Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Conseil culinaire et
Accords mets-vins


Atelier enfants et adultes 

 

Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

Blog de cuisine pour enfants
Trois petits tours et cuisinons !


PARTENARIAT 
Maison d'hôte les Santolines 

 

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer
 
twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg

PANEM ET CIRCENSES !

Jeux glou et miam
de la blogosphère
 

Jeux à retrouver ici

4 mai 2014 7 04 /05 /mai /2014 15:13

Syle bistronomique pour cette adresse tendance dans le quartier "des Martyrs" à deux pas du métro Notre Dame de Lorette (et non loin de cette étonnante confiserie suédoise). Le Caillebotte est un me-too, même une émanation, certain dirait un "petit frère", du Pantruche : bistro gourmand, carte réduite, produits de qualité, un soupçon de créativité et d'impertinence dans l'assiette, carte des vins également courte mais bien choisie et maîtrisée.
Avec mes deux comparses, nous avons choisi le menu dégustation en 5 plats (4 salés, 1 sucré), arrosés d'un très bon Givry (1er cru, Vieilles Vignes 2012, Michel Sarrazin et fils). Désolée pour la piètre qualité des photos, la lumière est ici plutôt d'ambiance, très tamisée...
Premier plat, ceviche de mulet, carottes sauvages et ventrèche. Le ceviche épais fond en bouche et le terre-mer est subtilement exécuté, on salive, belle entrée en matière.
caillebotte_mulet.JPG
Puis asperge verte des Alpilles, ricotta tobiko, blancs de seiche. Cuissons parfaites et un jus de viande audacieux, puissant, concentré, particulièrement original sur le duo seiche-asperge. L'oeuf de saumon apporte une note saline et ludique.
caillebotte_asperge.JPG
Maigre de ligne snacké, betteraves rouges, radis roses, beurre citron. Fan de la mousseline de betterave épicée à souhait (citronnelle ?), le maigre est parfaitement cuit, peau croustillante, chair ferme et fondante à la fois. Le beurre citron en émulsion désarçonne mais punche l'ensemble.
caillebotte maigre
Pigeon vendéen rôti, patate douce, tiges de pissenlit, noisettes (le plat ne figure pas à la carte). Grande fan de la cuisson presque bleue (basse température certainement) et d'une grande tendreté du pigeon. Excellente harmonie entre le sucrosité de la patate douce et l'amertume des tiges de pissenlit (une curiosité... saveur proche du chicon), le croquant de la noisette torréfiée donne du relief en saveur et texture au plat.
015.JPG

Le dessert, granny smith rôtie, glacée, mousse d'oseille, meringue. Gros coup de coeur pour ce dessert complexe, entre la gourmandise vintage de la pomme rôtie dans sa peau, totalement régressive avec cette saveur proche d'une pomme au four mais sur une granny ! La mousse d'oseille apporte l'acidité onctueuse, le granité granny, la fraîcheur et la meringue en éclat, la note sucrée qui "finit" joliment ce dessert copieux.
017.JPG

Caillebotte
8, rue Hippolyte-Lebas
75009 Paris
tel 01 53 20 88 70

Partager cet article

Published by Tiuscha - dans Gîte et couvert
commenter cet article

commentaires

gracianne 07/05/2014 13:42


Et bien je vois qu'on ne s'embete pas ;)


 


Je suis retournee chez Pantruche il n'y a pas si longtemnps, c'est toujours aussi bon. Il faut que j'essaie Caillebotte.

very easy kitchen 05/05/2014 09:04


ravie d'abord pu partager ce dîner avec toi et la Francesca. j'ai beaucoup aimé les deux entrées et le poisson. plats copieux et le vin très bon. A refaire.

LaFrancesa 04/05/2014 20:28


Caillebotte, c'est Tiuscha qui en parle le mieux!


Le dessert me marque encore... moi qui ne suis pas du tout bec sucré. Ce menu était une très belle progression, et les portions étonnament généreuses pour ce genre de spots parisiens courus
(comapraison n'étant pas raison oui je sais).


Belle cuisson de la seiche et de l'asperge, des audaces toujours cohérentes, c'était un plaisir ce repas... d'autant plus avec qui il était partagé ;-)  


Besoos

Article ? Recette ?