ATELIERS DE CUISINE

POUR ADULTES ET ENFANTS
Informations générales

 


 Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

 

PARTENARIAT
 

Maison d'hôte les Santolines : 

Ateliers de cuisine provençale &
découverte des vins de Côtes-du-Rhône,
Ateliers culinaire pour groupes sur demande

santoline

 

 

AUTRES COLLABORATIONS GOURMANDES 

YUMMY SPECIAL FETES
yummynoel

 

MON BLOG DE CUISINE POUR ENFANTS

banniereessai2.jpg

Trois petits tours et cuisinons !

Vive la cuisine pour enfants !

 

bonial – promos et catalogues – moins de co2

Liste WWF
des poissons "autorisés"
 

  

 

blog-appetit-120.gif

Recettes de cuisine

 

Recettes de Cuisine

Au fil des mois...

Mardi 5 juin 2012 2 05 /06 /Juin /2012 17:50

verre_vin.jpg L'Umami, ce 5ème goût "délicieux" présent dans la viande, le fromage, la tomate, le miso et globalement de nombreux produits fermentés, est-il également un composant du vin ? Car s'il n'est pas rare lors d'une dégustation, d'analyser les qualités organoleptiques en décomposant les 4 autres goûts (sucré, salé, acide, amer), l'umami reste absent généralement de ces compte-rendus de dégustation. Il faut dire qu'il est plus difficile à reconnaître et qu'il met plus longtemps à apparaître (capteurs umami sur la langue), comme l'amertume, quand les 3 autres sont plus immédiats.
Le vin est composé de nombreuses substances et molécules : eau, alcools (éthanol, glycérol), minéraux, composés phénoliques, glucides, acides organiques et substances azotées (protides). Ce sont ces deux derniers qui nous intéressent ici. Le goût umami provient en effet de Acide_glutamique.jpgl'acide glutamique* contenu dans la vigne et se retrouvant également dans le vin auquel il apporterait de la "souplesse". Précurseur de l'acide glutamique, le glutathion est présent naturellement dans la vigne avec un effet protecteur, anti-oxydant ; on le trouve en quantité plus importante en milieu riche en azote. Or c'est bien le double effet azote et acides aminés qui serait à la source de l'umami.
L'acide glutamique
provient de la dégradation d'une protéine, en milieu azoté, sous l'effet de la maturité (puis du pourrissement), de la cuisson ou de la fermentation ; la présence d'acide glutamique dans la baie augmente lors de sa maturation ; dans le vin, elle diminue sous l'action des levures, durant la phase de fermentation alcoolique au terme de laquelle l'acide glutamique réapparaît (les levures semble le "digérer" avant de le restituer). A noter, l'acide lactique résultant de la fermentation malo-lactique participe aussi de cette sensation "umami". Le vieillissement serait également un facteur notable de développement d'acide glutamique (notamment en contact avec les lies).
Conclusion, les vins peuvent donc être "umami" : ce sont donc principalement des vins rouges "matures", certains blancs notamment élevés "à la bourguignonne" et des Champagnes, surtout millésimés.
Certains affirment que les vins "nature" seraient plus "umami" que les autres mais je n'ai trouvé aucune information à ce sujet.

*En réalité l'umami n'a pas la saveur exclusivement de l'acide glutamique ; le glutamate, additif référent mais remis en cause par l'OMS, contient également d'autres substances synthétisées : inosinate et guanylate.

Par Tiuscha - Publié dans : Vin et autres boissons - Communauté : vin, vignes et vignerons
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Retour à l'accueil

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer

twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg   

 

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés