750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Conseil culinaire et
Accords mets-vins


Atelier enfants et adultes 

 

Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

Blog de cuisine pour enfants
Trois petits tours et cuisinons !


PARTENARIAT 
Maison d'hôte les Santolines 

 

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer
 
twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg

Au Fil Des Mois...

PANEM ET CIRCENSES !

Jeux glou et miam
de la blogosphère
 

Jeux à retrouver ici

19 mai 2012 6 19 /05 /mai /2012 05:29

limepalestine.jpgLa lime douce de Palestine est un agrume peu courant sous nos latitudes, celle-ci nous vient du Portugal, le petit paradis terrestre de Jean-Paul Brigand, Lugar do Olhar Feliz, via Marie-Claire qui a joué les messagères-livreuses ! Cet agrume est un citron doux de couleur jaune avec un mamelon marqué ; son zeste a le parfum de la bergamote, son jus et sa pulpe n'ont aucune acidité ! Si visuellement et olfactivement, la lime de Palestine rappelle la limette, la saveur est donc nettement différente, la seconde étant acide (certes moins qu'un citron jaune), tandis que la première est franchement douce et désaltérante.
Alors que faire de cette lime de Palestine en cuisine ? Pas de tarte à la lime sans acidité, trop fade. Premier test avec des fraises et cette crème au chocolat blanc. Le principe : une gelée de lime de palestine non sucrée avec pour seule saveur la note de bergamote, surmontée de fraises type Pajaro ou Gariguette (Mara ou Charlotte sont moins intéressantes, leur saveur "des bois" ne se situe pas dans le même registre que la bergamote). Avoir la main douce sur le chocolat blanc et plutôt avec du mascarpone en base, plus neutre et moins puissant en goût, il n'effacera pas le duo fraise-lime de Palestine (contrairement au fromage frais salé). Autre possibilité : sans le chocolat blanc, on peut sucrer légèrement la gelée de lime de Palestine (au sirop d'agave par exemple).
Ingrédients
- 10 fraises
- crème de chocolat blanc, voir ici
- 1 lime de Palestine
- 2 bonnes pincées d'agar-agar
Préparation
Cuire la lime de Palestine coupées en 6 quartiers couvert d'eau. Egoutter et mixer le fruit entier. Prélever 50 ml de jus de l'agrume et chauffer avec l'agar-agar environ 2 minutes, ajouter 3 cuillères à soupe de pulpe mixée, mélanger.
Etaler dans le fond d'une petite assiette, surmonter de fraises coupées (ici en tranches), ajouter quelques "points" de crème au chocolat blanc.fraisegeleelimepalestinechocblanc.jpg

Partager cet article

Repost0

commentaires

G
<br /> C'est un vrai beau cadeau.<br />
Répondre
T
<br /> <br /> Il y avait aussi un cédrat, des limequats, un macroptère :)<br /> <br /> <br /> <br />
P
<br /> un agrume que je ne connaissais pas mais que j'aurais bien aimé cuisiner !!!pierre <br />
Répondre
M
<br /> Plus d'excuse pour confondre la limette et la lime<br />
Répondre
J
<br /> belle idée Nathalie<br /> c'est bien d'exploiter l'avantage de ce fruit sur la bergamote, la lime de palestine n'est pas amère, donc on peutla cuisiner sans problème<br /> alors que la bergamote est amère<br /> bien vu<br />
Répondre
L
<br /> je gouterais bien ! :) bon samedi<br />
Répondre
I
<br /> J'adore ce jardin enchanteur ! tout me surprend et m'apprend au LOF<br /> Je te fais confiance pour avoir su traiter cet agrume de la meilleure façon qui soit<br />
Répondre
N
<br /> Beau dessert! je ne connaissais pas cet agrume, merci pour la découverte<br /> <br /> <br /> bises<br /> <br /> <br /> jojo<br />
Répondre
P
<br /> une belle découverte merci <br />
Répondre

Article ? Recette ?