Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Conseil culinaire et
Accords mets-vins


Atelier enfants et adultes 

 

Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

Blog de cuisine pour enfants
Trois petits tours et cuisinons !


PARTENARIAT 
Maison d'hôte les Santolines 

 

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer
 
twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg

PANEM ET CIRCENSES !

Jeux glou et miam
de la blogosphère
 

Jeux à retrouver ici

13 avril 2008 7 13 /04 /avril /2008 06:28
Ce billet de Supertouillette avait éveillé en moi des souvenirs émus... Elle le vit en ce moment, ici, cela s'est arrêté il y a un peu plus d'un an : les tétées maternelles de bébé.  Un cauchemard au début (il faudra que je publie un article pratique à ce sujet d'ailleurs !), il m'a fallu attendre quelques mois pour que cela devienne un réel plaisir. Mais ne nous leurrons pas. Si les tétées signifient moins de biberons à préparer, laver etc..., il n'en demeure pas moins que la vie d'une jeune maman (quel âge a bébé, Supertouillette ?) est épuisante !

Je le suis moins évidemment et je dors sans être éveillée par les pleurs d'un nourrisson mais la vie d'une moins jeune maman n'en est pas moins trépidante. A deux ans passés, petite miss touche à tout ! Il faut la surveiller comme le lait sur le feu et parfois, le lait déborde !! Bref, cuisiner avec un bébé n'est pas aisé.

Alors, ce tourteau gascon a été le bienvenu ! Même s'il n'y a plus de tétées... Il existe d'autres repères mais les pauses à rallonge sont en général nocives à la boulange : trop de levée tue la levée en général, non ? La découpe se fait donc non pas en fonction des tétées mais des lever des filles grandies !
Le levain, avant le lever des filles (et oui, parce qu'après, ce n'est guère possible avant 10h30-11h00, heure de préparation du repas !), la préparation du pâton, comme pour Supertouillettes se fait à 13h00 ! Et ensuite, tout pareil, le lendemain matin avant le réveil de la maisonnée, cuisson des brioches. Délicieuses, cela va sans dire, mais avec des des temps de pauses hétéroclites ! J'en ai fait carrément deux (mais je retiens qu'il est possible de congeler la seconde), parce que pendant les vacances, il y a une autre grosse mangeuse de 11 ans, qui ne laisse pas sa part au chat !

NB Supertouillette utilise un mélange aromatique préparé en pharmacie pour la boulange, j'ai bidouillé quelque chose d'approximatif avec des extraits et huiles essentielles disponibles dans mes placards !



Ingrédients
pour le levain
- 1/2 sachet de levure de boulanger
- 70 grammes de lait
- 50 grammes de farine
pour le pâton
- 70 grammes de lait
- 2 œufs entiers
- mélange pâtissier maison ! (4 gouttes d'extrait de citron, d'extrait de vanille, d'huile essentielle d'orange, 1 de bergamotte et 1 cuillère à soupe d'alcool, ici du kirsch)
- 10 grammes de sucre
- 1 cuillère à café de sel
- 500 grammes de farine
- 65 grammes de margarine

Préparation
Mélanger les ingrédients du levain, laisser reposer couvert d'un linge dans un endroit chaud (pas forcément 5 heures, ni même 3 heures !). Mélanger ensuite les autres ingrédients avec le levain, laisser reposer 6 heures (couvert du même linge), même si cela n'est pas fait exprès ! Mais deux suffiraient sûrement. Enfin, dégazer, former deux couronnes et laisser reposer la nuit au chaud. Au petit matin, baidgeonner de lait et couvrir de pépites de gros sucre (sucre casson), variante par rapport à mon modèle, et enfourner 25/30 minutes à 160°C. Laisser tiédir et déguster !


Partager cet article

commentaires

Carpe diem 30/03/2009 23:36

Je tombe tout à fait par hasard sur ton billet et je vois que tu as testé la recette que j'ai donnée l'année dernière. Une petite précision toutefois concernant le parfum que j'ai envoyé à Supertouillette comme elle me l'avait demandé sur le forum de PBC. C'est un parfum unique qui ne se fabrique que dans mon village et dont personne à part le pharmacien ne connait la recette. Il est extra mais indéfinissable. Le tourteau gascon se faisait à l'origine pour Pâques, je l'explique dans mon billet http://repaireetrepere.blogspot.com/2008/03/tourteau-gascon.html#linksChez nous cet arôme parfume aussi les crêpes, les gâteaux, les crèmes, etc. Si ça t'intéresse c'est avec plaisir que je t'en envoie un flacon, c'est bientôt Pâques.

supertouillette 15/04/2008 17:08

Bravo! il est très beau!Ma petite a 4,5 mois, mais elle nous en a fait des soucis, jusqu'ici!Ca commence tout juste à aller mieux! :)

gracianne 14/04/2008 15:43

je ne t'envie pas la petite de 2 ans, j'ai deja donne, mais la brioche si :)

Vanille 13/04/2008 16:56

Tu me fais découvrir un nouveau tourteau, je ne connaissai que le tourteau fromager avec sa calotte toute noire.

alhya 13/04/2008 14:00

il y a de quoi être émue en voyant tes irrisitibles photos!

cammu 13/04/2008 13:46

Mmmm!Qu'ils sont beaux tes p'tits pains.:)

veronica 13/04/2008 11:59

moi aussi ce tourteau m'a fait de l'oeil et je crois qu'il va bientot garnir mon four et ma table...

Lisanka 13/04/2008 11:54

Très séduisant ce tourteau!

eglantine 13/04/2008 11:16

Il est superbe ! quand je fais ce genre de boulange, j'en congèle toujours une partie. Ca me permet de tenir la semaine tranquille.

Doria 13/04/2008 11:13

J'imagine l'odeur pendant la cuisson et au réveil c'est très agréable.Bisous et bon dimanche, Doria

Article ? Recette ?