750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Conseil culinaire et
Accords mets-vins


Atelier enfants et adultes 

 

Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

Blog de cuisine pour enfants
Trois petits tours et cuisinons !


PARTENARIAT 
Maison d'hôte les Santolines 

 

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer
 
twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg

Au Fil Des Mois...

PANEM ET CIRCENSES !

Jeux glou et miam
de la blogosphère
 

Jeux à retrouver ici

24 mars 2009 2 24 /03 /mars /2009 08:43
Après la semaine végétarienne, cette recette à base de lapin est très "terroir" et pas légère le moins du monde ! Mais qu'est ce que c'est bon quand on aime la saveur mêlée de l'andouille et du Calvados ! Vous n'en ferez pas tous le sjours n'est-ce pas !?
L'andouille de Guéméné je l'achète lors de sjournées gourmandes de Vaison La Romaine, je la coupe en plus ou moins gros tronçons et je congèle. C'est parfait ainsi car la durée limite de conservation est vite atteinte et même si j'adore ça, je me vois mal en manger tous les jours...
Les pommes de terre qui accompagnelent ce lapin à l'andouille et au Calvados, sont toutes petites et gardées entières, avec la peau, dans une cuisson cocotte que j'aime bien et que je m'autorise maintenant que je les achète à la ferme de Travaillan... J'aime bien leur peau plissée-ridée et brunie. En revanche, je pèle pour les filles qui n'aiment pas trop (l'une est trop petite encore) manger avec la peau...



Ingrédients
- 2 cuisses de lapin
- 3 tranches d'andouille de Guéméné (la Vire, fera bien aussi l'affaire...)
- une dizaine de petites pommes de terre
- 10 cl de Calvados
- 5 cl de crème liquide
- 1 échalote
- persil
- huile de pépins de raisins
- 3/4 grains de guenièvre
- sel, poivre

Préparation
Faire dorer les cuisses de l'apin salées et poivrées dans l'huile chaude. Les ôter de la cocotte.
Faire revenir l'échalote émincée. Remettre le lapin et mouiller de calavados chaud, flamber, ajouter les baies de guenièvre concassées. Cuire à couvert et à feu doux.
Par ailleurs, dans un autre récipient,  faire revenir les pommes de terre non pelées dans l'huile. Baisser le feu et couvrir, poursuivre la cuisson en ajoutant un peu de liquide si besoin.
Poêler à part 2 tranches d'andouille ou dans la cocotte du lapin directement. Tailler la troisième en petits morceaux et l'ajouter à la sauce, crémer, ajouter les pommes de terre et rectifier l'assaisonnement. Ajouter le persil ciselé et servir chaud.

Partager cet article

Repost0

commentaires

P
Une recette bien de chez moi !!!
Répondre
S
donc cette recette n'ets pas pour moi: je ferme les yeux looollll
Répondre
M
L'andouille de Guéméné ( la meilleure) et le cidre... c'est parfait pour moi. Le lapin en plus révélé avec ces accompagnateurs... j'en redemande!
Répondre
V
Je goûterais bien volontiers à ce plat!
Répondre
M
Vous me donnez l'envie de faire du lapin, Choupette et toi, mais l'andouille de Guéméné, que nous avons déjà goûtée en Bretagne, est introuvable chez nous, de même que la Vire.
Répondre
C
La voilà donc la fameuse recette de lapin dont tu me parlais hier sur mon blog. Bon un petit bémol mais tu ne m'en voudras pas, je n'aime pas l'andouille! ; tripes, andouille ou andouillette j'y suis réfractaire, on ne se refait pas! ;-)
Répondre
C
lapin /andouilles, je n'aurais pas osé, bises
Répondre
A
Cet accord est une vraie découverte !L'andouille est très difficile à trouver ici chez nous, à BruxellesA introduire dans ma cuisine dès que j'en trouve, car en plus j'en ai jamais goûté.
Répondre
C
bien originale, l'association des 2...
Répondre
E
Toujours plus canaillou-chic, Dame Tiuscha. L'andouille et le guenièvre doivent te booster le lapinou méchant. Nickel.
Répondre

Article ? Recette ?