Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Conseil culinaire et
Accords mets-vins


Atelier enfants et adultes 

 

Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

Blog de cuisine pour enfants
Trois petits tours et cuisinons !


PARTENARIAT 
Maison d'hôte les Santolines 

 

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer
 
twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg

PANEM ET CIRCENSES !

Jeux glou et miam
de la blogosphère
 

Jeux à retrouver ici

12 décembre 2007 3 12 /12 /décembre /2007 07:00
Carrément en dehors du fourneau cette histoire, pourtant vous m'êtes témoins que j'honore bon nombre de défis culinaires et chacun sait que je ne pouvais pas passer à côté de celui-ci ! On en causait même dans les chaumières du Sieur Estèbe, qui a passé le relais il y a quelques jours à Gracianne pour qu'on leur dessine un cassoulet... Ces deux-là en voulaient, ils en auraient ! Et on prouverait que, non, le cassoulet n'est pas ringard...
Hélas c'était sans compter sur "Escherichia Coli" on une cousine néfaste. Impossible de cuisiner ni même de feuilleter un livre de cuisine durant 36 heures. La seule vue d'un plat cuisiné sur vos blogs, à de rares exceptions près (quelques moments bénis dans la journée de lundi) me hérissait le poil sur la tête et me soulevait le coeur. Difficile dans ces conditions de mener à bien l'Opération "Cassoulet" !


Et dire que tout avait si bien commencé, les haricots (point de tarbais, pas trouvé. Mais où diable, Irisa, as-tu déniché les tiens ?) mijotaient dans leur jus de viande et de graisse, d'herbes et de légumes, le canard confisait lentement ce dimanche matin. Et puis... rien. PLus rien, jusqu'à ce qu'ils ressuscitent, bénis, précuits, cette après-midi après un marché (de dupes ?) avec LUI. En sortirai-je indemne, même après l'excellente et désaltérante soupe de poire dégustée ensuite ? Je m'en suis léchée les babines, j'ai été bien raisonnable, avec un tout petit verre de Madiran (cuvée Château de Gayon  2002 de la Cave de Crouseilles, une coopérative que je connais bien puisque ce fut jadis un client...). Seulement, mon estomac sera-t-il clément avec moi, dormirai-je comme une bienheureuse ou vais-je agoniser lentement dans la nuit (n'est ce pas Gracianne ?)...

Le glouglou qui va bien avec le miamiam d'Estèbe et Gracianne, c'est ceci donc :

madirancrouseillesgayon2002.jpg
Un liquide viril, qui tient à la gorge autant que le cassoulet tient au ventre, puissant et suffisamment goûtu pour avoir du répondant face au célébrissime plat du Sud-ouest. Il vient en voisin en somme (le sien, pas le mien), faciliter la digestion (sic) et célébrer l'art du bien manger selon Henri IV (bon d'accord, c'est plus la poule au pot que le cassoulet, mais quand même bien les vins tanniques du Béarn et du Madirannais, non ?).

Ingrédients (pour 2 gourmands affamés ou 4 appétits d'oiseaux)
- 300 grammes de harigots lingots blancs
- 2 tranches épaisses de poitrine de lard nature (1 cm d'épaisseur)
- 2 grandes tranches de couenne de porc
- 200 grammes d'échine de porc (avec os)
- 1 magret de canard d'honnête taille
- 1 petite saucisse de Toulouse
- un reste de saucisse de couenne (5/6 cm de long) coupé en 3 tronçons
- 10 gousses d'ail
- 1 carotte
- 1 oignon
- thym, romarin, laurier
- 3 clous de girofle
- graisse de canard
- sel (très peu !), poivre

cassouletmagretconfit.jpg

Préparation
Dans 2 cuillères à soupe de graisse de canard, faire revenir les carottes, ajouter 4 gousses d'ail entières, l'oignon piqué de clous de girofles, ajouter les haricots, les tranches de lard, l'échine, les herbes, poivrer et couvrir d'eau puis des couennes. Laisser mijoter à couvert et à feu doux 2 heures. Par ailleurs, faire confire le magret dans de la graisse de canard avec 6 gousses d'ail non pelées, à feu doux aussi durant 3 heures.
Poser les couennes dans un plat en terre, disposer le lard et l'échine de part et d'autre, disposer les haricots et arroser de bouillon. Enfourner à 160°C durant 2 heures et demi. Ajouter les saucisses et la magret et poursuivre la cuisson. Durant toute la durée de la cuisson, repousser la croute formée dans le bouillon jusqu'à formation d'une nouvelle croûte. On dit qu'il faut le faire 6 ou 7 fois. Honnêtement, je ne suis pas sûre de l'avoir fait autant ! Laisser gratiner durant la dernière demi-heure et servir bien chaud. Au besoin remettre au four pour réchauffer, sans toucher à la dernière "croûte".

cassoulet2.jpg
La nuit ne fut pas un océan de plénitude douce et paradisiaque (la secode partie de la nuit en tout cas) mais cela valait le coup et j'ai fait un heureux !
Envie d'un vrai cassoulet à Avignon ? C'est chez Thierry Baucher, un chef venu de sa Carcassonne natale s'installer dans la cité des Papes il y a environ un an et demi, et son restaurant s'appelle Les 5 Sens... j'en reparlerai bien sûr.

Partager cet article

commentaires

gracianne 13/12/2007 09:50

Pas trop tard pour une belle recette comme celle-ci (et desolee que tu aies souffert pour la bonne cause).Beau cassoulet, fait avec amour dans les regles de l'art, je sais qu'il etait bon.

eglantine 13/12/2007 08:09

Comment ça trop tard ! il n'est jamais trop tard pour bien faire et surtout faire des heureux

coco chantrelle 12/12/2007 19:02

Avec tous les cassolulets qui se promènent actuellement sur la blogosphère,il va falloir que je finisse par en faire un.

Nat 12/12/2007 18:50

Il me donne faim ! C'est tellement de saison ! Chaleureux et réconfortant !

alhya 12/12/2007 16:14

J'ai très envie de dire qu'il est jamais trop tard pour bien faire! et ce madiran.. que j'aime ce vin... bon allez, je passais en coup de vent interdit de la BU pour te dire combien j'ai eu une petite pensée nostalgique pour ce week end du mois de juin en voyant ces adorables hélène et marielle ce week end! il manquait une certaine Tiuscha! bisous à toi, du coup, tout particulier!

Olea 12/12/2007 15:54

Humm !! Un cassoulet dans les règles de l'art ! Et le Madiran ne doit pas être mal non plus ! Quel festin !

Marie-France 12/12/2007 13:21

C'est vraiment sympa de voir toutes les versions qui ont été faites suite au défi lancé par Gracianne et Estèbe.  Avec du magret: c'est tout le sud-ouest qui s'est invité à ta table, là ! Pour répondre à ta question sur mon blog, nous avons vraiment apprécié le madiran dont je parlais qui est un vin puissant, certes, mais n'a pas camouflé le plat.. Celui dont tu parles toi, je ne le connais pas, mais comme nous passons à Crouseilles en début d'année, sur la route des Pyrénées, peut-être y ferons-nous une petite halte...

Flo 12/12/2007 09:37

Oh là là ce qu'il est appétissant !!!

Flo Bretzel 12/12/2007 09:06

Cassoulet et Madiran, je viendrais bien faire un petit tour dans le sud ouest si j'avais le temps!

Rosa 12/12/2007 09:05

Un cassoulet fort appétissant! Tu me donnes faim...Bises,Rosa

Article ? Recette ?