Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Conseil culinaire et
Accords mets-vins


Atelier enfants et adultes 

 

Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

Blog de cuisine pour enfants
Trois petits tours et cuisinons !


PARTENARIAT 
Maison d'hôte les Santolines 

 

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer
 
twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg

PANEM ET CIRCENSES !

Jeux glou et miam
de la blogosphère
 

Jeux à retrouver ici

12 avril 2010 1 12 /04 /avril /2010 07:54

Calamity-SNCF, vous connaissez ? La grève est-elle la seule solution ? La négociation est un partage de responsabilité, même si on croit de moins en moins en l'esprit de la fonction publique (voyez la Poste, EDF, GDF qui après France Télécom ont pris le chemin d'entreprises privées). Les cheminots refusent cette évolution du marché, ils sont sans doute en partie raison. Et on peut trouver dommage l'abandon relatif par la SNCF du frêt.En tant que voyageur occasionnel, je déplore bien sûr les retards répétés des trains que j'emprunte, les suspensions progressifs de trains directs depuis la gare d'Orange. Il est fort probable qu'à l'avenir, seule la ville d'Avignon sera desservie par les TGV dans le Nord-Vaucluse !

Résultat, des mouvements de grève qui perdurent. Et la SNCF qui pousse à reporter des voyages, annonçant des trains bondés pour ce week-end de "grands départs", congé scolaire oblige.

Du coup, on se retrouve avec enfants et bagages, un train supprimé, un autre dont les 5 ou 6 wagons de tête sont vides et fermés au public, le stress de se retrouver dans une voiture qui risque d'être prise d'assaut... Et l'obligation de changer de train à Lyon au lieu de l'habituel direct.


 

risottoeblyailsaugemorue.jpg

Certes nous étions dans une première classe, mais le train m'a eu l'air relativement vide, il a donc "contenu" assez facilement les usagers-clients qui n'avaient pu en prendre un autre. Pas trop de retard et un TER au départ de Lyon, affiché près d'une demi-heure à l'avance (contre 10 minutes à Paris pour un TGV !), cela nous a permis de nous installer assez facilement aussi.

Etait pourtant annoncé un "retour à la normale sauf dans le Sud-Est", mais on a l'impression que du côté des grévistes comme du côté de la direction, c'ets le règne de la désinformation. Et les salariés qui travaillent eux effectivement en guichets notamment, peinent à démêler le vrai du faux et ne semblent au courant de rien !

Et calamity-RATP, ça sonne aussi, non ?


 

Heureusement, après ce voyage quand même fatigant, un mari attentionné avait tout préparé. Reste que la maison a besoin d'un bon ménage de Printemps, dont le réfrigérateur, avant de le remplir à nouveau. Pas de légumes à l'horizon, pas grand chose à vrai dire, alors vous ne m'en voudrez pas de vous servir une vieille (enfin de 15 jours...) mais néanmoins délicieuse assiette... Un "risotto d'Ebly" au chorizo, morue, ail et sauge, à base de vin rouge. Le concours Ebly où je partiicpais avec cette recette de seiche panée aux algues, est terminé, cette recette n'y participe pas mais je l'ai bien aimée également. Elle était réalisée à base d'Ebly et de vin rouge, servi avec de l'ail confit au vin rouge et à la sauge, beau support pour de la morue juste pochée, et une sauce au vin rouge qui diffère beaucoup de ce poisson au jus de daube.

NB Poisson et vin sera un des thèmes que j'aborderai sur Fureur des Vivres dont le thème mensuel est justement la cuisine au vin.


risottoeblyailsaugemorue2.jpg

Ingrédients
(pour 4 personnes)
- 1 beau filet de morue à dessaler
- piment d'Espelette
pour l'Ebly façon risotto

- 1 sachet d'Ebly Méditerranée
- 10 cl de vin rouge
- environ 300 ml de bouillon de volaille maison
- 50 grammes de chorizo
- 3 ou 4 petites feuilles de sauge
- 2 gousses d'ail confites (voir ci-dessous)
- sel (si besoin)
pour l'ail confit au vin rouge et à la sauge

- 1 tête d'ail
- 6/8 feuilles de sauge
- 5 cl de vin rouge
- 1 cuillère à soupe d'huile d'olive
- sel
pour la sauce au vin et à la tomate confite

- 10 cl de vin rouge
- 10 cl de bouillon de volaille
- 15 grammes de tomate confite
- sel, poivre


Préparation

Faire dessaler la morue à l'avance (ici 40 heures environ). La pocher quelques minutes dans l'eau frémissante et la désarêter.

Cuire la gousses d'ail en chemise avec huile, vin rouge, sauge et sel environ 1 heure au four à 150°C.

POur la sauce, mettre le vin et le bouillon avec la tomate confite coupée finement dans une casserole. Cuire un bon quart d'heure et mixer. Passer et remettre sur le feu pour faire réduire la sauce.

Faire revenir le blé dans l'huile d'olive, mouiller avec le vin rouge et laisser absorber comme pour un risotto, puis ajouter le bouillon en plusieurs fois et cuire le blé par absorption, en ajoutant la sauge ciselée à mi cuisson, l'ai confit et le chorizo coupé fin. Rectifier l'assaisonnement et servir avec la morue nappée de sauce au vin rouge et à la tomate confite, avec l'ail confit.

 

risottoeblyailsaugemorue3.jpg

Partager cet article

commentaires

gracianne 13/04/2010 13:09



Je dois avouer que pour ceux qui vivent ca au quotidien, c'est assez penible. Mais il me semble qu'il ne faut pas se resigner, et le defendre notre service public. Deja sur nos lignes la SNCF
ferme certaines gares, obligeant de plus en plus de gens a prendre leur voiture. Nos trains sont vetustes, tombent en panne en permanence. Pourtant, nous sommes de plus en plus nombreux a prendre
ces trains. Qu'est-ce qu'on cherche? le tout voiture?



BenCo 13/04/2010 06:22



Dures les réalités du service public pour tellement nécessaire ... sinon, j'aime bien l'ail confit et l'idée de la sauce au vin ;o) ça donne des idées !! et Bon retour



Au gré du marché 12/04/2010 19:42



J'aime beaucoup la présentation de ton assiette : la morue a l'air parfaitement cuite, elle est belle. Pour ce qui est de l'ail confit au vin rouge et à la sauge, je suis séduite. La sauge, que
j'adore, doit parfumer le tout à ravir!


Lou



encuisinectout 12/04/2010 14:58



j'aime ce risotto qui change. j'avais aussi eu l'idée de cuisiner l'Ebly en risotto, je ne l'ai pas encore fait, mais il me reste des sachets, donc ce sera pour un prochain essai



Isa-Marie 12/04/2010 14:38



Hello chère Tiusha,


Je suis ésolée pour toi que ce retour ait été si cahotique...


Pendant que tu recharges fridge et placards, je te fais un coucou pour dire que ton assiette de blésotto est superbe !


Bise


Isa-Marie



laurence 12/04/2010 13:59



Drôllement sympa ton assiette!



irisa 12/04/2010 13:37



j'adorerais goûter à ça ! pour la morue et pour cette cuisson au vin rouge !


je souris en lisant le com de Clémence qui confirme avec un beau lapsus révélateur que, oui c'est bien calamity RAPT! se sent elle prise en otage ?



clemence 12/04/2010 12:27


superbe assiette : elle doit être très parfumée... Vivant à Paris, je peux te dire que oui "calamity rapt" fonctionne aussi très bien !


Article ? Recette ?