Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Conseil culinaire et
Accords mets-vins


Atelier enfants et adultes 

 

Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

Blog de cuisine pour enfants
Trois petits tours et cuisinons !


PARTENARIAT 
Maison d'hôte les Santolines 

 

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer
 
twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg

PANEM ET CIRCENSES !

Jeux glou et miam
de la blogosphère
 

Jeux à retrouver ici

29 septembre 2010 3 29 /09 /septembre /2010 05:59

On est mercredi, généralement le jour des petites douceurs sucrées, joli gâteau et autres friandises, mais non, il s'agit aujourd'hui de terrine charcutière ! L'histoire du jour est à tiroirs, je vais vous parler d'une  fausse bonne idée, d'une terrine ratée, de conseils d'un chef et au final d'un repas gratuit ! L'histoire a commencéterrinerateepintadepiedcochon.jpg par l'achat d'une pintade pour en faire une terrine, avec l'idée aussi de "passer" des restes comme des saucissettes, un fond de shiitake (séchés mais avec de la saveur ? Rien n'est moins sûr), du pain rassis. Avec du Rhum pour changer et du 4 épices. Mais je ne vous donnerai pas la recette car c'était raté, notamment en raison du principal ingrédient : le pied de cochon.

La fausse bonne idée était de se dire que cela apporte du moelleux et que cela ferait donc merveille dans une terrine. Que nenni ! Au final cette terrine "était sèche comme un coup de trique" dixit le principal dégustateur.

Marie disait un jour qu'elle ne publiait pas les essais avortés et ratages sur son blog, là c'est le cas. Notamment pour signaler aux novices en préparations charcutières, comme moi, que le pied de cochon n'est pas une bonne idée, si toutefois celle-ci traversait leurs esprits...

terrinerateepintadepiedcochon2.jpgComme je subodore que l'ingrédient "mystère" est ici le fautif sans en avoir la preuve, je décide de poser la question à un chef. J'appelle donc Christian Etienne, le chef avignonnais. Mais pas chez lui ni au restaurant, je ne suis pas intime. Non, sur l'antenne de France Bleu Vaucluse, et ça tombe bien, ce matin-là il présente une terrine terre-mer. Ses explications sont claires :

1/ le pied de cochon apporte du moelleux, mais à chaud seulement, sinon il y a un phénomène de resserrement des chairs qui permet la tenue mais contribue à "dessécher" l'ensemble.

Sur une terrine de pied de cochon prise à froid dans la gelée, cette dernière permet d'apporter du moelleux et de contrebalancer cet effet (enfin, sur ce second point, c'ets moi qui le dis ;

2/ pour réussir une terrine de volaille il faut 1/3 de chair de volaille, 1/3 de chair de porc ou de veau, 1/3 de matières grasses (gras de porc ou crème fraîche).

Sur ce, on m'annonce que j'ai gagné un tablier de cuisine (qui va venir compléter ma collection) et un repas pour deux offert par une ferme-auberge de la région de Sault. Promotion d'un événement oblige, la "Fête des saveurs d'automne" à Sault le 17 octobre. J'irai avec Melle E et on en profitera pour visiter la nougaterie Boyer...

En attendant, comme certains seront frustrés en ce mercredi sucré, je vous laisse avec un gâteau-chateau fort pour chevaliers affamés ! Pour la recette cliquez sur l'image...

chateaufort

Partager cet article

Published by Tiuscha - dans Inclassable
commenter cet article

commentaires

champions league 29/10/2010 03:56



c'est sympa je vais tester



menus propos 04/10/2010 16:59



Là tu m'as fait trop rire avec ton pied de cochon. Perso, je ne l'ajoute que dans le baeckoffe.


Pour les terrines j'achète le fameux gras italien et j'ajoute cognac et madère...


Vivent les terrines, c'est toujours convivial sur une table.



gracianne 04/10/2010 15:28



Merci pour les conseiles, ca ne tombe pas dans l'oreille d'une sourde, tu penses.


Moi je suis pour les terrines au bon gras de porc, ya que ca de vrai!



Tiuscha 04/10/2010 15:31



En même temps, deux jours plus tard, monsieurs décrétait la terrine délicieuse ! Va savoir... La gélatine de pied de cochon avait comme "fondu", apportant de l'humidité à l'ensemble.



BenCo 30/09/2010 06:13



Bonne idée d'appeler Christian Etienne ... et quelle chance d'avoir ce type de chef sur la radio locale ... heu, double chance, devrais-je dire, puisque tu repars avec un repas gratuit ...



ça sent beau... 29/09/2010 22:26



Les échecs sont toujours aussi construcutifs que les réussites voir d'avantage ; même si c'est frustrant et vexant sur le moment. En tout cas, visuellement, cette terrine semble bonne. Je trouve
toujours épatant d'oser se mettre à la charcuterie, c'est pour moi tout un monde !


Le château fort est superbe, et l'on n'oserait s'y attaquer ! Je retomberai bien en enfance quelques instants, et je viendrai avec mes playmobil !


 


Bonne soirée



Ewa07 29/09/2010 16:19



C'est bien d'avoir poussé ton idée jusqu'à demander l'avis d'un chef et de nous faire profiter de ses bons conseils !



Hélène 29/09/2010 15:13



Remarque c'est le meilleur moyen d'apprendre. Pour ma première terrine, j'ai vidé le gras en la sortant du four ;-)



Claire 29/09/2010 13:21



Merci pour ce compte rendu : oui, il faut partager ces réussites comme ces échecs, c'est toujours riche en informations pour les autres :)



Claire 29/09/2010 13:20



Merci pour ce partage : Oui, il faut partager les réussites comme les succés, voila ce que 'jdis :)



sab 29/09/2010 09:30



tant pis pour la terrine, tant mieux pour le reste et je vais jouer les princesses moi..peut etr qu'n beua chevalier viendra me faire une bise!!!! tu vois que la semaine continue bien!!!



Article ? Recette ?