Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Conseil culinaire et
Accords mets-vins


Atelier enfants et adultes 

 

Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

Blog de cuisine pour enfants
Trois petits tours et cuisinons !


PARTENARIAT 
Maison d'hôte les Santolines 

 

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer
 
twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg

PANEM ET CIRCENSES !

Jeux glou et miam
de la blogosphère
 

Jeux à retrouver ici

29 mai 2009 5 29 /05 /mai /2009 07:35
Le vendredi du vin (auquel je n'ai plus participé depuis trop longtemps !) est accueilli ce mois-ci par François Chartier, "sommelier moléculaire". Kézaco ? La sommellerie mokéculaire est l'art de marier mets et vins en utilisant les connaissances en chimie moléculaire : en trouvant des composés chimiques identiques dans un vin et dans un produit (fruit, légume, herbe, épice, etc...), on parvient de façon scientifique à établir une relation de coeur entre les deux. Par exemple, entre le vin rosé et le safran (c'était le cas d'école proposé par Patrick Chazallet lors de cet atelier culinaire), il existe un accord idéal lié aux composés caroténoïdes contenus dans l'un et dans l'autre (voir cet article passionnant de François Chartier).


J'ai donc planché pour ce VdV #24 sur cet accord safran/vin rosé et je lui ai adjoint un ingrédient local de saison : le petit violet de Provence ! Nul doute qu'il se marie divinement avec le safran, je l'ai maintes fois testé. Car l'artichaut lui aussi est riche en composés caroténoïdes !
J'ai donc concocté à vitesse "V" (car LUI avait une subite envie de rosé !), une salade tiède d'artichauts violets sautés et safranés, fenouil cru, deux tomates (séchées et fraîches, mais c'était plus pour la couleur...) et d'amandes de mer (hélas en boîte, mais en vous y prenant à l'avance, prenez plutôt des coques, c'est plus goûteux et gardez leur jus d'ouverture).
Nous avons donc bu un rosé frais de Provence, que nous fait découvrir l'agence de RP de Bernadette Vizioz : la Lampe de Méduse, Cru Classé Rosé 2008 du Château Sainte Roseline.
C'est un rosé de macération assez classique, typique des rosés de Provence, d'assez bonne facture. La robe est d'un rose saumon clair, limpide, le nez est frais, plutôt sur les agrumes, la bouche offre un fruité acidulé qui tire sur le pamplemousse rose. C'est un vin agréable et facile à boire.
Pour en savoir plus, cliquez ici.


Je profite de ce billet multi-tiroir pour revenir sur le coupage des rosés, dont je n'ai pas eu l'occasion de parler encore, peut être cela mériterait-il un billet à part entière, attendons de voir quelle actualité ce dossier nous réserve.
La France est LE pays du rosé, celui où ce vin particulier est le plus - et le mieux - représenté, nos politiciens ont donc une carte à jouer pour défendre les interêts viticoles nationaux. Car quoi, L'Europe autoriserait un rosé composé d'un mélange de vin blanc et de vin rouge ? Une hérésie pour tout vigneron et tout amateur de vin !

Bien entendu, le dossier est "enterré" d'ici les élections européennes... L'Europe grignote petit à petit un peu plus de souveraineté et impose une vue mondialiste qui ne peut qu'écraser aussi bien nos traditions que la biodiversité... A suivre, après les élections.


Ingrédients
- 10 petits artichauts poivrade
- 15 pistils de safran
- 1/2 bulbe de fenouil pas trop gros
- 1 pétale de tomate séchée
- 4 ou 5 tomates cerise
- 5 cl de fumet de poisson
- 1 petite boîte d'amandes de mer
- 1 brin de thym
- une princée d'origan séché
- huile d'olive
- sel, poivre

Préparation
Tourner les artichauts poivrade et réserver dans l'eau citronnée. Les éponger et les faire revenir vivement dans l'huile d'olive, mouiller de fumet de poisson et ajouter le safran,  couvrir et laisser cuire une quinzaine de minutes. Ajouter le fenouil coupé en dés, la tomate séchée hachée grossièrement, bien mélanger. Ajouter l'origan et émietter le thym. Enfin, ajouter les amandes de mer et les tomates cerise coupées en 2 ou 4 selon la taille. Servir de suite accompagné du rosé la Lampe de Méduse.


Partager cet article

commentaires

Cocotte 02/06/2009 14:20

Ah une idée pour les petits poivrade... que j'ai un peu trop tendance à manger tout crus!

Cocotte 02/06/2009 14:19

Ah une idée pour les petits poivrade... que j'ai un peu trop tendance à manger tout crus!

Calorinet 31/05/2009 13:15

Cette jolie salade est tout à fait à mon goût, très originale et puis j’adore les artichauts !

helene 31/05/2009 09:58

Vous me tentez avec ces petits artichauts (je reviens de chez mamina).

sab 29/05/2009 21:39

cette assiette colorée et pleine de legumes donne tres envie

Marie-Claire 29/05/2009 21:07

Ça s'achète en boîte, les amandes de mer ?  (excuse moi si j'ai l'air de débarquer, je n'ai jamais vu ça !)Sinon, ce que tu dis sur les rosés coupés, évidemment on ne peut qu'approuver: c'est pour ça qu'il faut aller voter pour les européennes, et ne pas s'en fiche.Quand à la recette: j'adore.

Recettes Bio 29/05/2009 16:43

Pile poil de saison :)

Clemence 29/05/2009 14:06

quel délice cette poelée de légumes..

Clemence 29/05/2009 14:06

quel délice cette poelée de légumes..

Choupette 29/05/2009 13:55

Sauf les amandes de mer que je ne trouverai pas forcément mais que l'on peut remplacer, tous les autres ingrédients de cette salade me plaisent beaucoup.

Article ? Recette ?