Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Conseil culinaire et
Accords mets-vins


Atelier enfants et adultes 

 

Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

Blog de cuisine pour enfants
Trois petits tours et cuisinons !


PARTENARIAT 
Maison d'hôte les Santolines 

 

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer
 
twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg

PANEM ET CIRCENSES !

Jeux glou et miam
de la blogosphère
 

Jeux à retrouver ici

5 septembre 2008 5 05 /09 /septembre /2008 15:49
"Belle à voir", selon l'étymologie de son nom, la petite prune jaune de Lorraine ne dure qu'un temps. On trouve la mirabelle de mi-août à fin septembre sur les étals, 6 courtes semaines de bonheur, celui de savourer ce fruit gorgé de sucre, moucheté de rouge, gage d'une vraie mirabelle de Lorraine. Signe de qualité, il paraît qu'une bonne mirabelle coupée en deux doit voir son noyau se détacher tout seul !


Le terroir est pour beaucoup dans le succès que rencontre la petite prune jaune chaque année : le sol argileux sert d'éponge naturelle en retenant l'eau qui abreuvera la mirabelle durant l'été sans qu'elle ait à souffrir.
Une IGP (indication géographique protégée), une marque, "Mirabelle de Lorraine", , et un Label Rouge attestent de la provenance de ces prunes goûteuses et viennent récompenser les efforts constants des 350 producteurs qui s'évertuent à produire, de façon éthique, la mirabelle : respect des saisons et culture raisonnée, conservation des variétés anciennes, rendements limités...
Metz (comme de nombreuses villes et villages de Lorraine) honore la mirabelle chaque année en fêtant la gastronomie régionale et en élisant une Reine de beauté, reflet de celle de cette merveilleuse prune.

Idéalement, la mirabelle se conserve à température ambiante et doit être dégustée rapidement mais elle se prête parfaitement à la conservation en confiture ou en bocaux (un des plus importants débouchés puisque 70 % de la production se vend transformée). Elle se congèle également très bien, mais il vaut mieux l'avoir cuisinée d'abord... Tarte, tourte, compote, sorbet, chutney et confiture, la mirabelle embellit plus d'un plat, sucré ou salé. Elle accompagne les viandes blanches et s'allie avec les vins de la région bien sûr ! Pensez ainsi à un gratin de mirabelles en voluptueux sabayon de riesling... Elle même se métamorphose en eau de vie réputée qui fait la gloire des Lorrains !

Partager cet article

Published by Tiuscha - dans Potager et verger
commenter cet article

commentaires

sam's cook 09/09/2008 10:42

j'aime ce fruit!

mirabelle 07/09/2008 22:57

très belle éloge d'un fruit bien de chez moi ;-)essaie en crumble de pain d'épices, j'avais fait cela l'année passée, j'en salive encore!

LILIBOX 06/09/2008 07:35

je les congèle très bien crues  et elles sont parfaites après la cuisson dans un clafoutis par exemple.

gingembre, lolo 06/09/2008 05:52

il est vrai que la saison est courte et chez nous elle est vendue assez chère... mais j'en ai toujours un sachet de congelées sous la main, j'en mets dans des currys, ou je les fait compoter et les sers avec un poissonamicalementgingembre, lolo

Biscottine 05/09/2008 23:41

J'ai fais mon clafoutis et il m'en restait quelques-unes mais là on a tout mangé^^ bises!

Colette MARTINIC 05/09/2008 20:43

Par ici pas de mirabelle mais j'en ai mangé lors de mon séjour en BRETAGNE ;;;;

Article ? Recette ?