette ?